• modumas

Randonnées de Juillet 2017

Mis à jour : mars 14

La crête du Lauzet - La Boucle de Martignon - Le Mont Pelat (3051m) - La Grande Séolane (2909m) - Crête de Géruen - Barre des Dourbes - le Pic de Bernardez




Le Pic de Bernardez

Randonnée du jeudi 27 juillet 

Animée par Monique L. 


Nous sommes treize à partir vers St Pons au-dessus de Seyne les Alpes.C'est par une confortable route en forêt que nous atteignons le parking à proximité de la maison forestière de St Pons.

Le sentier GR 6 démarre à 10 m à travers quelques coupes de bois. Le sol est tapissé de fraisiers mais (hélas !) plus de fraises.Peu à peu nous progressons dans une relative fraîcheur bienvenue après les épisodes de canicule. Le ciel est légèrement encombré de nuages qui permettent une température idéale pour la randonnée.

La forêt fait place à des pelouses et des pentes caillouteuses. C'est dans un décor minéral que nous atteignons la source de Chandelette, petite halte rafraîchissante. Nous « attaquons » une monté plus raide qui peu à peu nous conduit au col de Bernardez 2304 m qui donne accès au vallon du Laverq et des eaux Tortes.

Nous allons grimper vers le pic. A première vue que du minéral, mais si, un sentier est bien présent avec par ci par là des balises jaune bienvenues .Le paysage à l'entour est grandiose. Encore un petit coup de c.. et nous arrivons à la croix marquant le sommet (2430 m).La descente est raide, très raide et longue mais dans un décor de rêve. Nous contournons le pic de Saverne et à nouveau nous retrouvons la forêt et de beaux massifs de rhododendrons hélas défleuris. Nous voila arrivés au Col Bas, lieu de notre pique nique, dans l'herbe et à l'ombre des mélèzes. Devant nous des montagnes, pas toujours identifiées, servent de décor à notre salle à manger. Nous amorçons notre descente par une large piste, propice aux bavardages. Nous reprenons un sentier, un peu exposé par endroit, quelques aménagements seraient nécessaire pour la sécurité !!! .Le ciel s'est dégagé, la chaleur se fait sentir .Nous retrouvons le sentier pris ce matin, la boucle est bouclée. Encore un regard vers la croix signalant le pic !!!!Un petit détour vers la maison forestière nous permet d'admirer des arbres magnifiques, cèdres de l'Atlas, séquoias et autres résineux majestueux

Un pot de l'amitié à La Javie clôturera cette belle journée.

Nous avons gravi 1020 m et parcouru 15 km

Un grand merci à tous les participants

Monique l'animatrice du jour

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La Barre des Dourbes

Randonnée du 25 juillet

Animée par Philippe C.


Direction le hameau des Dourbes pour rejoindre la piste de la maison forestière.

Nous sommes partis à 16 randonneurs de la maison forestière du Serre, notre lieu de stationnement à 1100 m d'altitude.

Nous rejoignons la piste qui nous mène au GRP pour arriver sur un petit chemin qui nous mènera au croisement du Pas de la Faye et du Pas de Tartonne. Nous récupérons une traîne qui nous conduira au Pas de la Faye et que nous suivrons sur quelques kms pour aborder la montée en lacets vers la Barre des Dourbes.

Sur notre chemin, nous croisons deux chamois. De là, nous ferons la montée dans une faille rocheuse qui aboutira au Pas de la Faye à 1702m d'altitude.

Cette partie est plus difficile, très pentue, et les marches naturelles sont très hautes. Nous débouchons au pas de la Faye et la première vue est sur le pic de Couard. Nous prendrons à droite la crête de la Barre des Dourbes que nous suivrons sur 2,5km. Le mistral est très violent et le passage en crête un peu délicat. Nous décidons de descendre un peu pour nous protéger et limiter les risques dus aux rafales.

Nous arrivons au Trou de St martin à 1700m et nous faisons une pause qui permettra un regroupement et de profiter du lieu pour prendre des photos. La pause repas ne se fera pas au Trou de St Martin, le vent étant trop fort. Nous voilà repartis en direction du Pas de Tartonne en longeant la crête. La vue est magnifique et très dégagée. Merci au mistral qui a soufflé les brumes de chaleur. Nous pouvons apercevoir au loin les fumées de l'incendie de Mirabeau. Nous déjeunons au Pas de Tartonne à 1658m, abrités derrière les rochers. Nous ne tarderons pas car la température a baissé.Nous repartons en direction du pas de Labaud à 1685m, toujours par la crête. Arrivés au Pas de Labaud, nous prendrons le sentier de droite en direction du hameau des Dourbes. Le sentier de gauche mène à Tartonne. Après une descente en lacets de quelques kms, nous apercevons la petite route de la Colle qui nous descendra au hameau des Dourbes.Nous arrivons par la chapelle des Dourbes et décidons de laisser une grande partie du groupe sur la place de l'ancienne mairie pour aller récupérer les voitures à la maison forestière. Il reste 1,5km sur de la piste pour retrouver les voitures. Nous rejoignons le groupe, installé à l'ombre et profitant de cet endroit calme et agréable, très abrité.

Un couple de randonneurs nous a amené un panier de prunes, que nous dégusterons avec plaisir. Moment de partage et d'histoires à raconter.

La journée se termine et nous rentrons sur Sisteron...

A bientôt sur les chemins.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La crête de Géruen

Randonnée du 18 Juillet 201

Animée par Monique L.


Nous sommes 9 à partir de Sisteron pour une randonnée classique : la crête de Géruen.

Direction le col de Fontbelle à proximité d'Authon.

Un participant surprise nous attend, notre ami Pierre.

Pour le moment la température est douce, permettant un départ agréable par la piste.

Nous arrivons rapidement à proximité de la maison forestière de Fontbelle entièrement restaurée. Une belle réussite. Chacun se souvient dans quel état de délabrement elle était il y a peu...

Nous continuons la piste et bifurquons à droite par le sentier de « Thierry ». Beaucoup de coupe de bois rendent le paysage dévasté. Heureusement cela ne dure pas et c'est par le sentier montant doucement en forêt que nous progressons.

Nous arrivons sur la crête et là le paysage est toujours aussi somptueux.

Nous progressons par le PR, la pente se fait plus raide.

Nous arrivons à la Croix de Géruen 1888 m. :spectacle époustouflant sur les montagnes bas-alpines :

 au premier plan vers le nord les Monges , Jouerre puis vers l'ouest Lure et au loin le Ventoux

 au sud les montagnes dignoises, Cucuyon, Couard et vers l'est L'Estrop dans la brume.

Le terrain est particulièrement sec mais nous trouvons quand même quelques edelweiss.

Nous pique niquons à l'ombre de grands mélèzes sous un petit vent rafraîchissant.

Nous reprenons le sentier de l'aller avec des variantes en crêtes puis redescente tranquille en forêt.

A l'arrivée une surprise bien agréable nous attend : un beau et bon gâteau préparé par notre ami Pierre.

Moment bien agréable qui clôt cette belle journée.

Nous avons parcouru 15 km et gravi 700 m

un grand merci à tous

Monique l'animatrice du jour.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La Grande Séolane (2909m)

 Randonnée du 12 juillet

Animée par Daniel A.


Nous sommes 5 à avoir passé la nuit au refuge du col d'Allos.

Il fait grand beau et nous partons de bonne heure pour cette longue journée.

Du col nous cheminons de suite sur cette longue crête qui nous mènera jusque vers la Tête de la Sestrière. La vue est étendue sur le massif de l'Estrop tout proche, le val d'Allos, la vallée du Bachelard, le Pain de Sucre et le Chapeau de Gendarme, le massif du Chambeyron, le Petit et le Grand Cheval de Bois, le Mont Pelat et de nombreux sommets lointains. Notre sommet est en ligne de mire et il est encore bien loin.

Nous traversons sous la Tête de Sestrière pour longer les contreforts sud-est de la Grande Séolane et gagner le col des Thuiles. Le vent est encore violent mais heureusement, nous serons un peu abrités pour la suite qui devient plus sérieuse.

Du col, il nous faut gravir une cheminée où les mains sont bien utiles. Nous voilà alors dans un univers minéral parsemé d'edelweiss et autres jolies petites fleurs. Les marques jaunes et les nombreux cairns nous conduisent dans ce dédale de roches, de dalles et de pentes caillouteuses avec quelques petits passages « techniques ». Le sommet se rapproche. Arrivés au col, une dernière traversée nous conduit à la dernière pente et au sommet où nous serons curieusement abrités du vent. Ce sera donc un pique-nique panoramique et bien agréable ! La vue est splendide.

La descente se fait par le même itinéraire avec prudence jusqu'au col des Thuiles et avec patience jusqu'au col d'Allos !

Pas de chamois aujourd'hui mais encore de nombreuses marmottes dont une au sommet même

8h15 pour 1320m de dénivelée et 20,6km

Bravo aux courageux participants !

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le Mont Pelat (3051m)

Randonnée du 11 juillet

Animée par Daniel A.


La période est instable pour la météo et on nous annonce des risques d'orage de grêle ce qui n'effraie pas la petite troupe de Sisteron Rando composée de 4 femmes et autant d'hommes !

La route est longue jusqu'au parking du lac d'Allos et nous arrivons juste avant l'horaire payant. Le ciel est gris mais nous gardons le moral. Nous traversons quelques belles prairies fleuries où les marmottes s'en donnent à cœur joie puis bientôt nous pouvons observer des chamois pas très loin et pas du tout inquiétés par notre présence ; nous en verrons plusieurs au cours de la journée.

Une longue traversée puis quelques lacets nous amènent au pied des immenses pentes caillouteuses. Le sentier sinue jusqu'à la crête. Le ciel est de plus en plus menaçant et le vent violent est glacial. La dernière pente, assez raide, est avalée rapidement et nous voilà au sommet. Malgré un ciel très chargé (nous essuierons même 3 gouttes de pluie et 3 grêlons!), la vue à 360° est grandiose.

Nous ne traînons pas et redescendons assez bas pour trouver un petit coin abrité pour le pique-nique. La descente se poursuit avec un petit détour au magnifique lac d'Allos où nous prendrons un verre avant de regagner le parking.

6h pour 1000m de dénivelée+

Pour optimiser le déplacement, une partie de la troupe passera la nuit au refuge du col d'Allos pour enchaîner avec la Grande Séolane ; à découvrir dans le blog suivant ...

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama





La Boucle de Martignon

Randonnée du 13 juillet

Animée par Philippe C.


Pour cette journée placée sous le signe de la chaleur, nous sommes quatre à partir de Sisteron.

Le départ de la randonnée se fera de la gare de Digne les Bains pour permettre une mise en route sur le plat. Nous prenons ensuite le GR de pays par la rue des Abeilles et récupérons le sentier en balcon au dessus de la Bléone, à une altitude de 590 mètres.

Nous le suivons sur 500 m environ et prenons à gauche la montée en lacets, la montée est raide mais relativement bien ombragée. Nous montons jusqu'à l'altitude de 1000m et quittons le GR de pays pour prendre à gauche le PR qui nous mènera au village de Courbons. Nous faisons 200 m sur la petite route prenons à droite le PR qui nous amène dans le vallon de la Fonterasse pour atteindre le ravin de Chatusse : passage délicat sur ravines au sol très blanc et instable en plein soleil.

Il fait très chaud et le sentier descend pour mieux remonter ensuite vers Courbons. Les premières maisons sont là et nous profitons de l'ombre d'un figuier pour se rafraîchir. Nous traversons Courbons et montons en haut du village par des calades très pentues. Arrivés à la chapelle, nous prenons à gauche au niveau du dernier lavoir. Nous voilà partis à flanc de montagne dans le vallon de la Clapière. Le vallon est très sec et la chaleur est toujours là. Nous faisons de nombreux arrêts de quelques minutes chaque fois que nous croisons un arbre qui nous donnera un peu d'ombre.

Nous arrivons enfin sur le Pas à l'altitude 1398 m où nous retrouvons le GR de pays qui mènent à la Bigue. Sur le Pas se trouvent de nombreux frênes, nous pensions déjeuner là, mais les places sont prises par les chevaux. Les juments ont leurs poulains et nous préférons continuer vers le Martignon.

Nous décidons de nous arrêter pour déjeuner sous un frêne que le vent a façonné en ombrelle. Nous avons de l'ombre pour quatre et nous déjeunons tranquillement en se couvrant car le mistral s'est levé. La fraîcheur de notre arbre est très agréable, notre pause conviviale dure une heure et chacun a pu se reposer.

Nous repartons sur notre sentier en direction du point culminant du Martignon à 1430 m d'altitude. Nous parcourons sa crête avant d'atteindre la barrière qui annonce la descente. Nous devons rejoindre les ruines des Châtières à 1138m d'altitude, descente délicate en petits lacets entre les buis. Le sentier est caillouteux et très pentu, il faut être vigilant. Nous arrivons aux ruines de la Châtières, petite pause avant de poursuivre notre chemin. Le GR devient plus carrossable et bientôt, nous récupérons le sentier du matin. Nous descendons jusqu'à la Bléone par notre sentier en lacets pour rejoindre la voiture à la gare de Digne les Bains.

Nous avons passé une bonne journée très physique et très éprouvante par la chaleur.

Nous avons fait 950m de dénivelé et 16 km.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La crête du Lauzet

au départ du gîte de la Draye

Randonnée du 4 juillet

Animée par Michel D.


Nous nous sommes retrouvés à 10 pour cette belle rando,

Après 1h 30 de voiture, nous nous garons face au gîte de la Draye. Le soleil nous accompagne, mais il ne fait pas trop chaud, La majeure partie de cette rando se fait en sous-bois.

Pas le temps de s’échauffer, ça grimpe de suite, on entame la montée dans les mélèzes, puis on traverse les champs de Pra Clapier avant d'arriver à Clôt Besson

Une stèle à la mémoire des 9 enfants et des 2 adultes, victimes d’une avalanche en 1998, (cliquez ici pour plus d’info) se dresse au milieu d’un espace délimité.

Belle vue sur le cirque du Morgon.

Ça grimpe toujours, mais régulièrement. Nous laissons le sentier du chemin de ceinture, et prenons sur la gauche, celui qui nous mènera sur la crête.

Nous irons jusqu’au premier sommet à 2451m , où nous jouissons d’un panorama remarquable.

Le retour se fera par le même sentier, et nous ferons une halte au gîte de la Draye pour le verre de l’amitié.

Nous avons parcouru 15.500 km et gravi 945 m.

Merci à tous.

M.D.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien