• modumas

Randonnées de Juin 2016

Mis à jour : 7 juin 2019

Trou de l'Argent et Montagne de la Baume - Simiane la Rotonde - La Crête de la Colle - La Melle - RANDO CHALLENGE 2016 LES MÉES -



Trou de l'Argent et Montagne de la Baume

Randonnée du 30 juin


Quelle affluence aujourd'hui : 34 participants ... du jamais vu !

Ah oui, mais pour la journée il y avait plusieurs programmes proposés et pour le trou de l'Argent et la Montagne de La Baume, nous n'étions que 7 courageux.

Une fois n'est pas coutume, le rdv est au parking du plan d'eau et on part de suite à pied. La montée est tranquille et malgré un ciel couvert, les vues sont toujours aussi belles sur Ribiers, Sisteron, la vallée de la Durance, Lure, …

Nous voilà déjà au pied du Trou de l'Argent ; petite pose et on sort les frontales. La traversée de la grotte se fait sans trop de problème à part quelques petits tests de souplesse plus ou moins bien réussis ! C'est un lieu référencé dans Geocaching et il y a donc un « trésor moderne » (les participants auront eu un indice mais on ne l'a pas trouvé !).

Un petite vire donne accès aux premiers câbles et la montée se poursuit jusqu'à la crête que l'on chemine un moment avant de redescendre sur le versant ouest dans une forêt de chênes. Grandes gentianes et lys martagon nous tendent les bras !

Le ciel se couvre un peu plus et la pluie nous accompagne au col de Mézien. Rien de méchant et le soleil sera assez vite de retour. Nous voilà au quartier de la Baume, l'église St Dominique, de belles vues sur la citadelle et le retour au plan d'eau juste pour l'apéro.

On retrouvera le groupe de Robert et on passera un excellent moment autour des grillades préparées par Michel et Marcel, des spécialistes !

Le temps de finir tranquillement nos verres, de ranger et voilà les premières gouttes de l'après-midi.

Une très belle journée.

700m de dénivelée, 4h15

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama 




Simiane la Rotonde



Une journée chaude s'annonce lorsqu'à 8 h. du matin un pull n'est plus de rigueur au point de rassemblement. Confirmation de l'observation faite jeudi passé, l'été est enfin là, de quoi décourager tout marcheur de prendre la direction du sud. Pourtant nous sommes 7 à oser, comptant sur des passages ombragés et des bouffées rafraîchissantes. Ils ne manqueront pas et la journée sera agréable.

Depuis le petit parking de la Rotonde nous partons sur le GR4. Après une petite montée entre Notre-Dame de Pitié – nom non usurpé vu son état - et 3 moulins – dont 2 le méritent autant - nous descendons à couvert vers la combe du Rossignol. Petite remontée pour gagner un petit plateau planté de lavandes et la départementale D30 reliant Rustrel à St Cristol.

Nous la traversons pour être « quelques » pas plus loin, dans le Vaucluse. La montée vers le domaine du « Château du Bois » (330 ha surtout de lavandes) se fait sans effort. La brume cache les sommets et chaînes lointains mais, à portée de main, Lure, Albion, Ventoux, Roche Amère et le plateau de Bellevue sont bien identifiables. Le Luberon n'est pas loin non plus ; un détour non prévu par Saint Pierre (pas celui qui est au ciel mais un peu plus loin, à 1256 m.) nous aurait permis de le dominer.

La traversée du domaine se poursuit après la pause jusqu'à la descente, plus couverte, vers la chapelle Ste Victoire et la D30 que nous franchissons une nouvelle fois. Passage ombragé mais caillouteux avant d'atteindre la bergerie de Simon puis retourner vers Simiane. La dernière ascension, bien qu'en bonne partie au soleil, se révélera la plus plaisante. Dans le dédale des ruelles du village une table, quelques chaises et un parapet nous proposent une pause rafraîchissante. Comment refuser une offre aussi aimable.

Distance parcourue : 15 km - Durée : 5 h. - Dénivelée : 570 m.

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama




La Crête de la Colle

Ran onnée du 23 Juin

Animée par Yvette G.


Conformément au calendrier l'été est arrivé, et nous espérons bien trouver un peu d'air frais là-haut ...

Nous nous retrouvons à 14 à la Chapelle de Curel, départ 8h 05. Nous rejoignons d'abord la piste carrossable qui relie le village actuel au Vieux Curel tout en ruines. A l'écart, il reste une ferme encore en bon état et habitée.

Fini le boulevard, nous montons vers Baume Rousse, entourés de genêts en fleurs très odorants ; c'est d'abord une piste bien ravinée,  qui se transforme soudain en un petit sentier très efficace pour avaler le dénivelé. L'orientation du sentier, la végétation et l'heure encore matinale rendent la température très acceptable. Petite pose lorsque le sentier franchi la barre rocheuse, nous profitons d'une légère brise bienfaisante.

La pente s'adoucit alors en traversant "Les Chaux" au milieu des genêts toujours ; encore un petit effort et nous y voilà sur la crête.

Montée finale (point culminant 1389 m) et marche en crête  jusqu'au terminus Ouest sont très agréables, l'air frais est bien au rendez-vous (néanmoins pas besoin du coupe-vent) ! Vue magnifique de chaque côté. Côté Jabron : Lange, Curel, Montfroc et les Asnières, Les Omergues et plein Ouest, vue bien dégagée sur le Ventoux. Côté Méouge, au premier plan "l'arrière pays de Lachau" avec la montagne du Riable, plus loin Lachau, Ballons et encore plus loin le Dévoluy et les Ecrins.

Il n'est guère plus de 11h, mais ce serait dommage de ne pas manger au sommet. L'endroit avec de l'herbe, des arbustes qui donnent un peu d'ombre, la brise et la belle vue fait l'unanimité. Au cours du pique-nique "dégustation" (comme à l'accoutumée), nous avons, près de nous, la visite des moutons, et dans le ciel un vol majestueux de rapaces de belle taille qui arrivent un à un de l'Ouest, superbe !

Petite sieste avant d'entamer la descente, en reprenant d'abord la crête en sens inverse avant de suivre la "Draille" que prennent les moutons lorsqu'ils se rassemblent pour la nuit ou la "chaume". Les points d'ombre ont été très prisés le long du sentier qui arrive à la route au niveau de Curel. Courage, encore un quart d'heure et nous serons aux voitures.

Nous y voici, il est 14h 40 et l'après-midi devant nous.

Nous avons parcouru 11,6 km avec un dénivelé de 780 m.

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama




La MELLE à partir de SENEZ

Randonnée du 14 juin

Animée par Alain D.


Depuis l’an dernier la piste du Riou d’Orgeas s’étant passablement dégradée il devenait difficile de monter en voiture jusqu’à la citerne point initial de départ de la randonnée.

C’est donc du village de Senez (777m) que les 15 participants se sont donné rendez-vous pour une randonnée qui a dû être rallongée d’environ 5 km !

Nous montons par la piste forestière (6km) pour arriver à la Clue de la Melle et son chemin muletier taillé dans la roche et soutenu par des murs en pierre de taille. Au fond le ruisseau (ou riou) coule au milieu des blocs et de la barre qui fermait la clue.

Un peu plus loin un pont de tuf enjambe le cours d’eau et permet l’accès au hameau ruiné de la Melle en suivant un ravin d’où surgit une belle source qui alimente la citerne ONF 4km plus loin. Seul subsiste la chapelle (1147m) construite en pierre de tuf et haut lieu de la résistance.

Tout le monde est d’accord pour aller jusqu’au coulet de Calasse (1621m). Nous trouvons un endroit un peu à l’abri du vent pour déjeuner à 13h passé.

Petite surprise une bouteille pleine de bulles a gravi la montagne pour nous régaler et fêter la naissance d’un petit-fils d’une de nos randonneuses.

Après avoir profité du paysage : le Chiran, le Portail de Blieux, le Mourre de Chanier, la montagne de Vibres, le Ventoux, Lure et la Sapée, nous distinguons en contrebas le village du Poil.

Arrivés au col de la Croix (1400m) nous descendons le ravin de la Melle jusqu’à la bergerie, bien restaurée, de la Haute Melle (1272m) pour finir la boucle optionnelle et rejoindre la chapelle.

Le torrent qui a creusé la clue est formé par le ravin de la Melle et le ravin du Chast (côté Vibres) pour se nommer, à la sortie de la Clue, Riou d’Orias, puis Riou d’Orgeas et finir son cours dans l’Asse de Blieux.

Vu la longueur de la randonnée (plus de 20km) nous décidons de ne pas descendre vers Barrême mais d’emprunter la piste du matin vers Senez et prendre le pot de l’amitié à Barrême.

Cliquez sur la photo pour voir le diaporama


RANDO CHALLENGE 2016 LES MÉES

Randonnée du 9 juin

Organisé et animé par Daniel A.


Nous étions 19 pour ce rando challenge dont 5 animateurs qui se sont gentiment prêtés au jeu ; merci à eux !

Un petit circuit de 7,5 km avec seulement 100m de dénivelée sur lequel il y avait 9 balises à trouver et autant de questions très diverses. Des questions classiques sur la région des Mées, le parc photovoltaïque que nous cotoyons ou le canal de Durance, ou plus surprenantes sur le nom latin du chêne, l'origine de la gourde ou encore sur les couilles du pape qui sont une variété de figues.

Un peu de culture, pas mal d'humour, le soleil bien présent et surtout la bonne humeur de chacun !

L'itinéraire, sans prétention, nous a fait découvrir le plateau des Plaines au départ de l'oratoire de Saint Antoine avec quelques jolies vues sur Lure, le Luberon, les sommets du Verdon ou de Digne et jusqu'à l'Estrop.

Personne ne s'est perdu et tout le monde était rentré pour un bel apéro préparé par Mireille et Gérard et offert par Sisteron Rando. Le pic-nic a été l'occasion de nombreux échanges, de rires et des douceurs habituelles.

Et pour clore le tout, un petit cours et des travaux pratiques sur l'azimut.

Tous les participants avaient l'air ravis de cette petite journée devenue maintenant une classique. Le temps passé à la préparation a été largement récompensé par vos encouragements à remettre ça l'année prochaine.

Merci à vous tous,

Daniel

Cliquez sur la photo pour accéder au diaporama


 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien