top of page
  • solveigmorch

Randonnées de Février 2024

Dernière mise à jour : 11 mars

Chapage depuis Valbelle - Le col des Marmets - Raquettes au saut du Laire - Châteauneuf Val St Donat - Les balcons de Moydans - Raquettes au col de Rabou - St Martin les Eaux - Raquettes à Céüze - Le Trou de l'Argent -


 

Le Trou de l’Argent

Randonnée du 29 février

Animée par Daniel A.

 

C’est une classique au départ de Sisteron et nous sommes 16 par une belle journée de fin février.

Départ du plan d’eau sans trajet voiture ! On traverse Bourg Reynaud par des petites ruelles puis le pont de la Baume et nous voilà au pied des voies d’escalade. Le sentier monte en sous-bois avec de jolies vues sur la ville. On atteint une crête et la montée se fait plus rude jusqu’au pied du Trou de l’Argent. Equipés de frontales, on grimpe jusqu’au trou qu’on traverse avec quelques flaques boueuses, un plafond parfois très bas et un passage dans l’obscurité. Quelques « fenêtres » nous offrent des vues magnifiques sur la vallée de la Durance et la vieille ville. Au sortir du trou, quelques câbles nous aident à franchir les derniers obstacles jusqu’à la crête qu’on poursuit à droite jusqu’au sommet. Vues sur le Chiran, les Monges, Jouère, Gache, le Dévoluy, Pierre Impie, Lure, …

Après le pique-nique, on repart sur la crête en sens inverse jusqu’à trouver une sente qui nous mène au col de Mézien. Un sentier puis une piste très fleurie (primevères, tussilages, hépatiques, …) nous conduisent au quartier de la Baume. Les voitures sont toutes proches

5h, 750m de dénivelée, environ 15km

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Raquettes à Céüze

Randonnée du 27 février

Animée par Frédéric E.

 

Suite à un bulletin météo avec un risque d'avalanche très marqué sur les Orres, l'animateur a modifié la rando raquettes au dernier moment. Le choix de la prudence a conduit les 7 participants à la montagne de Céüze.

Départ de la station Céüze 2000 pour un aller-retour au Pic de Céüze à 2016 m. Malgré un ciel menaçant et heureusement sans vent  nous avons pu faire notre randonnée dans de bonnes conditions avec une pause déjeuner au sommet. Une superbe descente dans une neige vierge à côté du téléski de la corniche et quelques chutes sans gravités.

Nous avons parcouru 9 km avec un dénivelé de 500 m.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

St Martin les Eaux

Randonnée du 22 février

Animée par Joël B.

 

Malgré une météo maussade nous sommes 12 participants.

Le départ se fait du joli  village de Saint Martin les eaux et nous cheminons par la forêt de Pélicier. A son entrée un panneau nous explique les consignes de sécurité, car nous sommes proches de Géosel, lieu de stockage d'hydrocarbures.

Après le col de la mort d'Imbert (qui doit son nom à un homme assassiné à cet endroit et laissé sur place, pour avoir enlevé une jeune femme) nous arrivons au château de Pélicier, maintenant refuge de chauves-souris protégées. Nous redescendons tranquillement jusqu'à Saint Martin.

Nous avons parcouru 15km pour un dénivelé de 509m

Belle randonnée sous seulement quelques averses....

Le pot sera pris au bar du village à Peipin.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Raquettes au col de Rabou

Randonnée du 20 février

Animée par Gérard K.

 

14 participants Beau temps

Situé entre le pic de Bure et la tête de Porel, le col de Rabou en hiver, est un itinéraire classique pour les raquettes et le ski de randonnée.

Ce jour là, nous sommes surpris de ne pas trouver de neige ni au col du Festre, ni au hameau de l’Enclus, départ initialement prévu pour le départ de notre randonnée.

Après renseignements, nous regagnons nos véhicules jusqu’au parking situé au-dessus de la gare de départ du téléphérique du pic de Bure où là, la neige est enfin présente. Nous entamons la randonnée sur l’itinéraire du GR94A, à l’entrée du bois Rond et nous chaussons les raquettes peu après, au niveau de la cabane de l’avalanche.

Passage à la bergerie du Jas de Barges (Alt. 1696 m) où nous laissons momentanément un des

participants manifestement en mauvaise forme physique. Nous poursuivons notre montée en raquettes jusqu’au col de Rabou (Alt. 1888 m) où une bise glaciale nous attend.

Retour à la bergerie de Barges pour la pause pique-nique en commun avec en prime, un beau soleil et une température presque douce.

Sur le chemin du retour, à l’intersection des pistes Alt. 1619, Frédéric suggère au groupe la possibilité de rallonger le parcours par une variante passant par le chalet du vallon de l’Ane, 150m de dénivelé au-dessus.

Nous serons 10 volontaires à tenter l’aventure tandis que les 4 autres rejoindront tranquillement les voitures par le même chemin qu’à l’aller. Cette variante quoique paraissant soutenue en efforts pour certains d’entre nous s’avèrera intéressante et très jolie en paysages enneigés. La descente par les pentes, au-dessus de la cabane de l’avalanche, sur une neige encore porteuse sera ludique et innovante pour certains.

Le pot de l’amitié sera pris au foyer de ski de fond (sans la neige) du col du Festre.

Distance parcourue 11km et 650 m de dénivelé par la variante.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Les balcons de Moydans

Randonnée du 15 février

Animée par Claude G.


Moydans, pour situer, est un petit village 5 km avant Rosans.

24 participants présents.

Il est 9h sur le parking à la sortie du village, les chaussures mises nous voilà en ordre de marche. Direction le chemin de l’Essaillon. Un troupeau de moutons fait son apparition avec les chiens de garde. Heureusement ils ne sont pas agressifs, mais pas rassurants non plus tout près de nous pour nous sentir. Nous continuons et ils retournent à leurs affaires, nous les retrouverons dans l’après-midi.

Petite pause à Ville Vieille, et nous rejoignons la piste qui mène à la ferme de l’Essaillon où nous ferons la pause banane. Poursuite sur le GR 91 que je connais bien puisqu’il fait partie de notre secteur de balisage. A l’embranchement du col des Pins nous prenons le PR qui va nous mener au col des Allongs. Nous ferons la rencontre d’une bergère et de son troupeau. Celui-ci, nous trouvant probablement « sympathiques », se mettra à nous suivre obligeant la bergère à intervenir pour le ramener sous son contrôle. Nous sommes à une centaine de mètres du col où nous prendrons notre repas. Bonne humeur, apéro, douceurs, digestif, tout cela avec modération bien sûr.

Nous repartons et s’en suit une descente importante pour finir et enjamber le ruisseau de l’Adoux.

Là les difficultés commencent avec une montée très raide mais nous étions prévenus. Un embranchement non vu nous obligera à grimper dans le bois, hors sentier, pour rejoindre la route forestière. La montée terminée, petit aller-retour au point de vue de Coste Belle où nous bénéficions d’un beau panorama.

Descente jusqu’aux Ozias et encore une petite grimpette que nous n’avons pas faite à l’aller, pour rejoindre les voitures. Il est aux alentours de 16h

Nous avons parcouru 13km avec un dénivelé de 780m

Nous rendrons le pot de l’amitié à Eyguians.

Merci à tous, et  certains pour leur aide.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Châteauneuf Val-St-Donat

Randonnée du 13 février

Animée par Ghislaine R.

Carnaval oblige !

 

Nous partons de la fontaine des Chabannes pour suivre la piste qui nous mène devant une bergerie, où un animal semble avoir été abandonné mais que nous allons finalement adopter ! Direction les ruines du vieux village.

Le parcours sera pas mal vallonné avec de beaux passages en sous-bois, des passages de ruisseaux, heureusement pas trop importants, des cascades, et quelques remontées qui nous permettront de découvrir de beaux paysages et direction Aubignosc.

Nous quittons la piste au niveau des Roubines pour atteindre les crêtes surplombant le Forest, le restaurant nous attend là.

Retour par le Pas des Boeufs pour ensuite retrouver notre piste de départ.

Nous avons fait environ 14 km et une dénivelée de 400m, avec mes excuses pour le "léger" dépassement, mais vous avez été tous super !!

A l'année prochaine pour le prochain carnaval

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Raquettes au saut du Laire

Randonnée du 8 février

Animée par Gérard K.

 

11 participants  Beau temps

La montée au saut du Laire par le vallon du Drac noir en hiver, est un itinéraire qui nécessite une neige bien stabilisée car sujet à quelques passages d’avalanches sur le parcours en cas de neige récente.

Ce jour là, les pentes sont bien dégagées et la dernière chute de neige est ancienne. Si bien que nous ne serons pas le seul groupe à profiter du lieu

Nous chaussons les raquettes à la sortie de Prapic (Alt. 1550 m), hameau du bout du monde, quelques rares habitants et 2 auberges fermées en hiver.

Nous pénétrons dans le parc national des Ecrins et remontons le vallon avec un beau soleil hivernal et une température douce.

Passage à l’oratoire du Coulet, à la chapelle de la Saulce (Alt. 1811 m) et au saut du Laire (Alt.1886 m). Arrivée aux cabanes du Laire (bergeries) pour la pause pique nique après avoir franchi la passerelle sur le torrent.

Dans l’après midi, l’heure avancée et la forme physique de certains membres du groupe ne nous permettront pas de réaliser l’option prévue aux cabanes de la Tierce (+ 150 m de dénivelé en pente soutenue)

En compensation, nous effectuerons une amusante boucle sur le plateau avec une traversée ludique du torrent enneigé avant de redescendre à Prapic.

Pot de l’amitié dans un bar de Pont du Fossé

Distance parcourue 9km   dénivelé 420 m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Col des Marmets, Venterol

depuis Tallard

Randonnée du 6 février

Animée par Daniel A.

 

Avides d’en profiter avant un week-end annoncé pluvieux, nous étions 33 pour une balade du côté de Tallard.

Départ au bord de la Durance avant de commencer la montée juste après le quartier des Boulongeons. On traverse le Riou Pierroux. Quelques pentes parfois assez raides nous amènent rapidement à la tête de Boussac puis après le hameau des Marmets, au col du même nom.

Ce sera la pause pique-nique avec de belles vues sur Aujour, Céüze, le pic de Bure, le Dévoluy, le Vieux Chaillol, le Sirac, les Ecrins, les Autanes, le Piolit, Le Morgon et les sommets de l’Ubaye.

Soleil et douceurs avant de redescendre sur Venterol, ses quartiers de l’Abrachy et du Blanchet. Un peu de route jusqu’à une table d’orientation puis une belle descente dans les marnes pour retrouver les voitures.

Le pot sera pris à Tallard.

5h30 pour 660m de dénivelée et environ 13km

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

Chapage depuis Valbelle

Randonnée du 1 février

Animée par Patrick M.

 

31 participants pour cette randonnée à deux pas de Sisteron, et pourtant méconnue de la plupart, du moins jusqu'au GR 653D.

Sur la crête de Chapage, nous faisons la pause déjeuner au bord du lac (ne le chercher pas sur la carte), dans la bonne humeur comme d'habitude.

Après le repas, nous allons jusqu'au pas de Peipin puis nous revenons un peu sur nos pas pour descendre sur Valbelle en suivant un PR.

Nous avons parcouru environ 12 km et 650 m de dénivelé.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


688 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Février 2016
bottom of page