• solveigmorch

Randonnées de Janvier 2018

Fanchironnette et massif des Bruyères - St Martin au vieux Noyers - Chapelle St Joseph par Volonne - Crête de Lure - le Rocher de Gache par le rocher fendu



le Rocher de Gache par le rocher fendu. 

Randonnée du 30 janvier

Animateur: Philippe C.


Pour cette belle journée, plantons le décor : une belle barre rocheuse, un ciel bleu azur, et le froid scintille de mille feux !

A l'embranchement de Mezien à 866 m d'altitude, nous nous retrouvons à 19 randonneuses et randonneurs.

Nous partons sur le sentier qui se trouve derrière l'abri de bus (ancienne cabane de cantonnier). Cheminant dans une forêt de chênes blancs, nous croisons une première ruine dont la source coule en petit filet. Dès le départ, la montée s'effectue tranquillement et nous amène sur un chemin qui nous conduira jusqu'à l'aire de départ des delta planes. Le rocher est en vue. Le groupe , sur la plateforme, peut déjà admirer le paysage très enneigé de tous les massifs qui s'offre à lui. C'est ainsi que l'on peut reconnaître le Pic de Bure, le sommet de Lure, et le mont Ventoux.

Face à nous, le rocher qui devra être franchi ! Chacun s'interroge sur la manière de passer ...

Après le premier passage en crête, nous bifurquons dans les rochers et nous atteignons la première difficulté où il faudra mettre les mains pour s'aider à franchir l'obstacle. Suivent un passage et un dédale de rochers qui nous amèneront à la dalle du rocher fendu. Nous nous retrouvons face à la falaise et le passage ne pourra se faire que dans la cheminée, à droite dans la faille rocheuse. Quelques glissades après, nous arriverons sur un promontoire avec , face à nous, une belle falaise.

Nous irons voir le vide pour les plus téméraires avant de redescendre un petit peu pour récupérer le passage délicat où il faudra encore mettre les mains. Nous arrivons sur la pente de la montagne de Gache et décidons de faire un premier détour vers la petite grotte. Une petite visite dans la grotte s'impose.. Un seul candidat ! Bizarre...

Après s'être regroupé, nous repartons pour un deuxième détour en direction des Lapiaz. Nous prendrons le temps de marcher sur les Lapiaz, grandes dalles calcaires façonnées par les pluies acides au fil du temps. Arrivant au sommet de Gache 1356m d'altitude, nous retrouvons les 3 randonneurs qui étaient partis le matin de Pierre Ecrite. Nous nous trouvons un coin ensoleillé abrité du vent pour déjeuner.

Après ce repas suivi des douceurs habituelles et de la minute culturelle, nous reprenons le chemin des crêtes. Trop facile, alors je décide de descendre par l'ancien torrent qui nous conduira jusqu'au chemin de Pierre Ecrite. Nous avons pu profiter ainsi d'immenses pierriers , de belles marmites pleines d'eau et un peu de glace pour parfaire la difficulté.

Nous arrivons au croisement qui nous mène à Pierre Ecrite mais décidons un troisième détour vers la Baleine, formation géologique du Crétacé inférieur. Nous prendrons la route jusqu'à Pierre Ecrite, où nous laisserons nos 3 randonneurs et nous continuerons pour finir la boucle qui nous ramènera aux voitures.

Dénivelé positif= 760m - Distance: 13 kms en boucle - Temps de marche: 4 h 

cliquez sur la photo pour voir le diaporama



MONTAGNE DE LURE

Randonnée du 28 janvier

Animée par Monique L.


Prévue le jeudi 25 janvier, cette randonnée a été reportée à dimanche pour cause de mauvais temps.

Nous sommes 7 à partir vers la neige.

M.. ayant téléphoné à la station eu l'info qu'il n'y avait plus de neige aussi elle n'a pas pris les raquettes !!!

Arrivés à la station il y avait de la neige … mais pas trop !

Aussi après concertation, nous décidâmes de ne pas les prendre !!!

Au cours de cette rando, par moments , nous aurions bien aimé les avoir aux pieds et par moments, bien contents de ne pas avoir à les porter !!!

Ainsi nous avons cheminé « en nous enfonçant un peu ».

Nous sommes arrivés au Pas de la Graille et avons pique niqué sous un doux soleil.

Les montées en crête se sont faites tranquillement.

Nous avons admiré du nord à l'est les sommets enneigés et plus prêt de nous le Ventoux étincelant sous son manteau neigeux.

Cette belle journée s'est terminée devant le verre de l'amitié.

Nous avons parcouru 12 km et gravi 550 m.

Un grand merci aux participants .

Cliquez sur la photo pour accéder au diaporama



La chapelle St.Joseph par Volonne.

Randonnée du 23 janvier

Animateur : Joël B.


Ce matin,nous étions 19 participants pour la boucle de la chapelle St Joseph de la Pérusse par Volonne.

Nous garons les véhicules à la hauteur des Trois Bastides et remontons en fond de ravin

par une large piste

.La montée se fait raide,en lacets et se poursuit à flanc de côteau au milieu d’une belle hétraie.

Arrivés à la crète,la vue sur les vallées de la Durance et des Duyes est splendide.

Passage inévitable par la croix des mariées,puis direction la chapelle où nous pique niquons.

Après les douceurs,retour par la piste coté est,caractérisée par une forêt plus sèche qu’à la montée,puis descente au vallon où nous rejoignons la piste forestière qui nous conduit aux véhicules.

L’après midi se clôture par le pot habituel chez César.

Nous avons parcouru 12.3 km pour 720 m de dénivelé+.

cliquez sur la photo pour accéder au diaporama



De saint Martin au Vieux Noyers

Randonnée du 18 janvier

Animée par Monique L.


Les prévisions météo sont enfin favorables, soleil, peu de vent, temps idéal pour emmener 33 randonneurs se dégourdir les gambettes, surtout qu'en fin de rando, un moment festif est prévu.

Nous partons du hameau de St Martin, situé au-dessus de St Vincent, devenu célèbre grâce à son école de boulangerie.

Nous prenons la variante du GR 946. Le sentier est facile et peu à peu nous arrivons sur un plateau où se dresse la chapelle St Claude de style roman et son superbe toit de lauze.

De là nous admirons la vue panoramique : à l'est les ruines du Vieux Noyers, l'Estrop et ses 2961m, le Cheval blanc, le pic de Couar et la barre des Dourbes et au sud la montagne de Lure.

Nous sommes escortés par 3 patous plutôt patauds.

Nous dépassons les ruines de Rivas, imposant bâtiment daté de 1800.

Un troupeau de brebis et de biquettes se sauvent à notre approche.

Une petite halte au hameau de Lauche et sa superbe fontaine nous permet d'échanger quelques mots avec le dernier habitant de ce lieu.

Nous arrivons au Vieux Noyers et parcourons la rue principale de ce village abandonné dans les années 50-60 et réinvestit par quelques « hippies » dans les années 70. Maintenant c'est désert !

Le château, l'auberge et les maisons abandonnées tout cela n'est plus que ruines, mais ruines grandioses avec ses arches, ses voûtes ...

Seule, l'église romane Notre Dame de Bethléem et St Bevons a été restaurée.

Nous continuons la rando par une petite option. Belle descente vers font Clairette puis remontée au-dessus de la ferme de Durban.

Nous arrivons en lisière de la forêt et c'est sur une belle terrasse ensoleillée que nous pique niquons face à Lure enneigée....

Divers breuvages à base de plantes et sucreries sont offertes, minutes culturelles, les plaisirs de Sisteron Rando !!!

Tranquillement nous reprenons le chemin du retour. La montée au Vieux Noyers est dure dure dure !! mais après c'est cool cool cool !!!

Nous arrivons « dans les temps » au café Wengé.

Notre ami Michel D. nous a préparé de magnifiques et savoureuses galettes des Rois.

Nous le remercions vivement.

C'est dans la joie et la bonne humeur que se termine cette belle journée.

Merci à tous

Nous avons parcouru 11,5 km et gravi 500 m

Monique l'animatrice du jour.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Fanchironnette et les Bruyères (Château-Arnoux)

Randonnée11 janvier 2018

Animateur: Daniel A.


La météo n'est pas très clémente pour ce changement d'année et plusieurs randos ont été annulées. Après un été et un automne archi secs, la pluie est au rendez-vous. Les jambes fourmillent et nous sommes 19 pour cette première sortie de l'année.

Départ du collège Camille Reymond. Après une traversée d'un petit torrent, on grimpe sur Fanchironnette : belles vues sur St Auban, la vallée de la Durance et les sommets dignois. On traverse la plantation des arbres de naissance : 1 arbre planté pour chaque naissance ; ce n'est pas encore une forêt mais il y en a quand même pas mal.

Descente vers l'autoroute et pour éviter une piste bien boueuse, on coupe à travers bois. Portion pas très sexy de la rando, avec le bruit des véhicules, mais ce ne sera pas très long.

On s'en éloigne rapidement en remontant le torrent des Chabrières jusque vers La Tuilerie, puis un affluent (belle cascade) jusqu'à Tard Venu, une belle ruine en bordure d'un champ. Les chasseurs sont au poste mais nous cohabitons sans souci. Une vipère s'est trompée de saison et cherche quelques rayons de soleil.

Une bonne côte avant de se trouver un petit coin pour le pique-nique, très agréable comme à l'accoutumée ! Belles vues sur le vieux Châteauneuf et Lure au sommet légèrement enneigé. Quelques histoires plus tard, nous voilà repartis. Un petit écart mais rien de grave !

Quelques chemins dans les bruyères, un grand champ, une piste, un zone d'entraînement pour les vététistes, une petite sente pour couper, une nouvelle piste et voilà l'autoroute à retraverser, par dessus cette fois-ci !

Nous sommes maintenant au pied de la colline de St Jean. Il nous reste une dernière côte puis un cheminement en crête avant de rejoindre la piste qui nous ramène au collège.

Une belle journée qui se termine par le pot de l'amitié à Château.

Merci à tous.

Daniel.

Cliquez sur la photo pour le diaporama.

 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien