• gerard.kaczmarek

Randonnées de Juillet 2020

Mis à jour : août 9


La Montagne des Têtes (Tête de Belau) - Le col du Cheval de Bois - Le Palastre - Le Mont Guillaume - La crête de Géruen - Chamousset - Les Eaux Tortes - Rando douce aux Omergues - La Tête de Clappe - Les Hauts du Lac d'Allos - L'Obiou - Chante Perdrix



Cols de Chante Perdrix

et Trempa Latz

Randonnée du 30 juillet

Animée par Daniel A.

Changement d'animateur au dernier moment mais cette sortie était tellement bien préparée que ça n'a été qu'une formalité pour les 9 participants …

Départ du parking des Fontaniers au dessus d'Embrun. La première partie est dans la forêt et c'est bien agréable. On quitte les derniers mélèzes un peu en dessous du lac de L'Hivernet, décevant pour certains !

C'est maintenant du hors sentier d'abord dans le vallon pierreux au-dessus du lac puis sur des pentes un peu raides conduisant à un col sur la crête de l'Arpion. Un dernier effort pour gagner le sommet sans nom, côté 2671m. Un super panorama nous attend pour un pique-nique 4 étoiles au milieu des fleurs. Au nord, le col de Chante perdrix (où on ne passera pas !!) et la tête du même nom, la Tête de l'Hivernet, le Mourre Froid, le Pic de Rochelaire et la Tête de Vautisse, au fond l'Ailefroide ; vers l'est, le Queyras, le Viso, le massif du Chambeyron, la Font Sancte, le Parpaillon, l'Aupillon, le Pouzenc, au loin le Cimet et le Pelat ; puis vers le sud, les Séolanes plus proches et Dormillouse, le Mont Guillaume à portée de main ; enfin vers l'ouest, les Aiguilles de Chabrières qui dominent la station de Réallon, la Pousterle, les Parias, le Dévoluy et le sud de l'Oisans.

Descente sur la crête, d'abord sans problème puis il faut trouver les petits passages qui nous mèneront au col de Trempa Latz. C'est ensuite la descente classique du Mont Guillaume par la chapelle des Seyères, où on fera un petite pause près de la source, et un beau mélèzin jusqu'aux voitures.

Une très belle rando que personne ne connaissait ; merci Stan !

Et merci à ce petit air frais qui nous a rendu la chaleur du moment très supportable ...

6h15, 1100m de dénivelée

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


L’Obiou

Randonnée du 28 juillet

Animée par Gérard K.


9 participants

L’Obiou, point culminant du Dévoluy, exerce une véritable fascination par sa paroi rocheuse imposante et son sommet qui semble inatteignable.

Son ascension, dans un décor de hautes montagnes et des vides parfois impressionnants, ne laisse jamais personne indifférent.

Malgré quelques prévisions météos alarmistes, nous avons eu un temps favorable toute la journée. Des passages nuageux pour calmer les ardeurs du soleil estival et quelques rares gouttes de pluie à notre arrivée aux voitures vers 17 h

L’ascension a été néanmoins un peu difficile à cause de la température élevée du moment mais toute l’équipe a été remarquable de bout en bout. Bravo !

Nous avons clôturé l’après midi sur la terrasse du bar d’Agnières en Dévoluy sous haute protection imposée par le barman.

Temps de marche : 4 h à la montée, 3 h à la descente -Dénivelé cumulé 1400 m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Les hauts du Lac d’Allos

Randonnée du 26 juillet

Départ du col de la Cayolle (2326m).

Montée par le col de la petite Cayolle (2639m), puis le dessus du lac des Garrets (2700m) et le pas du Lausson avec sa vue imprenable sur le lac d'Allos (2200m).

Dans l'après-midi, petit aller retour au lac avant de remonter vers le lac et le col de la petite Cayolle.

Ce parcours nous a permis de redécouvrir (ou découvrir pour certains) le col de la Cayolle, limite des départements et partage des eaux entre l'Ubaye par les gorges du Bachelard et le Var qui arrive dans la plaine par les gorges de Daluis.

De plus cet itinéraire nous permet de fractionner les moments de montée et de descente.

Nous avons découvert côté Cayolle la zone humide et verte (marmottes) du versant Nord, contrairement à la zone minérale et sèche (à part les 3 lacs) du versant Sud (chamois et bouquetins).

Le temps a été agréable pour une randonnée d'été même froid par moment à cause du vent !!

16 participants enchantés de ce parcours malgré le lever matinal et les 2 bonnes heures pour atteindre le col de la Cayolle (identique pour le parking du lac d'Allos).

Nous avons monté un peu plus de 900m et marché quelques 16Km .

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


La Tête de Clappe

Randonnée du 21 juillet

Animée par Gérard K.

Sortie de remplacement de la petite Autane. La météo prévoyait un risque d’orage dans l’après midi

6 participants

A partir de la Roche des Arnauds, montée en voiture sur la longue piste menant à la M.F. de Matacharre jusqu’à la barrière (Alt.1580 m) où débute notre circuit pédestre.

Montée par une piste large jusqu’au col de Garcinel puis, par un sentier, à la tête de Clappe (Alt. 2021 m) caractérisée par 3 gros cairns de forme pyramidale.

Belle vue sur la face, est du pic de Bure et sur Ceüze.

Petite pause avant de redescendre à la cabane de la Fortube et le remonte charge autrefois utilisé par les bûcherons (col de Roux Alt. 1860 m) La cabane bien aménagée, peut servir d’abri pour une personne.

La montée est ensuite très raide pour arriver sur la 2ème partie de la crête (Alt. 1988 m) que nous empruntons jusqu’au sentier de descente.

Un premier vautour nous survole à basse altitude. Pique nique au bout de la crête. Survol d’un autre vautour le long de la crête.

Descente par le sentier côté face nord, bien ombragé dans la partie en forêt.

Remontée au col de Conode (Alt. 1789 m) pour rejoindre la piste menant aux voitures.

Pot de l’amitié à Veynes

Distance parcourue 12 km Dénivelé 840 m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Rando douce aux Omergues

Le lundi 20 juillet

Animée par André M.

10 participants

Jolie randonnée entre les Omergues et Montfroc dans la vallée du Jabron.

Une halte insolite près du quartier des Bonnefoys pour visiter le refuge accueil d’animaux blessés puis arrivée à Montfroc par un sentier bien ombragé.

(Montfroc est une enclave du département de la Drôme et de la région Rhône Alpes Auvergne dans le département du 04).

Retour par le quartier de Villevieille sous un joli sous bois et par les champs de lavande du Plan.

Repas sympathique aux Omergues au restaurant l’Etape pour terminer cette matinée ensoleillée


Cliquer sur la photo pour voir le diaporama.


Les Eaux Tortes

à partir de l'Abbaye de LAVERQ.

Randonnée du 19 juillet

Obligation est faite de stationner au parking du futur refuge (devait ouvrir en Juillet!) 150m en aval de l'abbaye, soit dans le hameau. La piste est coupée 50m en amont du hameau ! Donc on ne peut plus raccourcir la rando.

Parcours en boucle à partir de la maison forestière de Plan Bas.

Temps idéal pour la rando même un peu frais pour la pause repas.

Nous étions 18 randonneurs à effectuer ce parcours qui présente quelques passages délicats en raison d'une fonte tardive des névés de l'Estrop et des 3 Evêchés.

Dénivelée: 880m. - Longueur: 20km.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Chamousset en boucle

Randonnée du 16 juillet

Animée par Daniel A.

Il était prévu une rando assez tranquille (5h30, 950m de dénivelée) mais la météo capricieuse en a décidé autrement !

Départ de Chabottes au fond du vallon du Rioufroid, peu après le village de Lus La Croix Haute ; le temps est couvert mais nous apercevons les pentes de Garnesier. Nous partons par la piste puis par un sentier qui se perd parfois et qui nous vaudra de petites variantes hors sentier. Après avoir contourné la crête de Chamousset, nous grimpons dans la prairie et croisons un joli troupeau de moutons. La crête est atteinte et voilà le vent du nord assez froid et le brouillard ! Ce parcours de crête qui s'annonçait sympathique jusqu'au Grand Chamousset se fera dans des conditions quasi hivernales : le vent, le froid et un petit crachin glacial !

Descente peu commode dans le brouillard pour suivre les jalons disséminés dans la prairie. Les arbres nous servirons de refuge pour une pause pique-nique. La suite de la descente se fera sans encombre par la bergerie du Roc de Rimat, Serre Sambue et le col de Pré Pinel. Les conditions s'améliorent et on retrouve un peu de chaleur et même du soleil ce qui nous permettra de boire un verre en terrasse et en tee-shirt !

Morale : même en été, même quand la météo est prévue plutôt bonne, avoir toujours un vêtement chaud dans le sac et un K-Way ; ceux qui avaient bonnet et gants ont bien apprécié !

Bravo à tous …

5h15, 900m de dénivelée, 12km500

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


La crête de Géruen

Randonnée du 16 juillet

Animée par Monique L.

Nous sommes 5 à partir vers le col de Fontbelle, départ de notre randonnée.

Le temps est splendide, avec une petite fraîcheur bien agréable en ce début de journée.

Nous partons par une large piste, dénaturée par les bûcherons peu respectueux de l'environnement. Nous passons devant la maison forestière de Fontbelle, magnifiquement restaurée, mais curieusement, toujours fermée !

Après quelques centaines de mètres nous prenons un sentier sur la droite et commençons une longue montée tranquille.

Nous arrivons sous la falaise. Après quelques lacets, nous atteignons le col de Géruen 1740 m.

Superbe panorama qui nous permet de découvrir les principaux sommets bas-alpins : les Monges, les Cloches de Barles, le Blayeul, la Bigue du Siron, Lure et au loin le Ventoux. Bien sûr je ne les énumère pas tous !!!

Nous progressons à proximité de la crête, en nous penchant avec précaution nous admirons deux chamois dans la pente rocheuse.

Nous atteignons la croix, point culminant de la crête 1880 m.

Toujours un ravissement en contemplant ce paysage. Nous poursuivons vers les mélèzes en traversant la prairie ornée de magnifiques bouquets d'edelweiss.

Pour certains d'entre nous c'est la première fois qu'ils découvrent ces fleurs emblématiques et leur joie fait vraiment plaisir à voir !!!!

Pause pique nique. Un super limoncello clôturera le repas.

Le ciel se couvre un peu, nous repartons non sans admirer encore les jolies fleurs blanches.

La descente se fait tranquille sous le soleil revenu.

C'est une randonnée classique, les « nouveaux » ont été ravis ainsi que les « anciens » !!!

Nous avons « gravi » 650 m et parcouru 15 km.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Col du Cheval de Bois

Par la cascade de Prelles

Randonnée du 14 juillet

Animée par Claude G.

Départ des Auberts en direction du Pré de la Chaumette par la rive gauche.

Randonnée peu fréquentée par cet itinéraire.

Une fois la cascade de Prelles passée on prend le sentier de droite. On se retrouve dans les myrtilliers et les framboisiers avant d’arriver dans le vallon de Prelles et découvrir son petit lac glaciaire entouré de pelouses alpines, cela après une montée bien raide et une traversée du torrent qui a obligé à déchausser…

Poursuite jusqu’au col du Cheval de bois et descente vers le refuge de Pré Chaumette, puis retour par la rive droite.

1100m de dénivelé et 15km

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le Mont Guillaume

Randonnée du 7 Juillet

Animée par Gérard K.

10 participants au départ de Sisteron.

Jean B. nous rejoint à Embrun.

Départ de la randonnée du parking de la Forêt (Alt. 1587 m) au dessus d’Embrun

Température idéale. Très beau temps.

En forêt un troupeau de vaches débonnaires et un tapis de lys Martagon.

Pause banane à la chapelle des Séyères (Alt. 2056 m) restaurée en 2003 par la confrérie des Prieurs et rafraîchissement à la fontaine des Séyès.

Montée au dessus de la forêt par le sentier Widman (en souvenir du militaire à avoir gravi pour la première fois le mont Guillaume à skis).

Arrivée au sommet à midi.

Panorama très étendu. Vue sur le lac de Serre Ponçon, le Viso, le Brec de chambeyron, les sommets du Queyras …

Pique nique devant la chapelle du sommet (Alt. 2550 m)

Retour par la crête et le col de Trempa Latz en passant par le point culminant de la randonnée à 2623 m d’altitude et descente par un sentier raide qui nous ramène aux Séyès.

Arrivée aux voitures à 16 h

Pot de l’amitié à Embrun, bien apprécié par tous

1100 m de dénivelé 6 h de marche 13,7 km parc

cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Le Palastre dans le Chamsaur

agrémenté par une option.

Départ du parking des Richards (1560m).

Randonnée du 5 juillet

Montée très agréable, surtout très bien tracée et régulière en particulier pour serpenter dans les prairies.

Arrivée au col du Palastre à 2170m. Juste le temps de grimper au sommet (2270m), puis descente au col pour prendre le repas.

Après la pause, une option AR est proposée afin de bien digérer. Eh oui nous pouvons encore gravir près de 200m après un bon repas! Nous nous dirigeons vers le collet sur la crête entre le pic Lamiande et le Prouveyrat à 2350m.

Là, le spectacle s'offre à nous : tous les sommets du Champsaur de plus de 3000m : le Malcros, la Brèche de l'Homme Etroit, le Tourond et bien d'autres ; une véritable féérie alpestre entre rochers, neige et prairies. A nos pieds le vallon du Tourond et son refuge.

Très beau temps ensoleillé agrémenté d'une petite brise rafraîchissante pour traverser les prairies.

Nous étions 16 participants. Tous sont montés au Palastre; 11 sont arrivés au collet et 5 se sont arrêtés à mi-distance.

Merci à nos anciens qui nous prouvent encore qu'il nous reste de belles randonnées à faire!!!

Agréable journée appréciée par tous.

Nous avons gravi 840m et marché 12km500

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La Montagne des Têtes

Tête de Belau (2240 m)

Randonnée du 02 juillet

Animée par Yvette G.

Grand ciel bleu, mais il faudra être de retour au parking à 16h …

Au col de Mariaud, nous prenons plein Nord la montée à la Tête de la Bau, et après, premier champ de fleurs ! Un agréable sentier en balcon au-dessus des ravins qui alimentent le Galèbre nous amène à Valpousane, avec sa cabane au milieu des pâturages remplis de fleurs qu'il serait illusoire de lister.

A présent, nous identifions bien la Tête de Belau en-dessous du Pic des Têtes. Plus à l'Est, le Puy de la Sèche et l'Estrop, le Cheval Blanc, … Et plus à l'Ouest, Roche Close, cadre grandiose ! Nous montons par le Pinet où nous mentionnerons tout de même les magnifiques lys orangés rencontrés. Nous traversons vers la Cabane de Belau pour une montée plus agréable à la Tête de Belau.

Pique-nique, puis nous redescendons côté ouest vers la source du Vaillet et rejoignons la Cabane des Têtes, puis la Vieille Cabane , et à travers les pâturages, la Tête de la Bau. Objectif tenu : nous sommes aux voitures avec seulement quelques gouttes.

Randonnée Fleurs, randonnée des cabanes, comme on veut, en tous cas 7 randonneurs ont été ravis de cette journée qui se poursuit par le pot de l'amitié au Brusquet, après la grosse averse sur la route.

Nous avons parcouru 12,5 km avec une dénivelée de 1000 m ; temps de marche effectif 5h30.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



1,111 vues
 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien