• solveigmorch

Randonnées de février 2019

Les Mées-Malijai - Raquettes Rabou - Sourribes - Pont de la Reine Jeanne - Autour de Limans - Mane-Forcalquier - Hameau de l'Adrech - Aigues Champs - Col de Mounis - Hauteurs de Manosque - Chapelle St. Jean à Château Arnoux - Le Colombier



Le Colombier

Randonnée du 28 février

Animée par Yvette G.


Bien discret Le Colombier, entre Les Croix et Les Chanderettes, sur la crête qui domine le village de La Motte du Caire, … de plus, vu d'en bas il est masqué par le rocher du même nom !

Arrivés sur la crête, une belle clairière accueille les 16 randonneurs du jour pour la pause pique-nique. Nos efforts sont récompensés par la superbe vue que nous avons de chaque côté, Gapençais / Champsaur et Monges / Vallée de la Motte.

Il nous reste un peu plus de 50 m à gravir pour atteindre le sommet (1478 m). Le parcours en crête devient bientôt plus facile en retrouvant un bon cheminement.

Un peu avant le sommet des Croix, nous entamons la descente. Malheureusement pas possible d'éviter la longue piste de Saignon qui nous ramène au village.

Le bistrot étant fermé, merci à Ingrid et Marc qui ont la gentillesse de nous accueillir dans leur gîte pour partager le pot de l'amitié.

Nous avons parcouru 16 km, avec une dénivelée de 850 m - Temps de marche effectif 6h.

Pour les photos, cliquez ici




Rando douce du mercredi 27

Chapelle St. Jean à Château Arnoux 

Animée par Michel D.

Nous avons rendez-vous à Peipin pour cette rando douce

Départ 13 h 30 direction Château Arnoux.- chapelle St. Jean

Nous sommes cinq pour cette sympathique balade.  

Arrivés à la chapelle, nous poursuivons jusqu’à la table d’orientation.

La vue à 360°est superbe.

Le retour se fera par un petit sentier bien agréable qui nous mènera sur les hauteurs du village.

Merci aux participants 

M.D.





Hauteurs de Manosque

Randonnée du 26 février

Animée par S.N


C'est du parking visiteurs du site de Gaude (ancienne mine de charbon et actuellement station centrale des puits de stockage de gaz de Géométhane) que commence notre sortie en terre manosquine. La montée vers le Mont des Spels (650 m.) se fait à travers une agréable pinède et quelques fenêtres sur la vallée de la Durance.

A mi-descente de la crête, détour vers le "bòri" Pain de Sucre et ses tables pour une première pause. Au retour vers la crête notre chemin s'approche de la Montée vers St Martin les Eaux, la rejoint puis dévie à l'ouest au dessus de Pétavigne. Il gagne enfin la trace menant au col de la Mort d'Imbert, nom bien sombre que les félibres ont magnifiquement illuminé (*).

A l'écart de la ligne HT qui franchit le col et la piste, un léger dévers face à St Michel l'Observatoire, ses coupoles, Forcalquier, Mane et, bien plus au nord, des sommets hauts-alpins enneigés nous offre unpanorama qui outre les douceurs habituelles, accommode notre pitance de mi-journée.

Réserves reconstituées, entre les puits de gaz plus bas et les Gipières au dessus, nous poursuivons NE pour retrouver la crête et les chemins de Bellevue.

De là, après la piste offrant un beau point de vue vers l'Asse, Oraison, les sommets de la Blanche et contournant Pimayon, "ne reste plus" qu'à rejoindre Gaude. Les sentes ne manquent pas, heureusement toutes descendent et le vallon finit par apparaître.

Participants: 15 - Distance parcourue 15 km - D+ 730 m. - Durée 5 h30

(*) voir: http://www.bassesalpes.fr/colimbert.html

Pour télécharger les photos, c'est ici




LE COL DE MOUNIS

Randonnée du 21 février

Animée par Monique L.

Nous sommes 13 à partir vers le pont de la reine Jeanne, début de notre randonnée.

Il fait beau, très beau mais froid.

La piste (d17) en parfait état, nous mène tranquillement vers le pont sur le Vançon à proximité du hameau d'Abros.

Nous retrouvons le GR6. Le pont est en très mauvais état et n'incite pas à marcher dessus mais rien n’arrête les randonneurs de Sisteron Rando !

Nous longeons le torrent de la Marine et son lit particulièrement « travaillé » chaos de rochers.

Ne pas être à proximité pendant les orages !!! Le sentier devient boueux et peu à peu se transforme en ruisseau.

Nous atteignons le collet de Cognet, quelques ruines à l'entour. Les nombreuses ruines dans ce vallon attestent d'une population importante dans ces zones maintenant désertes.

Après quelques lacets nous arrivons au col de Mounis 1232 m.

Grand soleil grand spectacle !!!

Belle salle de restaurant plein sud !

Après les douceurs, une petite sieste n'est pas de trop !

Le retour se fait par le même chemin, forêt de hêtres, de pins.

Nous retrouvons les voitures après 20 km et 550 m de grimpette.

Un grand merci aux participants.

Cliquez ici pour télécharger les photos




Aigues Champs

(Face à Chardavon route de ST GENIEZ)

Randonnée du 19 février

Animée par Philippe C.


Départ de Pierre Ecrite pour cette randonnée qui se fera en crête une bonne partie de la journée.

Nous sommes  14 courageux malgré le froid du matin, la journée va être belle et tout le monde est en forme.

Un petit bout sur la route avec ses beaux glaçons, avant d'arriver à la bifurcation d'Aigues Champs. Toujours un peu de neige au sol, mais rien pour nous arrêter. Nous montons par une belle piste en sous bois jusqu'à la crête. Arrivés sur la crête, en contrebas nous apercevons le village de Mezien.

Nous suivrons la crête une partie de la journée avec de magnifiques panoramas.  D'un coté, La Baume, la montagne de Lure, le Ventoux et bien d'autres encore. Sur l'autre versant, la montagne de Gache, le Gourras, le pas de l'Echelle, le Trainon, le Plateau de Bure et dans l'axe de la crête les Monges et l'Estrop.

Le parcours est assez accidenté avec de bonnes montées, des passages sur rochers et le plus dur ces amas d'arbres couchés et de végétation piquante qu'il faut traverser ne pouvant pas passer en crête.  

Au sol les premières fleurs annonçant le printemps. Nous avons aperçu les chamois et nous avons été survolés par les vautours.

Descente en garrigue avant de rejoindre la piste forestière d'Aigues Champs nous ramenant à la route. Un petit détour par les marmites et retour sur Pierre Ecrite.

Très belle journée ensoleillée dans une ambiance chaleureuse. Merci à tous et à bientôt sur les sentiers.

Distance: 18km - Dénivelé: 550m - Temps de marche: 5h environ

Pour télécharger les photos, c'est ici




Le hameau de l’Adrech

Rando Douce du 18 février

Animée par Gérard K.


Une belle matinée pour cette Rando douce au dessus de Ribiers.

Du rire, des anecdotes, de la détente.

Quoi de mieux pour profiter de ce bon moment ?

Cliquez ici pour télécharger les photos




De Mane à Forcalquier

Randonnée du Dimanche 17 Février


Découverte des bories, de mère des fontaines, des vestiges de l'aqueduc du XVème siècle et du site des Mourres.

14 participants, temps magnifique et même chaud.

15 km pour 500m de dénivelée.

 pour télécharger les photos, c'est ici




Autour de Limans

Randonnée  du 14 février

Animée par Yvette G.


Limans est le village aux pigeonniers, et il y en a un superbe sur la place, au départ de notre rando. Nous sommes 15 pour profiter de cette journée au soleil.

Nous empruntons le PR vers le ravin de Praverges (il n'a de ravin que le nom …), une montée douce, puis c'est plutôt « montagnes russes » avec la traversée à flanc d'une série de petits ravins. L'eau ne manque pas dans le coin.

Peu après le ravin du Pré Fourcat, le sentier monte à gauche et traverse vers le GR6 dans un cadre très pittoresque, mais aussi très fragile. Vient le moment de la « pause banane », avec une vue non moins pittoresque sur un chaperon enneigé qui dépasse juste de la montagne en face … Eh oui le Mont Ventoux !

Nous suivons à présent le GR qui descend vers Limans, avant de prendre la bonne montée vers le plateau des Pierres Trouées. Pique-nique toujours aussi convivial, avec une belle vue sur la chaîne de la Blanche.

Nous poursuivons en quête des fameuses pierres, mais il faut certainement bien s'écarter des chemins pour trouver de beaux spécimens, et j'avoue être un peu déçue.

Nous regagnons Limans et ses pigeonniers par le chemin qui passe à la bergerie de Tècle, et rejoint le GR en contrebas.

Cette belle journée se clôture par le verre de l'amitié à Saint Etienne les Orgues.

Nous avons parcouru 14,5 km, avec une dénivelée de 700 m.

Temps de marche effectif 4h30.

Pour télécharger les photos, c'est ici




Sourribes - Pont de la Reine Jeanne A/R

Animateur Michel D


Petite rando sympa pour ce mardi 12.

Nous sommes 13 au départ de Sisteron. De Sourribes, nous longeons le Vançon puis remontons vers les ruines de l'ancien village de Vigoureux ou j'ai perdu le groupe pendant 20 mn, passons à l'ancien village de St Symphorien, descendons vers le Pont, remontons à St Symphorien où nous prendrons le déjeuner, puis repartirons vers le point de départ où attendent les voitures.

Merci à tous.

18 km pour 620 m de dénivelée +

Téléchargez les photos en cliquant ici




Le col de Guizière et la brèche de Charance

en raquettes au départ de Rabou

Randonnée du 5 février

Animée par Gérard K


Nombre de participants : 18

Beau temps calme

Température : - 3 °C au départ de Rabou

Neige bien présente mais croutée (il a plu en altitude sur la couche de neige fraîche)

Nous partons en raquettes à 9h 45 du hameau de La Chau, à l’entrée du village de Rabou.

Les 4 derniers kilomètres  qui mènent à Rabou en voitures sur ce versant nord à l’ombre, ont été délicats pour les chauffeurs : pas mal de verglas, de neige et des virages qu’il a fallu négocier en douceur.

Nous montons à travers bois par des raccourcis qui coupent périodiquement la piste forestière de Tavanet. De beaux paysages d’arbres enneigés agrémentent la montée.

Après une pause à l’aire de pique nique de Tavenet où le soleil se fait enfin présent, nous poursuivons notre ascension jusqu’au col de Guizière. Très beau panorama sur le Champsaur et les montagnes alentour.

De là, une pente relativement raide, où chacun monte à son rythme, nous permet d’accéder à Cote Plaine (Altitude 1788 m), le point culminant de notre randonnée.

Vers 13 h, après avoir fait une courte traversée en crête et  une descente depuis le relais  télécom, nous arrivons à la Brèche de Charance (Altitude 1657 m) pour un pique nique sur la neige.

Le retour aux voitures s’effectuera par une descente ludique dans la longue combe de La Chau et en partie, par la piste de l’avalanche. Cerise sur le gâteau : nous déchausserons tout près des voitures.

Le verre de l’amitié au bar de la Roche des Arnauds clôturera cette journée raquettes.

Distance parcourue : 8 km - Dénivelé  480 m.

Pour télécharger les photos, c'est ici




Des Mées à Malijai

par la haute montagne

Randonnée du 3 février


Après deux jours de pluie, 11 courageux volontaires se retrouvent sur le parking du camping aux Mées.

De la rue de la Combe, nous prenons la direction de la chapelle Saint Roch par le nouvel itinéraire bien sécurisé. Après le belvédère dominant le village et la chapelle, nous grimpons sur le poudingue de galet pour rechercher les sommets des pénitents et surtout le soleil ! Ce dernier renvoie nos ombres sur le pénitent qui nous fait face (spectacle magique d’ombres chinoises).

Le cheminement de crête est féerique avec des points de vue impressionnants. Nous avons la sensation de flotter au-dessus de ces monstres de pierre.

Nous prenons la direction de la haute côte, quand le soleil disparaît au-dessus de nous. Après la ruine San Peyre, toute la petite troupe est volontaire pour effectuer le grand tour par la haute montagne (831m) où nous pourrons bénéficier d’un superbe point de vue sur le massif de la Sainte Baume, le Lubéron et toute la chaîne enneigée du Verdon et de la haute Ubaye.

La descente emprunte un petit sentier très sympathique mais qui n’offre que peu de solutions pour implanter notre bivouac afin de déjeuner. La haute montagne était trop ventée pour cette pause réconfortante.

Un petit bois de chênes nous accueillera avec son tapis de feuilles et de mousse, mais l’air y reste frais. Heureusement que les nombreuses douceurs viendront réchauffer nos cœurs et entretenir notre bonne humeur.

Nous reprenons la descente vers Malijai par une belle sente qui traverse la pinède, puis par un petit pierrier où les galets roulent sous ne pieds : il nous faut jouer du bâton !

Nous voilà à Malijai (430m) mais les voitures sont aux Mées ! Le bord du canal nous permettra d’atteindre Bel Air pour reprendre la piste qui passe au-dessus de l’entrée du tunnel qui permet au canal de passer sous les pénitents et le village.

Nous arrivons maintenant au pied de ces colosses de pierre. Si le matin nos yeux fixaient le haut des pénitents portant leurs coiffes en cagoule, là au contraire nous levions la tête car nos regards se portaient vers ces géants (dont le plus haut atteint 117m) qui surplombent la vallée.

Après la sortie du tunnel traversant les rochers d’Est en Ouest, creusé à la fin du XVIIIème siècle pour sauver la rue des Combes des inondations, nous arrivons au village. Nous pouvons contempler d’abord les encoches creusées dans le rocher des habitations primitives, puis les maisons adossées directement à même le rocher.

Mais où est la croix placée dans une anfractuosité ? est elle toujours en place ? ou est-ce le manque de soleil qui a trompé nos regards ?

Nous avons quand même, sans trop s’en rendre compte, marché 15 km pour 539m de dénivelée

(mais ce fut tout de même cool !)

Pour télécharger les photos, c'est ici



 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien