• solveigmorch

Randonnées de septembre 2018

Col de l'Aiguille - L'Obiou - rando douce St Geniez - Observatoire Mt Chiran - Montagne de Paille - Méchoui 2018 - Le Garagaï - Le pied du Mulet - Roc Diolon


Le Roc Diolon (3071m)

Randonnée du 27 septembre

Animée par Daniel A.


Le Roc Diolon se situe au-dessus d'Orcières-Merlette ; un 3000 pas trop difficile et sans doute inédit à Sisteron Rando.

Nous étions 12 au départ de la station avec une météo idéale.

De nombreuses pistes vont nous emmener jusqu'au lac des Estaris en passant par le petit hameau du Forest des Estaris, le lac des Sirènes et les lacs Jumeaux dont l'un est à sec.

Quelques marmottes dans les prairies.

La vue est belle sur la crête des Aiguille et du Barle et les Autanes un peu plus loin. Le Mourre Froid apparaît très vite au dessus de Prapic et ne nous quittera plus …

Ca monte encore jusqu'au col de Freissinière qui communique avec Dormillouse. Il nous reste encore une petite heure jusqu'au sommet, en suivant plus ou moins la crête dans un monde très minéral.

La vue est exceptionnelle sur le Pelvoux, l'Ailefroide, l'Olan, le Sirac, le Vieux Chaillol, le Dévoluy, les crêtes de Lure au Ventoux, les préalpes de Dignes, l'Embrunais, le Queyras et au loin le Viso.

Le pique-nique sera agréable !

Il ne nous reste plus qu'à redescendre plus ou moins par le même itinéraire avec quelques variantes.

On prendra un verre à Orcières.

7h, 1200m de dénivelée

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le Pied du Mulet

à partir de Curel

Randonnée du 25 septembre

Animée par Yvette G.


Nous sommes 10 à la chapelle de Curel pour cette destination classique, mais par un itinéraire qui l'est beaucoup moins.

Nous rejoignons la piste du Vieux Curel ; puis nous prenons rapidement de l'altitude dans la montée sous Baume Rousse, ce qui nous donne la vue sur la vallée du Jabron jusqu'aux Omergues. L'horizon est quelque peu brumeux, mais le Ventoux est néanmoins visible. « Pause banane » avant la dernière montée vers la crête de La Colle, aussi mise à profit pour une cueillette d'hysope.

Une fois sur la crête, vue sur la vallée de la Méouge avec Lachau, la Tour de Riable, et bien sûr le but de notre randonnée : le gros dos rond du Pied du Mulet. Nous suivons la crête à l'Est, un peu de montée dans la forêt pour arriver au col à proximité du rocher de Montfareux. A première vue, une barre rocheuse nous sépare du Pied du Mulet ; mais nous l'atteindrons sans problème en empruntant, côté Nord, un agréable sentier de moutons, puis en suivant des cairns jusqu'au sommet. Des moutons sont passés par là ... et une brise se fait sentir, aussi nous amorcerons la descente pour un pique-nique plus confortable.

A proximité du col de Verdun, de gentils Patous nous saluent au passage ; nous suivons un moment le chemin d'Aubard, puis prenons à droite vers Mourrières, jadis habité, il ne reste que quelques ruines.

Et voilà qu'après le ravin de la Praïne, le sentier remonte, il faut bien remplir le contrat de la dénivelée annoncée ! Et nous bouclons sur la piste du Vieux Curel.

Une bonne journée, avec une météo bien plus favorable que celle annoncée !

Nous avons parcouru presque 16 km avec une dénivelée de 980 m ; temps de marche effectif 5h 30. 

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le GARAGAÏ

Montagne Sainte Victoire près d'Aix en Provence.

Randonnée du 20 septembre

Animée par Philippe C.


Nous sommes partis de Sisteron à 6h30 pour rejoindre le massif de la Sainte Victoire vers Aix en Provence. Nous sommes quinze baroudeurs et sportifs pour nous lancer dans l'ascension de la face sud de la Sainte Victoire par le sentier du Garagaï. Le Garagaï est le gouffre qui permet de passer du versant sud au versant nord de la Sainte Victoire pratiquement sous la Croix de Provence.

Nous partons du parking des deux aiguilles, à côté de la maison de la Sainte Victoire, il est 8h40. Une première marche d'approche dans le maquis et la végétation basse de Provence. Le sentier nous amène au droit de la masse du massif. Il fait déjà chaud ce matin et la roche claire réverbère le soleil matinal. On enfile les chapeaux et les lunettes de soleil et commençons par gravir ce premier passage délicat. C'est une mise en jambes, tout le monde passe avec un peu d'aide. Toute la montée, 600m de dénivelé, sera composée de petites falaises, d'éboulis, de secteurs escarpés et fissures verticales qu'il faudra franchir. Aujourd'hui, les bâtons restent accrochés au sac à dos, les mains seront nécessaires pendant toute la montée. Nous serpentons dans ce dédale rocheux en cherchant les passages. Très peu de balisage et, en plus, de couleurs noires (même cotation que les pistes de ski).

Vers 10h30, nous faisons une petite pose pour grignoter et se rafraîchir. On sent un peu de stress dans le groupe mais aussi l'impatience de franchir les obstacles. Nous arrivons enfin au gouffre du Garagaï, la photo de groupe nous permettra de souffler avant de franchir cette passe sud-nord.  La paroi est très sèche et pas de risque de glissade. Tout le groupe passe sans problème. Franchi le gouffre, nous nous retrouvons sous la Croix de Provence. Nous montons vers elle et nous resterons pour admirer le pays aixois.

 Nous descendons jusqu'au prieuré pour une halte déjeuner. Nous repartons en direction du barrage de Bimont, mais nous bifurquerons à gauche au Pas du Moine que nous franchirons sans encombre. Après quelques lacets dans les rochers et la garrigue, nous arrivons au Pas du Berger. Là, plus un murmure, la verticalité du lieu fait réfléchir. Certains m'avaient vu préparer la corde après le déjeuner. J'avais été discret pour ne pas mettre la pression. Dans la paroi, un mousqueton d'escalade est installé et avec la corde, pas de difficultés pour franchir l'obstacle. Je donne le choix à tout le groupe pour descendre soit avec la corde en sécurité soit en solo avec les mains. Deux descendrons sans aide et le reste du groupe passera un par un en cordée. J'assure la descente de chacun et je termine par une descente en rappel. Après cette montée d'adrénaline, nous continuons notre descente jusqu'au refuge Cézanne avant de remonter jusqu'à l'Oppidum. De l'Oppidum nous redescendrons jusqu'à la maison de la Sainte Victoire.

Mission accomplie, les sourires sont là. Tout le monde est ravi de cette journée aérienne et sportive.  Nous prendrons le verre de l'amitié à Puyloubier, village viticole.

Merci à tous pour cette belle aventure.

Dénivelé total: 780m   Distance : 13km environ    Temps: 7h

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


Le Mechouï


Après beaucoup d’hésitations, car les prévisions météo n’étaient pas fameuses, j’ai tout de même maintenu le méchoui, et j’ai eu raison, le temps était superbe.

Deux randonnées au programme de ce mardi. Une rando douce menée par André et une «normale» menée par Gérard.

Trente personnes au total pour cet instant de partage et de convivialité.

Les différents plats on été préparés la veille, à notre domicile, le jour J, Daniel est venu nous prêter main forte, l’agneau arrosé toutes les 5 minutes par ses soins,

Michèle a organisé et financé une tombola dotée de nombreux prix, qui allaient d’un voyage à Tahiti, à un repas gastronomique, ou une initiation à l’œnologie , plus de nombreux autres lots de moindre valeurs.

Merci à tous les participants pour cette ambiance festive.

M.D.

Cliquez sur la photo pour le diaporama



La Montagne de Paille

par La Jarjatte(1214m)

Randonnée du 16 septembre


Nous arrivons à 13 sur le parking d l'Altisurface à La Jarjatte.

Pour certains, c'est vraiment une reprise après de longs mois, voire même près de 2 ans d'inactivité pédestre. 

Après un petit échauffement sur la piste herbeuse, nous attaquons un chemin pentu et caillouteux qui nous conduira au Col de La Croix (1497m).

Cette montée se fera par pallier afin de permettre à chacun de retrouver sa respiration et surtout de baisser son rythme cardiaque! 

Nous voici arrivés sur l'alpage de la Montagne de Paille où paissent au moins une centaine de vaches. Devant nous se dresse toute la chaîne nord du Dévoluy :tous ces sommets, des Garnesier jusqu'à l'Obiou jouent avec soit la brume soit les nuages. 

Nous cheminons d'un pas tranquille dans les prairies jusqu'aux environs des 1700m. Là, nous dénichons un bel endroit pour nous restaurer.

Après le repas, une option est proposée pour atteindre la crête, profiter de la vue et apercevoir la Pointe Feuillette à quelques centaines de mètres de nous. 

Le retour s'effectuera par la piste de la bergerie afin de retrouver le Col de la Croix.

La descente du col au parking se fera au rythme de chacun avec la prudence nécessaire, au vu de la forte déclivité, afin d'éviter autant que faire se peut les chutes ou les entorses dans les gravillons et les racines de la descente!!

Arrivés sans encombre, nous prenons le pot de l'amitié à Lus afin de fêter cette  agréable journée. 

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



L’observatoire du Mont Chiran

Randonnée du 11 septembre

Animée par gérard K.


Le mont Chiran ‘(Altitude 1905 m) est un sommet situé entre Moustiers et Castellane, en haut duquel on jouit d’un panorama impressionnant : Préalpes du Sud, lac de Ste Croix, plateau de Valensole, Cheval Blanc, montagne de Coupe…

En 1974, le CNRS y a construit un observatoire pour l’étude des planètes, étoiles et galaxies (ce lieu a été choisi en raison de la qualité de l’air et de l’absence de parasites). L’observatoire est maintenant géré par une association et ouvert au public (sur réservation) désireux d’observer les étoiles. Le refuge, gardé suivant réservations, situé à proximité du refuge, permet aux randonneurs de passage de se restaurer ou d’y passer la nuit.

Nous sommes 9 participants (2 défections) ce matin là pour cette randonnée en boucle au départ de Blieux (petit village isolé situé au sud de Barrème). 1h20 de route depuis Sisteron. Montée jusqu’au sommet en 3h (dénivelé 970 m) en passant par le Ruth et les crêtes. Matinée très chaude. Nous avons beaucoup sué sur ce versant sud !

Descente par la piste et le portail de Blieux (col séparant le Chiran du Mourre de Chanier). Arrivée aux voitures à 17h15. Temps de descente 3h15

Pot de l’amitié au sympathique bar de Blieux

Une journée bien remplie !

Dénivelé 970 m - Distance parcourue 15Km

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Randonnée douce

de St Geniez au Pas de l’Echelle

le 10 septembre

Animateur André M.


Nous étions 11 participants à profiter de cette agréable sortie à la demi-journée au dessus de St Geniez.

André nous a amenés sur la crête d’alpages (Alt. 1345 m) au dessus du gîte des Rayes et retour à St geniez par le Pas de l’Echelle.

La matinée s’est achevée par le pot de l’amitié au bar de St Geniez.

Du très beau temps, une température de fin d’été. Que du bonheur !

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



L’Obiou

Randonnée du 4 septembre

Animée par Gérard K.


Point culminant du massif du Dévoluy, l’Obiou (altitude 2789 m), est un sommet sauvage et grandiose, une montagne majestueuse qui exerce une véritable fascination sur tous ceux qui l’ont gravie.

Son ascension par la voie normale n’est pas très compliquée techniquement mais nécessite de ne pas être sujet au vertige, d’avoir le pied sûr et de rester attentif dans les passages délicats.

Nous sommes 4 ce matin là à tenter l’aventure : Aline, Christine, Régis et moi

Départ de Sisteron à 6h45

Début de la randonnée à 8h40 depuis le parking du chalet de Baumes sous le col des Faïsses. Une piste carrossable nous a permis de monter jusque là en voiture depuis le hameau des Payas.

Durant la première heure, la montée en sentier à travers les alpages jusqu’au « bénitier » est tranquille. Le sommet grandiose, semble inatteignable.

Ensuite, l’itinéraire devient plus soutenu et minéral. Durant toute l’ascension, il sera primordial de bien repérer les marques rouges et de ne pas s’en écarter.

La montée raide en petits gradins délités dans le couloir sous le col de l’Obiou nécessite beaucoup de prudence.

De là, une deuxième partie, d’abord en sentier puis dans une série de passages d’escalade facile sur des dalles escarpées où le vide est très présent par endroits, nous conduit jusqu’au dôme sommital facile à franchir.

Arrivée au sommet à 12h 30. Splendide panorama partiellement masqué par la brume sur les sommets environnants.

Casse croûte au soleil à proximité du cairn et de l’antenne relais.

Nous quittons le sommet à 13h30. Le franchissement des passages délicats, bien plus impressionnants à la descente qu’à la montée, nécessitent beaucoup de prudence.

Arrivés au pied de la paroi rocheuse, nous dévalons dans le grand éboulis jusqu’aux alpages où nous pouvons savourer une pause bien méritée.

Retour à la voiture vers 17 h

Le pot de l’amitié au bar d’Agnières en Dévoluy clôture cette belle journée.

Distance parcourue : 12,5 km - Dénivelé : 1250 m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Le col de l'Aiguille (2003m)

dans le Dévoluy

Randonnée du 2 septembre


Nous nous retrouvons à 8 personnes au col de Festre (1443m) pour une classique de la randonnée, mais idéale pour une reprise après un été peu propice pour celles et ceux qui ne peuvent pas affronter des randos difficiles surtout sous la chaleur.

Le temps n'est pas engageant, nous arrivons dans le brouillard, qu'à cela ne tienne nous espérons que seule la vallée est prise et que les montagnes seront sous le soleil.

Après une heure de marche, arrivés à la cabane du berger nous sortons des brumes de la vallée et à nos pieds une mer de nuages; levant les yeux toutes les cimes du Dévoluy apparaissent par enchantement, le spectacle tant désiré est magnifique.

Une bonne montée et nous voici dans les prés du col et ses nombreux ruisseaux. Un dernier petit effort bien soutenu cependant et nous voici au col. Une photo souvenir devant la plaine de Lus et La Jarjate ainsi que la partie sud est du Vercors.

 Il est midi, un petit vent frais nous incite à redescendre 50m afin de retrouver une pelouse alpine bien accueillante pour se reposer et prendre notre repas. 

Le retour reprendra le même itinéraire mais la vue sera différente avec en toile de fond le Bure, le col du Noyer, la barre du Faraut ainsi que les premiers sommets des Ecrins.

Une journée fort appréciée par toute l'équipe avec le soleil au rendez vous.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien