top of page
  • solveigmorch

Randonnées d'Août 2023

Dernière mise à jour : 6 oct. 2023

Le Pic de Bure - Boucle Vallompierre-Chabournéou - Céüse et la grotte des maquisards - les gorges du Riou - Le Pic de Pied Brun - Le col Mary et les lacs du Marinet - Le Pic de Chamatte - Le lac des Estaris


 

Le lac des Estaris

Randonnée du 29 août

Animée par Gérard K.


10 participants

La randonnée du jour, prévue au Chapeau du Gendarme au dessus de Barcelonnette, est reportée à une date indéterminée en raison d’une météo prévoyant de nombreux nuages en altitude (panoramas bouchés).

En remplacement, nous effectuons le circuit des lacs de montagne au départ de la station d’Orcières Merlette jusqu’au grand lac des Estaris au pied du col de Fressinières.

Une température très fraîche, voire froide, nous accompagnera toute la journée avec un soleil qui jouera à cache cache avec la brume et les nuages. Le vent en revanche, sera quasi inexistant. Durant la nuit précédente, il a neigé en altitude, ce qui nous permet de fouler la première neige de la saison.

Pause pique nique au dessus du lac des Estaris contre une cabane en pierres avec une température proche de 0 °C

Retour aux voitures vers 16 h

Personne n’a voulu prendre de bain.

Verre de l’amitié sur la place de Pont du Fossé

En arrivant vers Tallard, nous retrouvons le Mistral.

Distance parcourue 12 km dénivelé 700 m environ

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Le Pic de Chamatte

au départ de Vergons

Randonnée du 22 août

Animée par Joël B.


Malgré la canicule, nous sommes 6 au départ de Vergons pour l'ascencion du Pic de Chamatte à 1879m d'altitude.

Nous commençons sur un sentier ombragé d'où nous apercevons le lac de Castillon, puis par un chemin en lacets… Vers le sommet des crêtes de Chamatte la chaleur s'accentue et nous nous hydratons régulièrement. Enfin, après une pente bien raide, nous arrivons au sommet où nous faisons notre pause déjeuner

La descente se fera sans problème et nous prendrons un pot bien mérité au bar de Vergons.

Nous avons parcouru14.5km avec un dénivelé de 850m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Col de Mary

col et lacs du Marinet

Randonnée du 17 août

Animée par Frédéric E.


Un trio pour cette randonnée en haute Ubaye au départ de Maljasset.

L'itinéraire remonte un beau vallon, sous l'impressionnante aiguille Pierre-André jusqu'aux bergeries et au col Mary avec la présence d'un troupeau de moutons. Court passage en Italie en direction du col du Marinet, point culminant de notre circuit à 2787 mètres. Du col, vue sur le plus grand des lacs du Marinet que nous rejoignons pour la pause repas.

L'après-midi, nous passons à proximité du refuge bivouac et du lac inférieur du Marinet avec en toile de fond les restes du glacier.

Nous redescendons sur le vallon de Mary et reprenons le sentier vers Maljasset.

Nous avons parcouru 16 km avec un dénivelé de 900 m.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Le Pic de Pied Brun (2690 m)

à partir des Méans (Réallon, 05)

Randonnée du 15 août

Animée par Yvette G.


Erreur de programmation, ... le 15 août c'est le triathlon d'Embrun, ce qui nous occasionne un bon détourpour atteindre Les Méans en composant avec les cyclistes.

Marche d'approche sur le GR jusqu'aux Touisses, puis nous prenons le sentier qui monte dans la forêt vers Clot l'Herbous en surplomb du torrent de Reyssas, quelques belles cascades. Agréable montée à l'ombre avant les alpages.

Pause banane avant de commencer la montée dans le vallon de Reyssas en repérant de rares marques jaunes ou des cairns. L'arrivée au col est déjà une étape intéressante avec un beau panorama de part et d'autre. Il reste 200 m ... il faut suivre la crête, avec d'abord un cheminement assez évident, puis un court passage plus délicat, et ensuite c'est gagné, le sommet ne présente plus de difficulté. Bravo le groupe (9) !!

Nous poursuivons un peu sur la crête jusqu'à un oasis de verdure dans cette « caillasse » où nous pouvons apprécier notre pique-nique réparateur.

Nous prenons sans tarder la descente vers le col des Cordellias puis le vallon des Comborsiers,

passage au lac Brun (hélas, une flaque d'eau), petite remontée et on trouve le sentier balisé jaune qui rejoint le torrent traversé le matin au pied du vallon de la Baume. Vue saisissante sur le Vallon de Reyssas : nous avons monté tout çà ??

A Clot l'Herbous , nous prenons l'agréable sentier balcon passant par Clot Bouffier.

Il est presque 19h quand nous arrivons aux Méans, hélas, un peu tard pour célébrer ce sommet, il se mérite !

Nous avons parcouru 19 km, avec une dénivelée de 1500 m ; temps de déplacement d'un peu plus de 7h (10h avec les pauses).

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Les gorges du Riou

à partir de St Genis

Randonnée du 10 août

Animée par Ghislaine R.

Il va faire chaud ? Peu importe, nous serons 12 aujourd'hui pour arpenter les gorges du Riou. Nous démarrons en dessous du village de St Genis, à la fraîche.

Après avoir emprunté un petit sentier assez ombragé, nous attaquons une montée assez soutenue jusqu'au Col de Revuaire. La chaleur arrive, alors d'un commun accord nous décidons d'abandonner l'idée de monter jusqu'aux crêtes de Revuaire. Nous allons vers la forêt de Jubéo, après une petite visite d'une grotte, l'accès n'est pas facile, mais c'est une option.

Le repas est réservé dans la forêt de Jubéo, bien ombragée et bien aménagée.

Retour par l'autre rive des gorges avec un arrêt baignade qui régénère nos corps !

Nous avons fait 12 km et une dénivelée de 500m.

Le pot de l'amitié sera pris à Eyguians, il était temps car il faisait "très soif".

Encore une super ambiance, très relax et de bonnes rigolades, merci à tous

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

La forêt de Céüze

et la grotte des maquisards

Randonnée du 7 août

Animée par Patrick J.


Nous sommes 14 ce lundi pour une randonnée à travers la forêt de Céüse, au pied des parois d’escalade de la Montagne de Céüse.

Le point de départ de notre randonnée se situe peu après Sigoyer à proximité du hameau du Piémont (quartier les Roses). Elle débute sur la piste forestière de la rocade inférieure menant au parking des Blocs de Céüse, un panneau explicatif y décrit le sentier patrimonial forestier de Céüse.

Nous poursuivons notre marche et arrivons rapidement à la Grotte des Maquisards.

En 1943, pendant l’occupation allemande, cette grotte creusée sous une pierre, a servi de refuge pendant près de 6 mois à une douzaine de maquisards. Dénoncés, ils ont été arrêtés et déportés, seul l’un d’entre eux reviendra vivant.

Quelques centaines de mètres plus loin, après avoir laissé les blocs servant à l’escalade sur notre droite, nous quittons la piste pour emprunter le sentier patrimonial. Ce joli sentier, en sous-bois, est agrémenté de quelques sculptures en bois et panneaux explicatifs, il rejoint la piste forestière de la rocade supérieure que nous traversons pour arriver à l’Ancienne Pépinière de Sigot.

La pépinière était au cœur d’un dispositif de reboisement du Massif de Céüse à partir de 1890.

Après une pause déjeuner bien méritée, le retour se fait par le GR de Pays entre Céüse et Durance, magnifiques points de vue sur le Gapençais, les massifs environnants et les parois d’escalade de Céüse.

Nous le quittons un peu plus loin pour rejoindre à nouveau la piste forestière de la rocade supérieure, un peu plus loin sur la droite retour aux voitures par un tout petit sentier qui descend dans la forêt.

Merci à tous pour cette belle randonnée et votre bonne humeur.

Nous avons parcouru 12 Km pour un D+ de 500m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Boucle Vallompierre-Chabournéou

Randonnée du 3 août

Animée par Christian I.


Onze randonneurs avaient décidé de rendre visite au Valgaudemar : une vallée sauvage et typique du département. Deux heures sont nécessaires pour y accéder.

La randonnée commence par le chemin du ministre en pente douce le long du torrent, un échauffement bien agréable ; puis la pente devient plus sévère en direction du refuge de Vallonpierre. Le ciel est nuageux et la température idéale. La montée est ponctuée de replats et nous accédons au refuge vers midi. L'horloge biologique nous rappelle que le pique-nique est nécessaire : un moment agréable d'autant que le soleil est de retour, Après cette pause un sentier en balcon nous attend au pied du Sirac, imposant dans sa roche sombre parsemé encore de névés. Quelques passages (délicats) nous mettent dans l'ambiance haute montagne d'autant que des chutes de pierres viennent renforcer ce ressenti. Après une longue traversée enfin Chabournéou sur son promontoire : refuge à l'ancienne avec son ambiance particulière haute montagne. On décide de boire un coup en terrasse face au Sirac La descente est plus compliquée, Claudine avec une entorse souffre en silence, Aline essaye un roulé boulé dont elle a le secret…

La randonnée dans ce « petit Himalaya» se termine dans la bonne humeur

Nous avons parcouru 16km pour 900m dénivelé.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Le Pic de Bure

par les Sauvas

Randonnée du 1er août

Animée par Gérard K.


Le Pic de Bure, 3eme plus haut sommet du massif du Dévoluy, est sans doute l’un des lieux les plus emblématiques de la région.

Nous sommes 9 participants au départ du hameau des Sauvas à 8 h pour effectuer cette randonnée assez longue et soutenue.

Après avoir traversé la forêt des Sauvas, nous débouchons dans la combe d’Andouze et son univers minéral de pierres et d’éboulis. Montée régulière sur cette face sud par un sentier bien tracé serpentant le long de cette forte pente.

Arrivée sur le plateau de Bure vers 11h. la température s’est considérablement rafraîchie et un vent froid nous oblige à nous couvrir chaudement. Le ciel est couvert et les nuages qui flirtent avec le relief, donnent par moment une impression de brouillard.

Nous continuons notre marche jusqu’au sommet (Alt 2709 m) que nous atteignons vers 12 h. Le panorama est partiellement bouché. Nous redescendons sur le plateau pour nous diriger vers l’observatoire et ses paraboles situés à l’autre extrémité du massif.

Ambiance de bout du monde au cours de la traversée de cet immense espace, rendue surréaliste par la présence de nappes de brouillard.

Vers 13 h, nous pique niquons tant bien que mal, à l’abri du vent dans un angle du bâtiment scientifique.

Situé à 2550 m d’altitude, l’observatoire interféromètre, haut lieu de l’astronomie mondiale, observe en permanence l’univers par l’intermédiaire de ses 11 paraboles de 15 m de diamètre, exploite la naissance des étoiles, l’évolution des galaxies lointaines et tente de percer les mystères de l’origine de l’univers.

Pour retourner dans la vallée, nous empruntons l’immense pierre de la combe de Mai, vaste océan de pierres, qui nous ramène à la fontaine du vallon par un éboulis de près de 700 m de dénivelé.

Nous terminerons cette journée d’envergure par le pot de l’amitié à Veynes.

Bravo à toute l’équipe !

Dénivelé 1401 m distance parcourue 13,5 km environ

Cliquer sur l’image pour voir le diaporama




621 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Février 2016
bottom of page