• solveigmorch

Randonnées de Janvier 2020

Mis à jour : mars 1

Raquettes la joue du loup - La tête des Quarante - Boucle Fontienne-Les Mourres - Raquettes à Ceüze - La Haute Sautée - Boucle des Dados - Revest des Brousses - Montbrun les 3 cols - Raquettes sur Lure


Les crêtes de Lure en raquettes

Randonnée du 30 janvier

Animée par Monique L.


Nous sommes 15 à partir vers la station de Lure.

Nous espérons tous trouver la neige.J'ai téléphoné au SI de St Etienne, il y en a !!!!

Arrivés à destination, cela n'est pas évident :

Certains ne prendront pas leurs raquettes

Certains mettront leurs raquettes aux pieds

Certains mettront leurs raquettes sur le sac !

Nous grimpons donc vers le premier belvédère, le temps est ensoleillé, pas de vent, temps idéal. Nous progressons tranquillement, tantôt montant, tantôt descendant.

Le spectacle est sublime, au nord toute la chaîne des Alpes enneigée - nous distinguons le Mont Aiguille si caractéristique. A l'est les Alpes du sud sont également superbes, à l'ouest le Ventoux et au sud les massifs de la Baume, la Sainte victoire et le Luberon. Quel spectacle !

Certains retirent leurs raquettes

Certains mettent leurs raquettes

les mêmes marchent sans raquettes.

C'est vrai que la couche de neige varie selon les endroits. Elle est collante et pèse des tonnes au bout des pieds !

Nous arrivons à destination ; Pas de la Graille 1597m, une troupe de chamois batifole à proximité et disparaît à notre approche.

Belle petite butte sans neige pour pique-niquer. Les douceurs habituelles nous réchauffent car le ciel se couvre et le vent se lève.

Nous repartons vers le sommet de Lure. Belle montée avec en prime un magnifique arc en ciel au milieu d'un ciel tourmenté.

Nous arrivons à la station. Il y a de la lumière au bar !!.

Et c'est avec un verre de vin chaud (pour la plupart) que nous terminons cette belle équipée.

Nous avons parcouru 12 km et gravi 550 m

Un grand merci à tous et bravo pour les 2 nouveaux raquetteurs.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Les Trois Cols, Montbrun les bains

Randonnée du 23 janvier

Animée par Philippe C.


Aujourd'hui temps incertain mais nous partons quand même arpenter les sentiers de la Drôme.

Nous partons de la gare et récupérons les randonneuses et randonneurs au fil de la vallée du Jabron.

Nous serons 19 pour les Trois Cols.

Et c'est parti, les chaussures bien serrées et le buste en avant, la sortie de Montbrun nous donne des ailes.

Direction Trémol pour récupérer le ravin du même nom que nous emprunterons jusqu'à la Boucoule. De là, nous parviendrons au premier col (si on peut appeler ça un col) qui nous conduira dans le ravin de Chilet. Avant de descendre dans le ravin, sur la roche une ammonite et une vue sur le Mont Ventoux. Après une pente sévère dans la végétation, nous passons au minéral avec une traversée du torrent. Arrivée à Niegle, nous traversons le Toulourenc pour rejoindre la montée du Col de L'Aiguillon St Claude. Photo de groupe au col après avoir passé les vestes. Le vent s'est levé mais le soleil pointe. Nous reprenons notre chemin pour trouver un coin repas plus abrité.

Nous descendons dans le ravin des Clastres et trouvons un emplacement abrité du vent. Une pause de 45mn et nous repartons en direction de la Gabelle. Traversée du hameau jusqu'à la maison isolée au bassin effrayant. Enfin je pense à voir l'attitude de notre randonneuse. Longue descente par un sentier muletier dont une partie est taillée dans la roche pour rejoindre le carrefour de Briançon. Qu'est ce que l'on marche à Sisteron-Rando !

Nous longerons l'Ubac de Vic jusqu'au basculement vers le pont de Vénéjean. Regroupement et pause, discussion sur les cultures qui nous entourent. Les champs de lavande sont remplacés par des champs de thym.

Nous passons sur le pont de Vénéjean qui enjambe le Toulourenc et suivrons la route sur 200m en direction de Montbrun. Une montée plus longue nous conduira au dessus de Montbrun les Bains où nous arriverons par la Citadelle.

Photo de groupe à l'entrée de la citadelle et visite de la vieille ville. Montées et descentes sur les calades, belle vue sur la vallée et Reilhanette. De nombreuses fontaines au fil de la descente et passage sous le Beffroi avant d'arriver aux voitures.

Nous terminerons par le verre de l'amitié à Montbrun les Bains.

Distance: 19km - Durée de marche: 5h30 - Dénivelé cumulé: 550m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Revest-des-Brousses

depuis St-Michel-l’Observatoire

randonnée du 21 janvier

Animée par S.N


19 participants

Le passage du Nord au Sud ne conduisant qu’à un changement minime il semble que le soleil boude... à moins qu’il soit en grève, c’est un peu la saison !

Nous étant déplacés jusqu’à St-Michel-l’Observatoire autant faire bon usage de cette journée. C’est donc de la « Croix du Chêne » (alt. 636 m.) à quelques km au nord du village, que nous débutons notre circuit sur le PR longeant le Rocher de Guérin. Sous le plateau, entre les chênes, apparaissent à l’Est, rideaux fermés, plusieurs coupoles de l’observatoire, plus loin, noyés au milieu des nuages, le Cousson, le plateau de Valensole, Beynes, le Mourre de Chanier.

De pierreux le PR devient bourbeux à l’approche des Hautes Plaines (806 m. point culminant de la rando) à partir desquelles nous amorçons la descente vers le Largue. Les averses ont sérieusement raviné le sentier. Suivant le nouveau balisage nous franchissons le ruisseau sur le pont routier puis montons vers le village et passons le Portail des Mourres, entrée désormais trop étroite qui marquait la limite du village d’antan.

Notre pause de mi-journée se fera un peu plus loin, sur la place de l’église Saint Côme (saint patron des chirurgiens) et Damien, son frère, et peut-être même son jumeau (saint patron des pharmaciens). Comme d’habitude des douceurs font oublier l’austérité du confort.

Après une courte visite aux Revestains et Revestaines loin de nos préoccupations ici-bas, sacs sur le dos, nous reprenons notre exercice. Direction les Mouroux par le PR dans un premier temps. Avant d’arriver aux Beauchères nous le quittons pour descendre vers le ravin d’Aiguebelle sur des dalles bien sèches. Plus bas l’évacuation de toute l’eau tombée dernièrement n’est pas terminée, le terrain est lourd ...

Le chemin de la Calade nous mène à Aubenas-les-Alpes, son château puis plus bas, sa mairie. Pressés nous ne visiterons pas la chapelle. Un peu de route avant de traverser une dernière fois le Largue et faire une dernière montée pour atteindre la « Croix du Chêne ».

Nous prendrons la direction de notre capitale après avoir partagé quelques douceurs.

19 km - 6h40 - D+ 600m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Boucle des Dados

par St Aubert

Randonnée du 20 janvier

Animée par Claude N.


Nous étions 5 au départ à Sisteron sous un ciel bien gris ...que des courageux ! Petite boucle tranquille pour débuter l'Année 2020. Pose aux Dados avec... un rayon de soleil qui a duré pour la pause casse-croûte et qui nous a accompagnés toute la descente.. Une belle descente pour arriver au point de départ vers 15h

Boucle de 9,5km et un dénivelé de 470m Merci a Janine, Josiane, Yvan et Joseph BIG UP à Josiane pour son courage.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La Haute Sautée

à partir de l'Espace d’activités de Ganagobie

Randonnée du 19 janvier


Nous étions 19 randonneuses et randonneurs.

Montée par le monastère puis descente par le chemin Monticelli afin de retrouver la piste de l'étang et de la haute Sautée

Retour par le col de Bane puis à nouveau sur la piste pour retrouver directement nos voitures.

Temps froid, mais le parcours est souvent abrité du mistral qui sévit dans la vallée.

Le repas est pris sous un timide soleil : Le froid est bien supportable.

Nous avons gravi 440 m et marché 14 km.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Raquettes à Ceüze

Randonnée du 16 janvier

Animée par Gérard K.


17 participants

Départ de Sisteron à 9 h

Cette randonnée remplace celle initialement prévue le même jour à Orcières. La présence d’une neige correcte pour les randonnées à raquettes est une question importante. Cependant, il est toujours possible de trouver des endroits intéressants en les cherchant et en étendant notre rayon d’action.

Notre randonnée commence par une montée assez raide dans le vallon de la Sapie (certains s’en souviennent encore). Mais l’arrivée sur la crête, inondée de soleil au dessus de la mer de nuages, est un petit moment de ravissement.

En progressant vers le sommet du massif, nous surprenons une horde de chamois.

Vue à 360° (Garnesier, le Grand Ferrand, le pic de Bure…) avec un ciel sans nuages.

Nous redescendons un peu pour trouver un coin pique nique sympathique, au sec dans l’herbe sous un arbre.

Jean Marie G. nous offre en apéro, un super vin chaud apprécié de tous.

Après une heure au soleil, nous redescendons vers la station et terminons la randonnée à pied jusqu’aux voitures toutes proches.

Très belle journée sans un nuage, une neige très agréable et un groupe au top !

Pot de l’amitié à Veynes avant le retour à Sisteron.

Nous avons parcouru 7,7 km pour 480m de dénivelé.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Boucle Fontienne – Les Mourres

Randonnée du 14 janvier

Animée par Yvette G.


Rando facile ? Galette des rois oblige ? ou simplement l'envie de randonner ?

En tous cas, il y a affluence à Fontienne, un groupe de 35 se met en route pour Les Mourres , au-dessus de Forcalquier.

Un arrêt à la Fontaine de Diane s'impose avant de prendre le PR qui contourne La Roche par le Sud. Une petite montée, puis nous quittons le PR pour des sentiers de traverse. Nous rejoignons le GR6 peu avant les Mourres. Connue par le plus grand nombre, mais aussi découverte pour certains, cette curiosité géologique venue du végétal mérite qu'on s'y attarde un moment. C'est aussi l'endroit idéal pour le pique-nique, particulièrement agrémenté de douceurs solides et … liquides. Le soleil n'étant pas très généreux aujourd'hui, nous avons doublement besoin de nous réchauffer et beaucoup participent volontiers à une « partie de mouchoir » avant de reprendre le chemin.

Le chemin, c'est un petit bout de GR, un petit bout de piste, puis un petit sentier inédit qui nous permet de rejoindre le PR vers Roche Ruine, et enfin, à nouveau le GR6 vers Fontienne. Ce dernier est particulièrement boueux et avant de reprendre les voitures, il vaut mieux alléger nos chaussures … Qui est le lauréat du « goret d'or » ?

Nous avons parcouru 12 km avec une dénivellation de 360 m, environ 4h de marche.

Mais l'après midi n'est pas terminé, ... nous nous retrouvons à Peipin, avec d'autres amis qui n'ont pas pu randonner, pour déguster les galettes des rois et sacrer les rois et reines d'un moment. Merci à toutes et tous et en particulier à Mireille et Gérard pour l'organisation de cette tradition Sisteron Rando.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Tête des Quarante, Boutelenq, Côte Belle

Randonnée du 9 janvier

Animée par Daniel A.


Un petit décrassage d'après fêtes, des tas de choses à se raconter, retrouver les amis randonneurs, ou tout simplement l'envie de marcher un peu …

On est 22 à partager cette belle journée ensoleillée, avec un ciel dégagé et une température très agréable !

La petite route très sinueuse, nous mène au hameau d'Espréau, un peu plus loin après Esparron 05.On laisse les voitures près de la chapelle et nous sommes accueillis par les chiens bruyants mais pas du tout agressifs !

Personne ne connait cette rando et pour cause … vu l'état des chemins, elle n'est pas trop fréquentée et sera peut-être bientôt plus faisable.

Les traces sont peu visibles, effacées par la végétation et un peu plus haut par … la neige.

On gagne la crête de la Baraffe que l'on suit à travers bois et petites pâtures. Après avoir longé la Tête des Quarante, on trouvera un « resto » sympa aux pieds des Grosses Pierres.

La vue est magnifique : Jouère, les Monges, l'Oratoire, Tête Grosse, l'Estrop, les Séolanes, les sommets de l'Ubaye et de l'Embrunais (au loin, sans doute le Viso), le Vieux Chaillol, le Valgaudemar, Ceüze, pic de Bure, les Garnesier, Grand Ferrand, Obiou, le Vercors sud, les sommets drômois, le Beaumont, le Ventoux, … et j'en oublie sûrement !

Quelques passages un peu délicats pour rejoindre la crête et le sommet de Boutelenq, puis Côte Belle où une chaise nous attend !!!

Le début de la descente se fait au milieu des genêts puis dans les bois avant de retrouver un vieux chemin ; encore un peu de genêts et nous voilà aux Isnards, tout près des voitures.

Une bien belle journée, un peu plus dure que prévue ; bravo à tous !

5h30 pour 650m de dénivelée et environ 8km

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Raquettes à la Joue du Loup

Le Collet du Tât

Randonnée du 7 janvier

Animée par Gérard K.


24 participants.

Quelques ajustements et réglages durant la première demi heure et voilà tout le groupe qui s’élance sur le plateau en direction des Rioupes. Nous partons vers la forêt pour cheminer sous la crête des Beaumes.

Le groupe arrive au collet de Tât (Alt. 1613 m) pour un pique nique sur un carré d’herbes bien ensoleillé. Après une heure de pause (avec victuailles, gourmandises et quelques boissons bien appréciées), un groupe va redescendre avec Claude N. et le deuxième groupe monte à Serre Long pour une boucle un peu plus longue. Très belle vue à 360 ° sur la crête et descente dans la poudreuse avant de rejoindre les pistes qui nous ramènent aux voitures.

Les 2 groupes se retrouvent pour le pot de l’amitié au col de Festre.

Une belle journée pour commencer l’année !

Distance parcourue : 6,6 km 2h30 de marche 300 m de dénivelé

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien