• solveigmorch

Randonnées de Février 2020

Mis à jour : févr. 27

De Lagrand à Orpierre - Crête de Liman - Lurs - Clot la Cime - Raquettes à Super Dévoluy - Thuoux - Les sources de Rouveret - Le Grépon - les hauts de Malijai - Pas de l'Echelle



Le Pas de l’Echelle

Randonnée du 25 février

Animée par Gérard K.


15 participants

En ce jour de Mardi gras, trois d’entre nous s’étaient déguisés pour respecter la tradition. Accoutrements qui ont fait leur effet ! Dominique nous attendait sur le bord de la route à l’entrée de Châteaufort déguisée en chauve souris !

Début de la randonnée à partir de la petite place du village de Châteaufort. Descente dans le ravin jusqu’à la passerelle sur le Riou et remontée jusqu’à l’Echaillon. De là, nous suivons le sentier bien tracé qui grimpe régulièrement jusqu’aux robines de Gourras et qui nous amène ensuite à St Geniez.

Nous arrivons au village à midi. Nous remontons jusqu’au Pas de l’Echelle (Altitude 1223 m) pour un pique nique dans l’herbe à l’abri du vent.

Surprise ! Au dessert, Patricia et Jean Yves nous proposent de délicieuses crêpes maison ! C’est une première et tout le groupe se régale.

La descente se fera par la piste. Nous passons par terre Basse et le prieuré Ste Marie au hameau des Jaumes.

Arrivée aux voitures à 16 h

Gérard a préparé boissons fraîches et gâteaux. Un bon moment de convivialité pour clôturer cette belle journée.

M.K.

Nous avons parcouru 15,5 km 5 h 30 de marche et un dénivelé de 700 m

cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Les hauts de Malijai

Randonnée du 23 février


14 participants pour ce circuit de la Haute Montagne et du Haut-Val

Très beau temps printanier; chaud pour la saison: Quelques bras nus font leur apparition au moment du repas. Pourtant nous sommes à 800m d'altitude!!! Dommage que la fin de la piste soit devenue difficile à cause des pierres qui ressortent au passage des véhicules.

Nous avons parcouru environ 12km500 pour 500m de dénivelée.

cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Le Grepon

Boucle au départ de Sourribes

Randonnée du 20 février

Animée par Joël B.


18 participants - Très beau temps

12,5 km -Dénivelé 750 m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Les sources du Rouveret

Randonnée du 18 février

Animée par Monique L.


Nous sommes 13 à partir vers les sources du Rouveret.

Plusieurs orthographes sont visibles ; rouveret, rouveyret, rouveiret

Ce torrent prend SES sources sur le flanc ouest du massif du SIRON au-dessus de Digne.

Nous retrouvons notre ami Pierre L. « régional de l'étape »

Le temps est magnifique, douceur printanière au menu ….

Nous longeons le torrent bien calme, passage à gué sans problème. Cela n'est pas toujours évident lors de grosses pluies... Nous montons tranquillement vers le col de Peipin.

A l'ouest nous apercevons Champtercier, ville natale du savant Pierre Gassendi et quelques hameaux, le pic d'Oise et sa forme caractéristique de triangle isocèle.

Arrivés au col (904m) nous bifurquons plein est vers le vallon de Vachon (1132 m).

Autre spectacle : vue sur la crête de Géruen, la Grande Aiguille et la montagne de Vaumuse !

Une petite terrasse est bienvenue pour la pause pique nique.

Après les douceurs toujours appréciées, certains n'hésitent pas à faire la première sieste de l'année !

Nous reprenons le sentier tantôt en forêt, tantôt dans les pâturages.

Nous franchissons de nombreux rus, une des sources du Rouveret !!??

Quelques ruines, quelques murs de pierre nous indiquent la présence humaine dans ces lieux désertés.

Nous arrivons vers Courbons, village balcon au-dessus de Digne, son château, son église en cours de restauration, avec vue imprenable sur le Cousson, le pic de Couard et son inséparable Cucuyon

Belle descente vers notre parking.

Une halte conviviale à la cafeteria clôturera cette journée de randonnée

Nous avons parcouru 16 km et grimpé environ 700 m

Un grand merci aux participants pour l'excellente ambiance de cette journée.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Thuoux au départ d’Aspremont

Randonnée du 17 février

Animée par Claude N.


Ciel gris...

Départ pour Aspremont... 6 filles 1 garçon...

une rando sympa qui s'annonce malgré ce temps gris mais sans pluie. Grande boucle dans la forêt pour arriver au village de Thuoux autrefois Suane, Très belle chapelle Notre Dame de Suane à découvrir...voir les photos. On a marche sur 10 km pour un dénivelé de 310 m. Merci à Jane, Joss, Annik, Nicole, Josiane, Josette d 'être venues et surtout de m'avoir supporté !!!! Big Up à toutes...

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Super Dévoluy - Chalet du Vallon D'Ane

Randonnée raquettes du 13 février

Animée par Philippe C.


C'est parti pour une randonnée en raquettes au départ de la station de Superdévoluy. Nous sommes 12 pour cette randonnée sportive.

Nous chaussons les raquettes en dehors de la station sur le chemin de Combillon pour rejoindre le Collet. De là, nous quittons le GRP qui mène au Col de Rabou et prenons à droite la direction de la Via Souterrata.

Photo de groupe à la Via Souterrata de la Tune (c'est comme une via ferrata mais sous terre). Quelques trous à éviter (chourum) et la montée s'annonce sous le soleil.

Montées et descentes se succéderont sous l'Adrech de Chabrede, de la combe de Corne et sous Têtes Rondes. Nous sommes à la limite des arbres, mais le terrain très accidenté nous oblige au rodéo sur la pente. Tout le monde ira de sa figure, avec une neige fraîche de deux à trois centimètres et en dessous une neige glacée. Certains iront même jusqu'à déchausser.

La bergerie est en vue, la fatigue se faisant sentir, nous déjeunerons à 1702m d'altitude. Le temps a changé avec un ciel noir, du grésil, des flocons entrecoupés de pluie.

La matinée a été très sportive agrémentée de quelques poussées d'adrénaline, mais tout le monde est à l'arrivée pour le repas. Nous ne sommes pas seuls à la bergerie et nous partagerons l'espace avec quelques militaires en entrainement (pas de photos sur le blog de cet événement pour garder leur anonymat)

Le repas s'achevant, nous ne traînons pas, le temps est très incertain et nous rentrerons par des chemins enneigés pour récupérer le GRP.

A l'embranchement du Vallon d'Ane nous apercevrons les chamois dans la pente.

Une fois sur le GRP, direction Superdévoluy en passant par la célèbre cabane de l'avalanche,

le collet de Prapérouse et le retour à la station.

Nous prendrons le pot de l'amitié à Superdévoluy dans une bonne ambiance et le plaisir d'une journée bien remplie.

Merci à tous de m'avoir suivi dans ce dédale de neige.

Distance: 9km - Dénivelé: 450m environ - Temps de marche: 4h

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Clot la cime

Randonnée du 11 février

Animée par Stan


Nous y étions voilà 4 ans, alors pourquoi pas tenter une variante depuis la Rouvière au lieu de

partir de la Bréole ; nous ferions l’économie de 4 km de chemin, certainement boueux. Sitôt dit, sitôt fait, nous sommes 13 à commencer notre balade sur le PR montant vers le col de Charamel. Moins d’1 km plus loin le compte passe à « 14 » : un morceau de corde attaché à son collier, le gardien d’une maison proche a abandonné son poste pour s’offrir une sortie en notre compagnie, et il en est tout excité !

Arrivés à l’embranchement, nous virons au nord vers Clapouse, réservant Charamel pour le retour.

Malgré notre choix l’exercice habituel des périodes humides s’impose ; éviter flaques, boue et surtout glissade. Quelques étendues blanches rappellent que l’hiver n’est pas loin.

Plus loin direction « Lou Latori » par une piste se dirigeant vers la source de Récoubet, puis hors sentier en partie, vers l’oratoire. A partir de celui-ci, l’exposition sud, la pente et les marnes rendant le sol plus consistant, la montée vers la Cime est facilitée, et même agréable. Par endroits nous profitons d’une vue enviable, bien que pas toujours très nette : à l’est quelques sommets du Grand Berard (Morgon, Têtes de la Vieille et de la Gipière, la Montagnette), au sud-est la chaîne de la Blanche (Dormillouse) et au sud Tête Grosse, Grande Gautière ... sauf erreur de lecture de la carte ! Près du sommet, le vent a soufflé fort, de nombreux arbres n’ont pas résisté et se retrouvent éparpillés au sol.

Clot la Cime « approche », une couche de neige pas très épaisse est encore présente.

Pour notre pause vue imprenable sur le lac de Serre-Ponçon, mais celle sur le Champsaur est brouillée par l’humeur contrariante des nuages aujourd’hui. Quelques douceurs en entrée et dessert renforcent notre appétit.

Toute chose ayant une fin, nous prenons le chemin du retour. Notre descente jusqu’à l’oratoire calque en bonne partie la montée, mais plus bas, nous suivrons le PR puis au carrefour, prendrons la direction de Charamel. Petit coup d’œil à l’église et au clocher de l’Eygaye en contrebas avant de passer le col de Charamel, puis redescendre à la Rouvière où nous y laisserons notre compagnon de la journée que sa maîtresse sera heureuse de retrouver.

Notre journée se termine par une pause à la fromagerie de la Bréole, permettant aux amateurs de reconstituer leur stock de victuailles.

13 participants / dénivelée + : 520m. / 10 km / 5 h

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


LURS

à partir du pont romain

Randonnée du 9 février


11 randonneurs

Montée par le versant Sud Est. Visite du village puis la ligne de crête. Descente par le versant Nord Ouest

Très beau temps : grand soleil et peu de vent, température idéale pour randonner.

450 m pour 14km de marche.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


La crête de Liman

Randonnée du 6 février

Animée par Daniel A.


Nous sommes 20 au départ de Marcoux. Les voitures sont bien rangées le long du stade et la crête de Liman s'étale sous nos yeux.

Majestueux et tout près, le Cheval Blanc qui porte bien son nom puisque tout enneigé et qui ne nous quittera pas de la journée ; au fond, l'Estrop.

Nous traversons le hameau des Granges sous les aboiements des chiens puis très vite, on quitte la piste pour un chemin qui nous conduira à travers bois jusqu'à la crête.

Une première pause pour quitter une couche. Peu à peu, la vue s'élargit sur la vallée de la Bléone (Le Brusquet, La Javie) et les sommets avoisinants (Couard, Cucuyon, Cheval Blanc bien sûr, Coste Longue, Carton, montagne de Boules, Mourre de Simance, l'Estrop, Roche Close et la montagne de la Blanche). Des crocus égaient le sentier et nous voilà sur la crête avec cette fois-ci, la vue sur la vallée du Bès, La Robine, la crête de Geruen, les Monges, les cloches de Barles, Tanaron, Clos Ginoux, Tête Grosse, le Blayeul, …

Encore un peu de crête pour gagner notre « restaurant » au point côté 1313m. Il fait bon et les douceurs sont au rendez-vous !

On descend par la crête pendant un assez long cheminement, avec la ville de Digne en point de mire. Quelques ravines, 2 petites côtes et nous voilà à la piste du matin et bientôt aux voitures.

Le pot sera pris à Mallemoisson.

Une belle journée sur cette petite crête entre Bès et Bléone, mais avec un grand panorama !

5h de marche, 700m de dénivelée et environ 11km

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


De Lagrand à Orpierre

Randonnée du 4 février

Animée par Claude G.


Direction Lagrand pour les 22 participants où nous ferons une mise en place de voitures.

Nous laisserons 4 voitures à Orpierre ce qui s’avérera insuffisant puisqu’il manquera 2 places, nous serons obligés d’aller chercher une voiture supplémentaire pour rapatrier tout le monde, heureusement il n’y a que 5km.

Donc départ de Lagrand petit village perché dominant le buëch et qui fait partie intégrante du regroupement de communes de garde colombes, le vent est présent.

Petite piste et route forestière par la suite jusqu’à Ste Grique où nous ferons une petite pause. Puis nous continuons par une route forestière, montée assez soutenue jusqu’aux quatre chemins, aller retour jusqu’au mont de garde où la vue sur la vallée du buëch et au-delà est splendide (Beaumont, pic d’Arambre, pic d’aujour,… etc). Le vent souffle très fort, nous ne nous attardons pas, retour aux quatre chemins. Nous suivons le GR depuis Ste grique, la pente va s’avérer sévère jusqu’à la table des bergers où nous aurons la vue sur Trescleoux (trois cloux), dernière difficulté le Suillet où nous arriverons à 13 heures. Nous n’irons pas plus loin certains estomacs sonnent creux, pause déjeuner à l’abri du vent dans la joie et la bonne humeur : comme d’habitude beaucoup de douceurs et du remontant.

Nous attaquons la dernière partie plus reposante si l’on peut dire jusqu’à Orpierre, le sentier est encombré d’arbres, signe que les fortes pluies ont beaucoup détrempé le sol, fragilisant l’enracinement , et la force du vent aidant ont précipité les arbres au sol . Nous arrivons au gros doigt qui surplombe Orpierre, vue sur le village en bas et aux alentours : le rocher St Michel, le Quiquillon … petit détour par la rue principale du vieux village avec des plaques explicatives de la vie du village autrefois ainsi que les personnalités marquantes de celui-ci.

.Dernière étape au bistrot associatif qui n’avait sans doute jamais vu autant de monde à la fois , avec des gérants sympathique.

Bilan de la journée nous avons parcouru 12 km avec 850 m de dénivelé

Côté satisfaction le temps qui est resté malgré tout stable et ce n’était pas évident. Annuler une randonnée est toujours une déception.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien