• solveigmorch

Séjours 2019

Mis à jour : 9 sept. 2019

- Raquettes à St VERAN du 11 au 13 mars

- Les sentiers CATHARES du 28 avril au 5 mai

- Le TRIEVES 18 et 19 juin

- MALJASSET du 30 juillet au 2 août

- Hte MAURIENNE du 26 au 30 août

- Trek à MAJORQUE du 5 au 12 octobre




HAUTE MAURIENNE

Autour du vallon d'Ambin

Séjour organisé et animé par Daniel A.

du 26 au 30 août 2019


Retour en haute Maurienne 2 ans après ; cette fois-ci autour du vallon d'Ambin, au départ de Bramans, juste sous le Mont Cenis.

Nous sommes 11 et les prévisions météo sont mitigées ; mais nous aurons la chance et juste quelques gouttes de pluie le 3ème jour, histoire de sortir les capes ! Pour le reste, à part ce jour gris, nous avons eu de belles matinées ensoleillées et des après-midi à tendance orageuses.

C'est à St Pierre d'Extravache, au dessus de Bramans, que nous garons les voitures pour ce périple de 5 jours, de vallons en vallons autour des Dents d'Ambin avec une petite incursion en Italie.

Chaque jour, des paysages de haute montagne avec de nombreux lacs et quelques glaciers qui hélas, disparaissent peu à peu !

Encore quelques fleurs en cette fin d'été ; peu de faune à part un chamois au Pas de la Coche, une petite troupe de bouquetins le matin près de Vaccarone et de nombreuses marmottes.

Des paysages sauvages et pas grand monde les 3 premiers jours.

Une bonne ambiance dans le groupe et la forme nécessaire pour quelques cols peu évidents et quelques passages équipés.

Des refuges divers mais le plus souvent très sympas avec un accueil chaleureux.

5 belles journées qui laisseront des souvenirs ; merci à tous les participants !

Daniel

Jour 1 - St Pierre d'Extravache – refuge de Bramanette

Petite visite de cette belle église romane

La montée se fait dans les bois avec de belles vues sur la Vanoise (Rateau d'Aussois, Dent Parrachée, Grande Casse).

Petit hameau d'alpage familial où le refuge est très joliment arrangé

2h, 460m de dénivelée

Jour 2 - Refuge de Bramanette – refuge d'Ambin

Longue journée !

Une première montée dans le vallon de Bramanette nous mène au col du même nom. On devine la suite de l'itinéraire. Après une descente un peu raide, c'est une longue traversée par le lac Charbonnière, la crête de Côte Cornue, le Plan des Eaux et son lac, dans le haut du vallon d'Etache.

Montée au Plan d'Etache puis au Pas de la Coche à travers les rochers. Vue sur le lac Noir à nos pied, le lac d'Ambin et les sommets environnants dont le Mont d'Ambin et le col de l’Agnel notre étape du lendemain.

C'est alors une longue descente par le lac Noir pour rejoindre le vallon d'Ambin et le refuge.

7h30, 1300m de dénivelée

Jour 3 - Refuge d'Ambin – refuge Vaccarone

On remonte le vallon d'Ambin puis on quitte le chemin du lac pour monter au col Agnel. Un univers très minéral où l'on mesure le retrait des glaciers. Vu le temps, on ne s'attarde pas au col. Paysage un peu lunaire sur l'autre versant. On navigue entre les rochers en direction du lac de Vaccarone au milieu de quelques brins de génépi ; le refuge est en contrebas.

Petite balade au lac l'après-midi.

4h15, 850m de dénivelée

Jour 4 - Refuge de Vaccarone – refuge du Petit Mont Cenis

C'est de suite la descente avec une longue cheminée équipée de corde. Après avoir traversé un petit vallon sympathique (lac) on atteint rapidement le col Clapier et son bivouac tout neuf.

Le lac de Savine est tout proche ; Hannibal y aurait campé avec sa troupe.

Il fait beau et on choisi l'option en balcon par les lacs Giaset et Perrin et de nombreux autres petits lacs.

Une dernière descente nous amène aux alpages du Petit Mont Cenis et au refuge.

5h30, 450m de dénivelée

Jour 5 - Refuge du Petit Mont Cenis – St Pierre d'Extravache

Montée tranquille au col de Sollières à travers les alpages ; troupeaux de vaches, vue sur le lac du Mont Cenis et les Dents d'Ambin, nombreuses dolines.

Au col, vue sur la Haute Maurienne et la Vanoise (Chasseforêt, Grande Casse, Mont Pourri).

Encore un petit col tout proche et nous voilà au pied du Mont Froid qui sera gravi par le gros de la troupe ; un fort en ruines et des casernements au col en dessous.

Longue descente dans le vallon de Laméranche jusqu'au ruisseau d'Ambin avant une dernière remontée jusqu'aux voitures.

6h, 800m de dénivelée

Un dernier pot à Bramans et le resto à Tallard dans une ambiance festive, pour clore ce séjour.

Bravo à tous ; ce n'était pas si facile …

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Séjour à MALJASSET

du 30 juillet au 2 août

Organisé et animé par Claude G.


Départ mardi 30 juillet à 15 heures de la gare de Sisteron pour Maljasset.

Nous séjournerons au gîte de la Cure Longeron où nous dormirons 3 nuits. Très bien accueillis par la patronne des lieux, une cuisine soignée, des repas pour le déjeuner bien préparés pour ceux qui ont choisi cette option là… Première nuit pour être sur place et démarrer la rando du lendemain dans de bonnes conditions.

Un petit mot sur la météo : 2 premiers jours très beau, 3ème jour un peu de pluie annoncée mais nous y échapperons, donc grosse satisfaction de ce côté là.

1er jour - Grosse étape qui nous attend (26 km aller retour) le Bric Rubren quand on est français et la Cima Mongioia quand on est italien (la frontière passe au milieu du sommet) autant dire que je suis chez moi.

Petit-déjeuner à 6 heures et départ à 6h30, l’approche est longue, pas de difficulté technique. 1ère partie assez facile jusqu’à plan de Parouar, nous longeons l’Ubaye pendant un moment, au passage nous verrons les anciennes carrières de marbre où subsistent encore des blocs taillés qui n’ont jamais été exploités, et à partir de la cabane de Rubren la pente va devenir plus sérieuse. 11 heures nous sommes au pied du col de Mongioia, pente raide, 12 heures nous sommes à pied d’œuvre pour monter au sommet ! Montée impressionnante mais dont nous sortirons vainqueurs, le dernier arrivera à 13 heures en l’occurrence c’est moi. Altitude 3340 m et quel panorama à 360 ° : en premier le Mont Viso, la chance est avec nous le temps est dégagé, tout près de nous le pas de Salsa, au loin nous pouvons apercevoir la route du col Agnel côté italien, il arrive très souvent que le Viso soit dans les nuages. Nous prenons notre repas sur place ensuite la descente sans problème pour aucun d’entre nous jusqu’au col, être vigilants cela va de soi, dernière difficulté la descente du col et retour à Maljasset où nous serons de retour pour 18h30.

Au final nous avons parcouru 26 km ça c’était prévu pour un dénivelé de 1600m.

Avant le repas servi à 19 heures nous prenons le temps de boire une petite mousse bien méritée, la douche attendra après le repas.

2ème jour - Journée un peu plus cool si l’on peut dire avec au programme le vallon de Mary, le col de Maurin ou de Mary, le col de Marinet puis descente sur les lacs de Mary Marinet et retour au gite, voilà ce qui nous attend.

Nous nous accordons une petite heure de sommeil en plus ce matin, déjeuner 7 h et départ 7h 30. Montée tranquille jusqu’au vallon de Mary ainsi qu’à la bergerie supérieure de Mary (au passage un troupeau de moutons dont la bergère nous dira qu’elle surveille 1600 bêtes !). Nous pouvons apercevoir la masse imposante de l’aiguille Pierre André et sa voisine l’Aiguille large, petite pause banane et on repart pour arriver au col de Maurin, nouvelle pause et ensuite montée jusqu’au col de Marinet. Nous chercherons du génépy : nous en trouverons mais il n’était pas en fleurs. Descente pour admirer les lacs de Mary Marinet où nous prenons notre repas. Retour au gite aux alentours de 17 h et bien sûr avant la douche une petite mousse.

Nous avons parcouru 17 km pour un dénivelé de 920m

3ème jour - Déjeuner de bonne heure à 6 heures, ensuite nous rejoignons les voitures avec les bagages, un petit peu de route pour rejoindre Fouillouse point de départ du lac des 9 couleurs. Nous avions prévu plus de temps pour ce transfert mais en 25 minutes nous étions à pied d’œuvre pour le départ, tant mieux car la journée sera longue. Nous partons à 7 heures, traversée du village puis nous bifurquons aux panneaux indicateurs, un peu raide au départ, puis ensuite montée plus tranquille avec de larges courbes pour atteindre un sentier plus à plat, nous atteindrons le refuge du Chambeyron après 2h30 de marche, temps respecté, les panneaux indiquaient précédemment le même temps. Pause banane et ensuite encore 1 heure de marche prévue pour le lac, passage au lac long , puis une succession de côtes, le lac est fuyant mais nous l’atteignons à 10h45. Pas de temps à perdre le groupe est prêt pour l’ascension finale : la tête de la Fréma. C’est Yvette qui se chargera de le mener moi je resterai au lac d’où je peux suivre sa progression. Retour au lac du groupe vers 12h30, repas au bord de l’eau à l’abri du vent, et départ vers 13h 15. Changement de direction au niveau du lac long pour rejoindre le vallon des Aoupets, nous passons au pied de la masse imposante du Brec de Chambeyron, petit arrêt au niveau du pas de la Couletta pour admirer le lac premier et le refuge en contre bas. Après le vallon nous ferons une halte au fort de Plate Lombarde, ou plutôt les batteries pointées vers l’Italie, ensuite descente sur Fouillouse.

Nous avons parcouru 18 km pour un dénivelé de 1380m.

Nous prenons le pot de l’amitié à St Paul sur Ubaye, le patron du bistrot étant sans aucun doute un personnage avec beaucoup d’humour… puis nous nous séparons et disons au revoir en souhaitant participer à un autre séjour l’année prochaine.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Séjour dans le Trièves

18 et 19 juin

Animé par Philippe C. et Claude N.


Départ de bon matin de Sisteron en direction du Lac de Monteynard  dans l'Isère. Nous sommes vingt six pour ces deux jours, dont deux animateurs Claude et Philippe.

Nous ferons la randonnée des passerelles himalayennes ensemble et le lendemain, nous séparerons le groupe.

Regroupement au parking du lac de Monteynard : nous ferons la boucle des passerelles à l'inverse car le bateau "La Mira " est en exercice d'incendie et de sécurité pour la journée. Il nous récupèrera en fin d'après-midi  à Mayres Savel  pour nous ramener sur la bonne rive du lac. Nous longeons le lac sur quelques kilomètres avant de passer en sous bois. Le soleil est bien présent mais le fond de l'air est humide (journée tropicale). Nous arrivons sur la première passerelle de l'Ebron par un belvédère.

Tout le monde regarde la passerelle de l'Ebron en contrebas et en face le pont de Brion. Le groupe s'engage sur la passerelle de 120m de long à 85m au-dessus de l'Ebron. Tout le monde n'est pas rassuré mais le groupe se lance dans l'aventure. Nous continuons la randonnée en sous-bois et trouvons un joli coin pour pique-niquer avec une belle vue sur le lac de Monteynard. Nous reprenons le parcours après un peu de repos en direction de la 2ème passerelle, celle du Drac; de beaux passages en forêt mais quelques passages gadouilleux, l'orage de la veille. La passerelle du Drac est en vue, il faudra franchir 220m et toujours à 85m au dessus du Drac. Le lac est bas en ce mois de juin.

Le passage est plus difficile et le groupe se scinde. Il faudra même encourager la dernière pour terminer la traversée. Une pause à l'ombre et nous repartons en direction de l'embarcadère pour prendre le bateau. Nous sommes justes en temps, il ne faut pas traîner. Nous aurons quand même le temps de prendre un rafraîchissement, la Mira étant en retard.

Embarquement pour 20mn de navigation. Nous récupérons les voitures et partons à St Maurice en Trièves, à l'Ermitage Jean Reboul, où nous passerons la nuit. Distribution des chambres et à 19h30, nous nous mettons à table. Tout le monde donne un coup de mains et le repas est livré. Une belle tablée de 26 randonneuses et randonneurs; pour l'apéritif, une Clairette de Die et le repas servi par nos randonneuses.

Après le repas, jeux pour certains, histoires pour d'autres pendant que certaines font  la vaisselle. Nous sommes descendus jusqu'à l'ermitage puisque nous sommes installés dans le pavillon au-dessus. Après une bonne nuit, nous nous retrouvons au petit déjeuner; les premiers sont là à 6h30 et le café coule à flot.

Ce matin, nous ferons 2 groupes : un groupe de 3 randonneurs avec Claude pour la rando de la Pierre Percée, et un autre avec Philipe pour la rando du Châtel appelé également  Bonnet de Calvin en boucle.

Départ pour Mens où nous nous séparons.

Randonnée la Pierre Percée

distance 6kms - dénivelé: 300m  - 3h

Ballade avec Claude qui connaît bien la région. Petite pause sur une belle terrasse avec la piscine sous les yeux en attendant l'autre groupe.

Randonnée le Châtel

distance 9kms  - dénivelé:650m - 4h30

Début de randonnée en sous bois avant de prendre un sentier à flanc face à l'Obiou et le Grand Ferrand jusqu'au Col de la Brèche. De là, il faudra s'aider des mains avec quelques passages verticaux.

Le dernier est câblé pour faciliter le passage. Nous arrivons au sommet du Châtel à 1937m sur de beaux alpages. La vue à 360° est magnifique. D'un côté tout le Vercors avec son Mont Aiguille et de l'autre, les Ecrins et le lac du Sautet, en face le lac de Monteynard et les 3 lacs de Laffrey, derrière nous l'Obiou et le Grand Ferrand. Un coin abrité pour le repas dans une herbe bien verte et très fleurie. Nous partons à l'extrémité du plateau pour rejoindre la table d'orientation. Nous repartons quelques centaines de mètre en arrière pour reprendre la descente sous les barres rocheuses avant de retrouver la forêt de St Genis.

Bientôt les voitures et un retour à Mens. Nous retrouvons l'autre groupe pour prendre le verre de l'amitié. Très bon séjour dans le Trièves avec une bonne ambiance.

Merci à tous et à toutes pour votre aide aux corvées ménagères. Le soleil était de la partie pour 2 jours d'escapade et surtout pour s'en mettre plein les yeux.

Bonne expérience des 2 groupes à renouveler.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Les sentiers cathares, de Maury à Lavelanet

du 28 avril au 5 mai 2019

Animateur: Daniel A.


Initialement prévu pour 12, nous ne sommes finalement que 7, un petit groupe à la taille très humaine ce qui n'empêchera pas de franches parties de rigolade et de très beaux moments.

Météo très sympa pour les premiers jours même si le thermomètre est timide et le vent bien présent ; la tramontane nous accompagnera durant toute la semaine !

De belles vues sur les Pyrénées, le massif du Canigou enneigé et plus loin le massif du Carlit au dessus de Font-Romeu.

On est au pays des vignes et on aura l'occasion de goûter aux Maury (notre village de départ), en apéro ou en vin.

L'accueil est chaleureux et les gîtes très sympas dans l'ensemble ; on sait recevoir par ici : l'apéro et le vin sont compris et bien accueillis !

Pays cathare, pays des châteaux … tous bien perchés sur des éperons rocheux quasiment inaccessibles. On visitera Quéribus le premier jour et Montségur vers la fin du séjour ; on passera tout près de Peyrepertuse et de Puilaurens.

On traversera Cucugnan, connu pour son curé, et on visitera également l'ermitage de Galamus dans des gorges impressionnantes.

Après Caudiès, on quittera les vignes par les gorges de Saint Jaume pour un paysage plus montagneux. Malheureusement le temps se gâte et après une journée très grise, on se prendra la pluie et même la neige toute une matinée ; heureuse surprise, il y a du feu dans la cheminée du petit abri qui nous accueille pour le pique-nique !

Descente dans les gorges de la Frau pour gagner Montségur puis Lavelanet où le car nous attend pour rejoindre Maury.

Une bien belle semaine ; merci à tous les participants

cliquez ici pour télécharger les photos

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Séjour raquettes à St Véran

Du 11 au 13 mars

Animé par Gérard K.


11 participants

Une équipe remarquable : endurance, esprit d’équipe, bonne ambiance

Un guide hors pair : Jean Berge qui a mené le groupe tambour battant durant ces 3 journées soutenues. Chapeau l’artiste !

Logement dans le gîte de Jean Berge à St Véran

Intendance assurée par Mireille K. avec large participation des autres randonneurs

1er jour :

Arrivée à St Véran en fin de matinée

Installation dans le gîte. Repas tiré du sac

Après midi randonnée raquettes à la croix de Curlet (Alt. 2400 m) au départ de St Véran

Temps gris et nuageux

Distance parcourue 5,7 km  Dénivelé 545 m

Soirée animée autour de la table  Apéritifs, repas, jeux

2éme jour :

Randonnée jusqu’au refuge de la Blanche (Alt 2500 m) aller et retour au départ de St Véran 

Excellent accueil au refuge. Plats copieux

Distance parcourue dans la journée 20 km  Dénivelé 500 m

Les raquettes n’ont pas servi. Neige bien tassée

Temps ensoleillé

Soirée animée autour de la table

3éme jour :

Départ de Fongillarde après 15 mn de voiture

Randonnée raquettes jusqu’au col du Longet (Alt. 2701 m)

Temps froid, globalement nuageux et venté

Retour à St Véran par l’autre versant enneigé et l’ancienne mine de cuivre

Distance parcourue 10,6 km   Dénivelé 700 m

Récupération des voitures par les chauffeurs

Retour à Sisteron en début de soirée.

Pour télécharger les photos, c'est ici

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


75 vues
 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien