• solveigmorch

Randonnées de mai 2018

Col St Jean; Cairn 2000 - Montagne de Laup - crêtes du Luzet - La crête de Jouère - La tour du Riable - Retrouvailles au Poil


Journée retrouvailles au Poil

Randonnées du 29 mai

Organisateur Alain D.


Nous étions 45 participants à nous retrouver au Poil, charmant hameau abandonné, niché au flanc d’un éperon rocheux au milieu des montagnes au dessus de Majastres.

Alain D. avait superbement organisé et orchestré cette journée, temps fort de notre association.

3 randonnées différentes avaient été prévues pour faire converger tous les randonneurs vers le hameau du Poil :

L’une à partir de la ferme du Saule mort menée par Michel D.

L’autre à partir du Gros Jas, menée par Nicole B.

Et la 3ème, à partir de Norante, menée par Gérard K.

Le temps était de la partie et la météo fut bien clémente toute la journée.

A midi, ce furent les grandes retrouvailles autour de l’apéritif offert par Alain près de la fontaine du hameau.

De succulentes grillades amenées et préparées par Alain et Roger D. régalèrent les convives affamés.

Merci Alain pour cette délicieuse et mémorable journée !

Merci à tous les participants.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La Tour du Riable à partir de Grignon

Randonnée du 24 mai

animée par Yvette G.


Rassemblement au village de Montfroc, puis nous prenons la petite route du hameau des Asnières et garons les voitures au-dessus, un terre-plein en bordure étant le bienvenu. Nous sommes 21, en ce moment il faut saisir au vol les journées sans pluie ! 

Nous suivons d'abord le PR qui va à la montagne de Palle, laissant sur notre gauche la ferme de Grignon, les chemins qui vont à Combe Maure, à Lapierre. Puis nous quittons le PR pour la piste qui nous mène au col de Fontvielle. Là nous sortons de la forêt, voici devant nous une zone de pâture pour l'été et côté nord, la crête de Chabre surplombe la vallée de la Méouge. C'est un endroit propice à la pause banane, d'autant que nous avons déjà bien monté (440 m). 

Très agréable la descente dans l'herbe rase, puis nous prenons sur la droite un chemin qui s'enfonce dans la forêt et doit nous éviter une boucle vers le bas (et donc une remontée). Il va nous réserver une belle surprise : c'est le chemin des pivoines ! Presque défleuries ou encore en boutons, on en découvre partout, tout au bord du chemin, de part et d'autre dans le bois et la rocaille, comme si elles jouaient à cache-cache.  

"Oh ! on aperçoit une ruine tout là-bas" dit l'un d'entre nous; "eh oui c'est là-bas qu'on va, c'est la Tour du Riable, et pour l'atteindre il va falloir escalader le rocher ...". Le chemin sort du bois et la Tour va nous apparaître de plus en plus distinctement, tout comme le chemin qui permet d'y accéder, nous voilà rassurés. Après avoir rejoint le GR de Pays "Tour du Sud de Buëch-Méouge", nous prenons à gauche le chemin qui monte à la Tour. Une bonne centaine de mètres de dénivelée et nous y serons. A mi-montée, la piste laisse place à un sentier et un panneau nous invite à monter une pierre pour la poursuite de la restauration de la Tour par les bénévoles.

La Tour était le donjon d’un château-fort érigé en ce lieu vraisemblablement aux XI-XIIe siècles, pour servir de défense avancée au fort de Mévouillon. Sa situation était effectivement stratégique et permettait de voir venir l'ennemi de loin. Le lien ci-dessous raconte sa rénovation en quelques photos bien choisies: le travail de l'équipe de bénévoles est à saluer.

http://www.ladrome.fr/sites/default/files/documents/culture/patrimoine/13_pierre_bence.pdf

Une "table-planche" d'orientation originale confirme l'identification des sites côté Nord : de Mévouillon à la vallée de la Durance, avec Chamousse, le col St Jean, la montagne de Chabre et en bas les villages de Lachau, Ballons, au loin vers l'Est Barret / Méouge et même Upaix. Côté Sud, Montagne du Mulet, Montfareux, crête de la Colle et Chante-Duc. Nous repérons l'itinéraire du retour.

Pas de sieste après le pique-nique et ses douceurs, le ciel s'assombrit ...

Nous retrouvons le GRP, bien humide par endroits avec l'inconvénient d'attirer des nuages de moucherons. Nous le quittons pour le sentier qui monte à droite vers le col de Chabau entre la crête de la Colle et Chante-Duc. Voilà à nouveau un jardin de pivoines ! Après cette dernière montée un peu raide, une bonne pause au col eût été la bienvenue, mais un nuage de moucherons occupe les lieux ... Agréable descente au milieu des chênes, puis nous retrouvons la piste au-dessus de Grignon, la boucle est bouclée.

Pour clôturer cette belle journée (pas de pluie finalement, comme prévu), nous levons le verre de l'amitié au bistrot de pays des Omergues.

Nous avons parcouru 12 km avec une dénivelée de 860 m, temps de marche effective de 4h30.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



La crête de JOUERE

Randonnée du 15 mai

Animée par Monique L.


Nous sommes 18 à partir vers Valavoire, petit village perché au bout d'une route sinueuse.

La vue est magnifique de ce lieu, mais aujourd'hui c'est dans les nuages que nous nous garons et nous équipons.

La randonnée commence tranquillement par une large piste, le paysage est bouché de bouché.

Mais le moral de la troupe est excellent. Parfois le soleil fait une timide apparition.

Nous arrivons à un carrefour et prenons la direction de la Croix Saint Jean par un sentier bien sympathique mais qui peu à peu devient plus pentu voire carrément «  montant ».

Après quelques efforts, nous apercevons dans la brume, la muraille du Château de la Môle, curiosité du parcours ; en fait des parois de roches dressées telles des murs avec quelques blocs en équilibre précaire. Ambiance fantomatique !!!

Après quelques lacets nous arrivons dans une combe herbue où nous admirons les premières pensées

Un dernier coup de c.. et nous voilà arrivés sur la crête ! Et là miracle : la vue est dégagée vers l'est.

Nous apercevons le petit village de Reynier et vers la sud le hameau de Baudinard.

Nous progressons sur la crête plein sud, les sommets sont encore dans la ouate mais nous devinons par moments la Croix St Jean.

Les efforts sont récompensés par l'arrivée au but : 1880 m

Une petite terrasse sous la croix à l'abri du vent est un excellent emplacement pour le pique nique.

Peu à peu le brouillard se dissipe et nous permet d'admirer les paysages vers l'ouest.

Après les douceurs d'usage nous reprenons le chemin de l'aller. Le spectacle est superbe sous le soleil retrouvé.

Une petite visite à la table d'orientation de Valavoire nous permet de mettre un nom sur les sommets environnants.

Nous avons parcouru 12 km et gravi 740 m

Monique l'animatrice du jour.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Les crêtes du Luzet 

au départ de la Haute Beaume (05)

Rando du jeudi 10

animée par Daniel A.


La météo est chaotique ces temps-ci mais ça devrait le faire et ça l'a fait avec parfois un petit goût d'hiver : ciel bien couvert, quelques brumes, un vent glacial sur les crêtes !

18 courageux pour cette journée aérée.

Après une mise en place de voiture, disons laborieuse, nous voilà au collet de la Haute Beaume, notre point de départ. La montée est tranquille, abritée du vent dans une belle forêt de hêtres puis de pins et nous gagnons raidement la crête.

Malheureusement la vue sera un peu bouchée malgré un vent bien présent et parfois glacial.

Les crêtes, ça monte et ça descend et c'est bien ce qu'on a fait pendant 2 ou 3 heures. Déjà 2 petits sommets et autant de cols avant d'atteindre le Luzet. On trouvera un petit coin un peu abrité dans la descente pour la pause du midi. On ne s'y attardera pas mais sans pour autant rater les friandises !

Un nouveau col, le col des Imbards puis de nouveau des montagnes russes ; certaines tenteront bien de raboter 2 ou 3 petits sommets mais elles n'échaperont pas au dernier, l'Aurian.

Les fleurs nous accompagnent, anémones, fritillaires, pulsatiles, gentianes printanières et acaules.

Après l'Aurian, on entame la descente toujours en crête le long du rocher des Selles puis dans une magnifique forêt de hêtres le long du ruisseau, la Valletoune, qu'il nous faudra traverser plusieurs fois. Plus bas en altitude, ce sont les violettes, primevères et narcisses qui nous accompagnent.

Et voilà Combe Fère et la voiture laissée ce matin.

Petite halte en route pour prendre un verre et clôturer cette journée.

5h pour 700m de dénivelée et 12-13 km

Daniel.

Cliquez sur la photo pour le diaporama



Montagne de Laup (st Génis)

au départ du Lauza (près de Lazer)

Randonnée du 8 mai

Animée par Philippe C.


Départ du Lauza, au lieu dit les Vials à 686 m d'altitude. Il nous faut du courage après cette nuit d'orage. Nous sommes dix à vouloir en découdre avec cette météo capricieuse, journée tropicale au programme.

Nous voilà partis au dessus de la ferme des Vials par une petite piste. Nous sommes vite bloqués, le torrent de Laup est chargé par l'orage de la nuit et les difficultés commencent. Nous traversons quand même au sec, enfin presque car l'humidité est là. Moiteur, brouillard et de l'eau à profusion. Le temps se tient et nous abordons la montée en direction du croisement du Pas du Colombier et de Ventavon Village. Nous avons pratiquement 500m de dénivelé pour cette première étape. La montée se fait sur un bon PR à flanc de crête jusqu'à la cascade du torrent du Colombier. Ensuite, nous franchirons le Pas sous les falaises et gravirons par une sente minérale escarpée et aux escaliers de roche. Nous arrivons sur une zone plus boisée mais très imbibée. Notre PR n'est que torrent, aussi nous rejoindrons une ancienne piste de débardage jusqu'au Col du Colombier à 1151m d'altitude. Le panneau nous indique "porte Sereine" à 5,8km. Nous prendrons la piste de gauche qui nous conduira au Col de Lazer. Entre-temps, nous sommes passés au Col des Clos à 1168m et vu les belles marnes. Le temps se tient et s'éclaircit un peu.

Nous quittons la piste pour prendre le sentier en direction de la Crête de Laup. Encore une belle montée nous attend, de belles fleurs en récompense. Nous sommes sur la Crête à 1270m d'altitude, nous la suivrons jusqu'à la Porte Sereine à 1130m. Entre deux éclaircies, nous aurons quand même de belles vues sur la vallée côté lazer, jusqu'à Eyguians. Et de l'autre côté, le Pas de Jubéo et le Revuaire. Nous déjeunons à la porte Sereine avec le soleil. De nombreuses pierres nous permettent d'être au sec. Après les douceurs, nous reprenons notre chemin vers la descente un peu caillouteuse au début et ensuite en sous bois très agréable.

Nous rejoindrons une piste à gauche du PR à 940m d'altitude qui nous conduira, par une montée progressive, jusqu'au Col de Lazer à 1191m . Cette piste est parallèle à la Crête de Laup. De là, nous rejoindrons le col du Colombier pour amorcer la descente vers le Lauza (distance indique:4,5km). C'est la descente que nous avons montée le matin. Arrivés au niveau du torrent de Laup, l'orage nous a surpris. Nous étions à moins de 10mn des voitures.

La grange des Vials nous a permis de nous changer au sec et de remonter en voiture sans être trop mouillés.

Pour cette randonnée chaude et humide, nous avons fait 23km pour un dénivelé de 992m cumulé et une durée de marche de 6h30.

Merci à tous et à bientôt sur nos beaux sentiers.

Cliquer sur le photo pour voir le diaporama



Cairn 2000, les 18 ans.

l'animateur pour Sisteron-rando: André M.


Encore une belle rencontre très conviviale pour ce nouvel anniversaire du Cairn 2000.

Différentes associations étaient présentes. Comme toujours, l'ambiance était festive.

Nous avons déploré l'absence du président du département, heureusement bien représenté par Jacqueline C.

Peu de personnes connaissent le Comité Départemental et son président, ce genre de manifestation, permet de faire connaissance, dommage..! Néanmoins, nous remercions Jacqueline et le Comité Département du 04 pour l'apéro offert, mais déplorons la date choisie, il y avait beaucoup de ponts, donc peu de personnes disponibles.

Malgré tous ces handicaps, la participations était nombreuse ! 

Merci à tous les participants.

Cliquez sur la photo pour le diaporama



Des Bégües au col St Jean

par l’Ubac de la montagne de Chabre

Randonnée du 3 mai   

Animateur Gérard K.


10 participants

Les prévisions météo n’étant pas optimistes pour l’est de la région, cette randonnée remplace celle prévue ce jour au mont Chiran.

Départ de la boucle pédestre quelques centaines de mètres après le hameau des Bégües (entre Orpierre et Laborel). Voir le tracé de la boucle sur le diaporama de photos.

Un tracé jaune nous conduit à travers la forêt, par la crête de Veillanne, jusqu’à l’intersection de la piste forestière de Ste Colombe. De là, l’itinéraire se poursuit par le sentier qui monte plein sud sur le versant de Chabre. Pour notre part, nous avons par erreur suivi la piste et progressé trop à l’ouest à partir de ce point. Ce qui nous a permis de découvrir les vestiges d’une ancienne carrière et son impressionnant aven artificiel.

Après un bon moment de marche à travers une végétation touffue et une pente glissante, retour sur le sentier balisé au col du Lavavour.

Traversée de la belle forêt de l’ubac de Chabre jusqu’au rocher altitude 1317 m, point culminant de notre randonnée. Pause pique nique sympathique sur le rocher avec vue sur le versant nord du col St Jean et celui du col de Perty.

Retour aux voitures par le col St Jean (Alt. 1158 m) et par le sentier (tracé rouge et jaune) qui débute au bord de la route, 100 m sous le col.

Bien suivre ce tracé (erreurs de progression possibles en raison des champs de lavande).

Nous terminons la journée par le pot de l’amitié au bar d’Orpierre.

Beau temps et température agréable toute la journée.

14 km parcourus - 3h 45 de marche effective - 800 m de dénivelé

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien