• modumas

Randonnées de Janvier 2017

Mis à jour : 8 juin 2019

La boucle de St Jacques - La Montagne de Mare - Boucle de la chapelle de St. Joseph de la Pérusse - Ongles autour des lavandes - Le Corbeau - Le village de Lurs - Les ravines de Salignac - Tour de DROMON

La boucle de St Jacques

Randonnée du 31 janvier

Animée par Gérard K.


Malgré un temps maussade au lever du jour, la météo annonce des éclaircies pour l'après midi et 16 vaillants randonneurs sont au rendez-vous à 8h30.

Il en faut plus pour nous décourager !

A 9 h 10 nous démarrons du petit village de Nibles, situé sur la route de la Motte du Caire.

Montée un peu raide sur le plateau mais une piste qui monte tranquillement et régulièrement par la suite. Sur notre gauche, le rocher de Hongrie et un arrêt à la ferme Borrely pour la minute culturelle sur l'historique du chemin de Compostelle relaté par Gérard. Nous sommes en effet sur une branche du célèbre chemin emprunté par les pèlerins pour se rendre en Galice sur le tombeau de St Jacques l'apôtre. Cet itinéraire qui part de Montgenèvre en direction d'Arles était très prisé durant le Moyen Age. Tombé dans l'oubli ensuite, sa fréquentation a repris à partir des années 1960.

En poursuivant notre route, nous apercevons entre 2 nuages de brume, la montagne de Jouère, le Trainon, la montagne de Lure et la crête de l'Ane.

Température idéale pour la marche. Après le passage de l'homme Mort, nous trouvons un endroit pour le casse croûte : ombragé pour tous ceux qui craignent la chaleur !

Nous dominons la vallée du Sasse mais la brume nous bouche un peu le paysage.

Après le pique-nique, agrémenté comme d'habitude de moult friandises et boissons réconfortantes, nous reprenons notre marche sur la piste.

Un sentier raide et escarpé (personne n'est tombé sur les fesses !) traversant la forêt du Sasse, nous permet d'atteindre la route en passant par la ruine Armand.

Nous rejoignons ensuite Nibles par un petit sentier longeant le canal en contrebas de la route goudronnée.

La buvette improvisée de Nibles, installée devant le cimetière, permet aux randonneurs de se désaltérer, tous heureux d'avoir échappé à la pluie J

"Chaussures crottées, randonneurs enchantés

Ce fut une journée bien gaie

Malgré un temps tristounet"

M. K.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La Montagne de MARE

Randonnée du 12 janvier 2017

Animée par Monique L.


Nous sommes 13 à partir vers le hameau d'Aubard, au-dessus de St Vincent, dans la vallée du Jabron.

Il fait très beau et très froid. 

Après quelques centaines de mètres à l'ombre, nous retrouvons le soleil qui ne nous quittera pas de la journée. 

Nous montons tranquillement par le vallon de Chauveiron, en suivant le balisage du Grand tour des Préalpes. Prenant de la hauteur, le paysage s'élargit et la vallée du Jabron s'étale majestueusement en contrebas. 

La neige commence à être présente sur la face nord de Lure.

Nous arrivons à la piste qui nous conduit au col St Pierre (et non col DE St Pierre, appellation à résonance religieuse, réservé au col à proximité de Ribiers, précision apportée par notre président!)

Arrivés au fameux col, la promenade se termine et les choses sérieuses vont commencer !! 

Une petite grimpette bien raide de 180 m environ, sur un terrain partiellement enneigé, voire gelé..

Nous avons le temps, nous voici sur la Montagne de Mare, toute en bosses et creux. Le spectacle est superbe vers les sommets enneigés du Devoluy.

Peu à peu nous progressons vers les crêtes dans une neige bien présente mais n'offrant pas de difficulté à la marche.

Un espace sans neige et à l'abri du vent est propice à la halte pique nique.

Nous savourons la douceur de l'air et les paysages à entour : elle est belle la vie !

Nous reprenons notre périple vers le point culminant à 1605 m. Puis nous amorçons notre descente dans des lacets rocheux non glissants ! 

Par de confortables lacets nous atteignons le col de Verdun (1316 m) carrefour vers Eourres et le Pied du Mulet.

La descente vers Aubard se fait aisément avec toujours l'attention de plaques de glace traîtresse.

Des chênes centenaires agrémentent ce chemin.

Une dernière halte au café de Noyers terminera cette belle journée hivernale passée dans la bonne humeur et la convivialité.

Nous avons gravi 730 m et parcouru 13 km

Monique l'animatrice du jour

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Boucle de la chapelle de St. Joseph de la Pérusse

par le hameau de Vaunavès

Randonnée du 24 janvier

Animée par Michel D.


Pour ce mardi, la météo s'annonce très favorable.

Nous sommes treize pour cette rando.

Lorsque nous arrivons à Vaunavès, petit village de la commune de Thoard, il fait -5°

Nous empruntons la direction de la Pérusse par un chemin goudronné.

Les participants n'ont pas l'air contrariés par cette piste, le soleil est avec nous.

Arrivés au lieu-dit: Seysterac, après un rapide coup d'œil sur la gauche, le sentier semble être ombragé, il est 10h, je décide donc de continuer sur la piste. Personne n'est perturbée et ça papote pas mal.

Le chemin goudronné prend fin après la Pérusse au  lieu-dit « les Romans »

Le papotage prend vite fin, pour laisser la place aux bruits de forte respiration, la montée est régulière, mais assez raide par endroits.

Vers 11h 30, nous arrivons à la « Croix des mariages » La vue est magnifique...à 360°

C'est superbe !

Après avoir admiré le paysage, il est temps de redescendre pour la pause casse-croûte, à la chapelle, que nous visitons bien entendu.

Comme de coutume, petites douceurs et liqueurs à dose homéopathique, sont de la partie, petite sieste pour l'animateur et nous voilà repartis pour une descente toute en douceur.

Nous passons devant le château de Beaucouse en restauration et très vite, nous retrouvons les voitures. Il fait 18°

Il n'y aura pas de pot de l'amitié, car pas de bistrot.

Pour voir l'historique, cliquez sur  chapelle et ou Beaucouse.

Données GPS : 12,500 km et 663 m

Michel D.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama





Ongles autour des lavandes,

suivi de la galette des Rois

Randonnée du 17 janvier:

Animée par Gérard K.


Nous sommes ce matin 21 personnes au rendez vous de la gare et le thermomètre affiche -5°C !

Cette sortie sera suivie de la galette des Rois mais certains viendront nous rejoindre après la randonnée.

En voiture, nous dépassons le Rocher d'Ongles pour nous garer quelques km plus loin.

Départ en forêt, avec de la glace et un peu de neige sur la piste. Quelques petites mares entièrement gelées mais nous n'avons pas prévu les patins !

La piste est large, parcours tranquille et souvent ensoleillé. Un peu de marche au bord de la route avant de tourner en direction de la chapelle Notre Dame où nous admirons le cadran solaire.

Petite pause avant de repartir en direction "des Crottes" puis montée par le hameau de Bouiron.

A 12 h 30 il est temps de trouver un bon emplacement pour le pique-nique, au soleil, toujours agrémenté d'apéritifs, friandises et digestifs. Tout cela est du local, du bio, du "fait maison".

Merci à tous ceux qui permettent cette dégustation.

Après ce repos, nous remontons la combe en pratiquant un peu de hors sentier, avant de rejoindre le GR nous amenant au village de Lardiers en passant auparavant devant la chapelle St Claude.

Le pas devient plus rapide, la cadence s'accélère, il y a encore du chemin à parcourir et la galette nous attend !

Le retour est facile, nous passons près de quelques fermes isolées,sans détour, sans encombre.

Arrivée aux voitures à 15 h 45. Nous repartons rapidement pour être au rendez vous à Peipin.

Tout est prêt au bistro, les tables bien disposées et les galettes confectionnées par Michel, posées sur les tables, prêtes à être découpées et dégustées. Le cidre accompagne généreusement ce moment chaleureux, bien apprécié après notre randonnée

17 km parcouru et 4 h 30 de marche

M.K.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le Corbeau depuis Champ Roubin,

Randonnée du 19 janvier

Animée par Stanislas


Un coup de fil judicieux permet aux 14 inscrits de se retrouver à Peipin (à défaut de la gare), pour prendre la direction de Thoard puis Champ Roubin. Après un court prélude sur la piste longeant les Graves le GRP trace droit, ou presque, vers la crête de Vaumuse. De courtes pauses permettent à qui de grignoter, ajuster sa couverture ou contempler, côté couchant, des sommets connus : Blayeul, Estrop, Cousson, Bigue, Couard ...

Après la piste, parfois abritée et tapissée de neige jusqu'au Champ du Bois, le GR rétrécit en sentier pour atteindre la crête. La forme est là et les 560 m. de dénivelée ont été avalés en un peu plus de 1h 1/2. Le panorama s'ouvre alors côté couchant : vallée de la Durance (Aubignosc, Peipin, Sisteron sud …), Lure, Ventoux, Roche Impie, Chabre et Dévoluy entre autres. Nous ne sommes pas encore au Corbeau mais le gros de l'effort est fait et déjà oublié. Quelques courtes descentes suivies de brèves montées sur la colline de St Joseph, en bordure des ravins de Maurel et St Symphorien nous y mènent. Nous le passerons et c'est un peu plus loin sur une pente dominant le fond du vallon des Duyes que nous déballerons enfin nos victuailles et partagerons, en bonus et avec modération, quelques potions divines. Le ciel est d'azur et la température quasiment printanière, pas un souffle de vent : que demander de plus ?

Pause terminée nous repartons sur le GRP de la Grande Traversée des Préalpes jusqu'au col de Mounis que nous laissons descendre vers Abros pour prendre une piste conduisant à Mélan. Après un peu plus de 500 m. nous la quittons pour tirer plein sud vers Le Castellard à travers des pâturages dont les occupants végétariens sont partis vers d'autres lieux, ce qui, panneaux solaires oblige, n'empêche pas de devoir prendre des précautions pour franchir les clôtures !

A notre passage quelques aboiements troublent le calme du village. Un dernier point de vue sur le Corbeau avant de descendre vers Le Serre puis la Tuilière après laquelle nous retrouvons la piste menant à Champ Roubin où un chien débordant d'affection nous accueille.

Distance : 13,2 km - Durée : 4h 45 - Dénivelée + : 660 m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le village de Lurs

Randonnée du 15 janvier

Animée par Alain D.


Nous sommes 8 à garer nos voitures sur l’ancienne N96 au sommet de la côte de Giropey sous le village de Lurs.

Nous commençons notre rando plein Nord par un chemin en sous-bois afin d’être à l’abri du vent jusqu’au niveau de la gare de Lurs. Un pont sur le canal nous permet de monter plein Ouest dans le bois de Peyredu afin de rejoindre la piste de la citerne DUR à remonter pour atteindre le croisement de la route du Pont Romain à Lurs.

Afin de profiter du soleil nous prenons le PR plein Sud au-dessus des oliviers des Peyrons pour arriver sous le village au travers des terrasses nouvellement remises en état.

Nous effectuons la visite du village : le belvédère du séminaire, le circuit des écritures, la chapelle St Michel puis la traversée haute du village et le côté Est de l’ancien château (600m). Nous remontons la promenade des évêques et ses calvaires pour arriver à Notre-Dame de Vie. Il est midi et bien temps de s’abriter pour déjeuner en plein soleil avec une belle vue sur le paysage provençal.

Pour le retour nous passerons par le côté Ouest du château et l’amphithéâtre pour rejoindre le PR qui nous amène aux balises de «la Baume », puis «bois de Lurs ».

Par la piste, nous rejoignons le carrefour de la route goudronnée du Pont Romain à Lurs.

Afin de rester au soleil nous reprenons le PR du matin, mais malheureusement les arbres nous font beaucoup d’ombre et le soleil est rare !

Sous le village, nous bifurquons à gauche afin de descendre l’ancien chemin muletier qui permettait aux habitants de rejoindre la N96 ou la gare de Lurs pour se rendre vers Marseille ou Briançon. Ce chemin se faufile à travers des genêts ; puis, arrivés au niveau des fermes bien restaurées, c’est par une petite route que nous terminerons notre randonnée fraîche mais bien ensoleillée.

Nous avons gravi 400m et parcouru 13km

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Les ravines de Salignac

Randonnée du 10 janvier

Animée par Daniel A.


Le départ n'est pas très matinal mais il fait encore frais quand on quitte les voitures à Salignac. Le soleil est pourtant présent mais sera vite remplacé par un ciel couvert et on rentrera juste avant les premiers flocons !

Salignac, a deux pas de chez nous mais qui livre quelques paysages inconnus pour la plupart des 24 participants. Et c'est bien comme prévu, très souvent hors sentiers avec même quelques portions de route !

On gagne le haut du village avant de s'élancer sur les collines au nord, dans la réserve de chasse des Coulets ; on y croise quelques chevreuils étonnés de notre présence.

Le parcours plutôt en crête, avec quelques petits passages un peu escarpés, nous offre de belles vues sur la clue d'Entrepierres, La Baume, Chabre, le Trainon, les Monges et vers le sud sur la vallée de la Durance. On domine de nombreuses ravines avant de redescendre sur le quartier de Boutouen ; un petit bout de route pour traverser le Riou de Jabron et gagner un autre secteur vers l'est, les Farigoules.

Le ruisseau est bien gelé par endroit. On progresse à travers les pins ; ça monte et il est bientôt temps de se trouver un petit coin abrité pour le pique-nique, comme de coutume bien agrémenté !

Malgré un parcours pas toujours facile, tout le monde est en forme et on choisira l'option « canyon » pour redescendre. Ce n'est pas très roulant … et bientôt, le lit du ruisseau complètement gelé nous obligera à quelques variantes, tantôt d'un côté, tantôt de l'autre ; 2 ou 3 glissades mais rien de sérieux, mais surtout de belles vues dans ces petites gorges inconnues de tous,

Nous voilà à la Lauze. Encore un petit bout de route.

La forme et le moral sont intacts. On se permettra donc une dernière incartade dans les colines : la remontée d'un ruisseau souvent gelé, le contour d'une cascade de glace, un petit couloir un peu raide, quelques crêtes et pour finir, une descente dans un petit canyon, heureusement sec.

Une rando un peu hors norme, hors sentier classique mais surtout dans des lieux inconnus, tout à côté de chez nous. Un peu difficile mais très sympa aux dires de la plupart des 24 courageux du jour. Seule ombre au tableau : le bar est fermé !

4h45, 400 m de dénivelée et un peu plus de 10 km

Daniel

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Tour de DROMON

Randonnée du 05 Janvier

Animée par Monique L.


Malgré le froid polaire 25 courageux randonneurs ont répondu présent pour effectuer cette randonnée hivernale.

Parcours chargé d'histoire, car en route nous passons devant La Pierrre Ecrite, datée de 415-417, témoin du passage de hauts dignitaires de l'empire romain.

Notre randonnée commence au centre ville de ST GENIEZ.

Nous prenons la direction de la chapelle de Dromont, érigée au XI siècle au pied du rocher éponyme. Un petit détour s'impose pour aller contempler de près cet édifice, bâti dans ce lieu majestueux, loin des parcours religieux !

Nous reprenons notre chemin par un sentier confortable, nous descendons vers le torrent Vanson (vançon) . De très beaux paysages agrémentent cette descente : les Monges, la Cluchette, la crête de Vaumuse tout cela sous un soleil resplendissant ! Il fait presque chaud !

Après quelques sévères lacets nous arrivons au bord du torrent et nous arrêtons au soleil pour le pique nique, toujours agréablement pourvu de douceurs diverses.

Nous repartons vers le hameau d'Abros où nous avons le plaisir de rencontrer les 2 seuls habitants.

Nous visitons l'église en cours de restauration. Il faut penser qu'il y a quelques années il y avait une école dans ces lieux isolés.

Jusque là le parcours était en descente …............ et bien là, il faut remonter !!!!!

Par des lacets et des faux plats montants nous avons environ 400 m à remonter dans une superbe pinède. Le sentier est orné par ci par là de beaux fossiles. Quelques arrêts pour admirer le paysage et nous voilà au collet où un vent sournois nous glacent les os.

Nous passons à proximité de la ferme des Charnes et peu à peu nous avons vue sur St Geniez.

Une halte au café nous permet de nous réchauffer et de clore cette belle journée d'hiver dans une ambiance conviviale.

Nous avons marché 15 km et gravi 550 m

Bravo et merci à toutes et tous

Monique l'animatrice du jour

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien