• solveigmorch

Randonnée d'Août 2021

Dernière mise à jour : sept. 6

Lac Sainte Marguerite - Le Pic du Tourond - Le tour du Dromont - Le col des Aiguilles - Lac de Lalatcha - le concert du Saix - La Montagne de Cédéra - Le lac de l'Hivernet - Le lac des Estaris Rando douce à Salignac - L'hysope par St Génis




L'Hysope par St Genis

Randonnée du 31 août

Animée par Monique L.

Nous sommes 8 à partir pour St Genis, petit village perché pas loin d'Eygians.

C'est une randonnée classique, mais tellement agréable que je n'hésite pas à la reprogrammer.

D'autant plus qu'à la fin de l'été on cueille l'Hysope, plante des Dieux aux diverses vertus...

Nous traversons le village, restauré et décoré de vieux instruments .

Le sentier traverse des robines, agrémenté d'argousiers, petites baies riches en diverses vitamines.

Peu à peu nous descendons pour arriver dans les gorges du Riou.

Ce petit torrent aux multiples petites cascades donne envie de se baigner.

Nous dépassons le vieux pont romain, le sentier qui mène au Revuaire. Le paysage est varié et enchante « les nouvelles ». Notre vieux peuplier est là aussi et son tronc évidé est propice aux fantaisies ….

Nous suivons des pistes forestières, bien ombragées puis un confortable sentier qui nous mène peu à peu à la Porte Sereine.

Nous pique niquons dans une petite clairière. Après les douceurs nous prenons le sentier de crête et arrivons sur la falaise, à l'endroit où l'on récolte l'hysope.

Les fleurs sont déjà sèches mais la récolte est satisfaisante.

Nous prenons le temps d'admirer le paysage....

Puis retour par le même sentier et tranquillement nous revenons à St Genis.

Un arrêt à Eygians clôturera cette agréable journée de randonnée.

Un grand merci aux participants pour leur gaieté.

Nous avons gravi 500m et parcouru 13 km.

cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Rando douce à Salignac

le 30 août

Animée par Ghislaine R.


Nous sommes 8 au départ de cette rando douce ce lundi 30 août, direction Salignac avec petite grimpée pour rejoindre la chapelle et le vieux village.

Nous redescendons sur l'autre versant à travers champs puis par un petit sous-bois.

Une collation attendra l'équipe à la Californie.

Merci à tous pour votre participation

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le lac des Estaris (2589m)

A partir de Merlette (1870m)

Randonnée du 29 août

Le départ est composé de bons raidillons suivi d'un long replat montant entre l'embranchement du Queyrelet, le lac Jujal et le lac des Sirènes.

Vient alors une partie raide et difficile afin d'atteindre le lac Long et le chalet qui domine le lac des Estaris.

Belle petite et agréable pause casse croûte sur les plages "pelousée" du lac.

Après le tour du lac, nous revoici au chalet afin d'entamer la descente sans oublier de passer par le lac Profond et le lac Jumeaux.

Puis par une piste reposante, nous faisons une petite boucle par le chalet de Roche Rousses. Arrivés au dessus du lac Jujal, nous décidons de prendre l'itinéraire plus rapide mais plus pentus et rocailleux afin de retrouver le sentier initial du matin et retourner à la station.

Grande satisfaction des 14 randonneurs qui ont pu profiter de la fraîcheur due à l'altitude mais surtout de la beauté des paysages.

Nous avons encore une fois frôlé les 800m (780m) de dénivelée et effectué 14km de distance.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le Lac de l'Hivernet (2353m)

A partir du parking de la forêt (1587m)

au-dessus d'Embrun.

Randonnée du 22 août


Les températures redevenant supérieures à 32°, j'ai décidé de changer de destination, le lac Saint Appolinaire se situant à 1475m.

Le départ se fait par une piste bien agréable, ombragée par de magnifiques mélèzes.

Direction les cabanes de l'AIiguille. La piste se transforme alors en un sentier plus pentu.

Arrivés à 1200m du but, un mur d'éboulis nous fait face et la pente devient sévère mais le sentier reste bien tracé et sinueux.

Sous la barre, une diagonale nous amène à un replat où nous nous installons afin de prendre un salutaire repos et en profiter pour déjeuner; il est midi passé!

Après le repas nous voilà repartis direction le collet du lac. Un bon quart d'heure, chacun à son rythme, nous voici au dessus du lac et son écrin de verdure 10m dessous.

La descente sera très prudente en particulier sur le sentier d'éboulis. Après une bonne pause nous empruntons la piste plus facile de Pierre pointue et Prés Clos ;

Température agréable (heureusement surtout pour gravir les derniers 350m de dénivelé!);

17 participants au départ, 17 arrivés au lac.

Prés de 800m de dénivelée pour 10,5km

cliquer sur la photo pour voir le diaporama


La Montagne de Cédéra (2886 m)

à partir de Champoléon 05 (hameau des Borels)

Randonnée du 19 août

Animée par Yvette G.


Alain nous y avait emmenées (5 filles) en 2014, et l'envie tenaillait l'animatrice d'y retourner … Cette fois nous sommes 8, avec presque la parité.

Départ à 8h des Borels, l'air est frais, de la brume va et vient … Nous rejoignons le sentier qui longe le Torrent de Méollion et prend rapidement de la hauteur. Combien de lacets ? Des murs en pierres annoncent l'approche du village abandonné de Méollion ; 2 maisons sont restaurées.

Suit une partie plus douce dans les pâturages, nous laissons à droite le sentier qui monte vers le Drouvet. Puis sentier en balcon jusqu'à atteindre le lit du torrent en dessous de la très coquette cabane du berger. Un troupeau est là mais nous ne serons absolument pas gênés.

Pause banane avant de commencer la grosse montée dans le vallon herbeux, encore des lacets, puis « traversée montante » vers l'Ouest dans un environnement qui devient de plus en plus minéral . C'est le royaume des chamois et bouquetins, un troupeau passe par là. Et voilà le lac (2658 m) !

Mais l'objectif, c'est la Montagne, un en-cas avant de gravir les 230 m restant en dessinant notre propre cheminement à partir de l'extrémité Sud-Est du lac. Nous savourons le plaisir du sommet (2886 m) en même temps que notre pique-nique. Il ne fait pas chaud, soleil et nuages font une partie de cache-cache avec les sommets, dommage , mais ce n'est pas grave … Les chamois sont passés sur l'autre versant.

La descente par le même itinéraire est plus ensoleillée. Nous rejoignons Les Borels vers 19h, quelle belle journée !!

Nous avons parcouru 22 km, avec une dénivelée de 1670 m ; temps de déplacement effectif : 7h, total : 11h.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Le Concert du Saix

le 17 août


Nous étions 23 participants, petits et grands pour une randonnée semi nocturne jusqu’à la ferme du Faï (Alt. 1000 m), à partir du village du Saix (05).

Accueil chaleureux et bon enfant à la ferme avec une collation de bienvenue et une proposition de plats variés (taboulé, pizzas, desserts..) en attendant le traditionnel concert annuel du 17 août donné à la nuit tombée.

Un concert écouté sur l’herbe sous les étoiles et diffusé à partir d’énormes trompes chargées d’envoyer les sons sur la falaise d’en face surplombant la ferme et provoquant ainsi un écho naturel hors du commun. La musique, quant à elle, était produite par un groupe de musiciens situés à distance,

C’est vers 22 h 30 que nous sommes redescendus vers les voitures, aidés par la lumière de nos lampes dans la fraîcheur de la nuit.

Distance parcourue 3 km et 200 m de dénivelé

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Le lac de Lalatcha

Randonnée du 10 août

Animée par Claude G.


Nous sommes 9 au départ de Sisteron et 2 nous rejoindront sur place.

Le temps est bien chaud à la fin de la randonnée aussi nous prendrons des couleurs.

Départ à 8h30 sur un sentier rocailleux ce qui fait dire à certains qu’au retour la descente ne sera pas simple, au passage avant d’arriver sur le replat qui précède le lac du Crachet nous pouvons admirer une belle cascade rafraîchissante dans les esprits. Nous atteignons le lac ou nous ferons une pause banane, nous avons fait la moitié du parcours. Nous laissons sur notre gauche l’itinéraire qui conduit au col du Crachet et entamons la montée dans l’herbe des alpages, puis peu à peu ceux-ci laisseront place aux lauzes de l’ascension finale. Les premiers atteignent le col aux alentours de midi, les autres un peu plus tard… nous pouvons voir le lac de Lalatcha en contrebas pas très loin mais pour s’y rendre c’est un sentier étroit complètement en devers laissant un doute quand à la faisabilité du parcours, aussi nous jouerons la prudence. Nous pouvons l’admirer d’où nous sommes ce qui n’enlève en rien à la << performance >> du jour. Pause déjeuner devant ce magnifique paysage, ensuite un groupe montera à la cime de la Barre de la Pisse (2925m) pour encore 120m de dénivelé et admirer la vallée de l’Ubaye et ses sommets. De retour parmi ceux restés au col nous entamons la descente. Au passage après le lac petite pause au bord du torrent pour tremper les pieds dans l’eau. Nous entamons la dernière partie dans le sentier rocailleux précédemment évoqué et pas de tout repos.

Retour aux voitures vers 17h30 après 3 heures d’effort final, nous prendrons le pot de l’amitié sur place dans le bar restaurant << la petite fringale>>

Nous avons parcouru 16km630 avec un dénivelé de 1364m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le Col des Aiguilles (2003m)

à partir du Col de Festre (1442m)

Randonnée du 8 août


17 participants.

Départ dans le brouillard, coutumier dans le Dévoluy pas très épais cependant.

A partir de 1700m, un grand ciel bleu fait son apparition pour ne plus nous quitter de la journée; les polaires sont rangées! Cependant l'eau suinte des rochers : Il faut se montrer prudents. Les prés sont spongieux et les ruisseaux bien larges!!

Midi, nous voici au col, mais nous devons redescendre de quelques étages afin de trouver un abri convenable à cause d'un vent glacial qui sévit entre Serre Long et le Haut Bouffet (tiens pourquoi un tel nom ? mais à cause du vent sans doute!).

A l'arrivée petit arrêt réconfortant avant de reprendre la route: Il fait 21 degrés quel bonheur on respire.

Nous avons parcouru 12,5km et gravi 680m.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Le tour du Dromont

Randonnée du 5 août

Animée par Monique L.


Nous sommes 7 à partir vers St Geniez pour effectuer le tour du Dromont.

Le Dromont est une petite éminence sur le flanc duquel a été érigée une chapelle : ND de Dromont au XIéme siècle.

Nous quittons le centre ville et partons tranquillement par un chemin bien balisé.

Le ciel est nuageux mais de larges trouées de ciel bleu nous engagent à être optimistes.

Un petit détour par la chapelle s'impose !

Bâtie au XIéme siècle elle fut le témoin de nombreuses processions pour chercher la guérison et l'espoir d'une maternité.

Reprenant notre chemin nous traversons le hameau de Chabert et descendons par une large piste.

Nous tournons à droite pour emprunter un confortable sentier à flanc de colline sous le rocher de Dromont. Le paysage est grandiose : Trainon, Jouerre, Monges, montagne de Mélan crête de Vaumuse et 500 m plus bas : le Vançon.

Après quelques lacets sportifs nous arrivons à un replat, occupé par la ruine imposante de « la grange neuve » ancienne bergerie qui atteste de la présence humaine dans ces paysages désertés.

Nous continuons notre descente dans une superbe forêt, avec la présence d'arbres remarquables.

Nous arrivons à la piste D17, en provenance du Pont de la reine Jeanne.

Nous pique niquons à proximité du pont cassé qui donnait accès au GR6 (col de Mounis).

Nous reprenons notre rando et passons à coté du hameau d'Abros.

Après quelques pas nous prenons à droite un sentier montant dans la pinède.

Il fait chaud, le sentier s'élève en nombreux lacets. Des haltes s'imposent pour admirer le paysage et aussi les rochers ornés de nombreux fossiles de pectens.

Peu à peu nous atteignons le collet et basculons dans la vallée, laissons à notre droite la grande ferme de Charne. Par de larges et confortables chemins nous rejoignons St Geniez. Nous déplorons la fermeture du bar, nous qui rêvions d'une petite mousse bien fraîche !!!

Nous avons parcouru 14 km et gravi (dans la chaleur) 500m

Un grand bravo aux participants

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Pic du Tourond

Randonnée du 3 août

Animée par Daniel A.


Cette rando de remplacement au pied levé a conquis de nombreux randonneurs : 17 inscrits ! Trop nombreux pour faire ce qui était prévu, la Pointe Sud de la Vénasque en boucle à partir de Chaillol, avec un parcours d'arête un peu délicat.

Nous irons donc de l'autre côté du col de la Vénasque, sur le pic du Tourond, déjà proposé à partir des Borels.

Il ne fait pas très chaud au départ de la station de Chaillol mais c'est idéal pour attaquer la montée. D'abord en forêt puis à travers les prairies sous le col. La vue se dégage vers le sud sur le pic de Bure, Ceüze, Lure, le Ventoux. On quitte le chemin du col de la Pisse et du Vieux Chaillol pour progresser sous Soleil Boeuf et la pointe Sud de la Venasque avec vue sur l'arête projetée ; impressionnant !

Voilà le col donnant sur le versant du Tourond ; l'Oisans est sous les nuages et le vent se lève.

Les dernières pentes pour atteindre le sommet sont de plus en plus raides et sans sentier bien marqué. Le vent durcit et nous glace ; la brume fait son apparition mais ne nous empêchera pas de voir le Vieux Chaillol, le pic Queyrel, le Dévoluy, le Gapençais et le Piolit.

On domine bien sûr les pointes Nord et Sud de la Vénasque et la crête du Clôt Lamiande et de la Prouveyrat.

On descend se mettre un peu à l'abri pour le pique-nique.

Le reste de la descente par le même itinéraire avec une petite boucle sur la fin en passant par le Crest.

Le pot sera pris à la station.

6h, 1080m de dénivelée, 14km environ

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Le lac Sainte Marguerite (2227m)

à partir de la station de ski des Orres (1600m)

Randonnée du 1er août

11 participants.

L'arrivée aux Orres s'effectue dans un sombre brouillard d'où la difficulté à se repérer d'autant plus que la station évolue chaque année et les itinéraires sont déviés par les travaux.

En suivant bien les nouvelles balises provisoires nous dépassons Les Orres 1800 pour retrouver enfin notre beau sentier (dit des Sages, oui c'est bien nous!) qui monte en sous-bois puis en prairie jusqu'au lac.

A midi nous voici arrivés, vite des photos car à peine installés pour la pause casse croûte, le brouillard redescend de l'Aupillon: Ce n'était plus le lac Sainte Marguerite, " it was the loch Margaret" ! " the fog" sortait du lac heureusement sans monstre!!!

Après avoir entraperçu l'Aupillon mais pas le Pouzenc, retour par la cabane puis la piste, nous remontons 500m afin d'admirer la source de Jérusalem jaillissant de la paroi et formant une belle cascade.

Le soleil nous accompagne enfin pour rejoindre la station et nos voitures.

Site à revoir sous le soleil afin de profiter de ce cirque entouré de tous les sommets culminant entre 2800 et 2900m et admirer le bleu du lac qui nous était promis !!

Nous avons marché 14km et gravi 720m.

Première de l'année à dépasser 700m de dénivelé à plus de 2000m d'altitude et à ne pas se plaindre de la chaleur!!! Même certains ont dû ressortir les gants pour manger.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



734 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout