• modumas

Randonnées d'Avril 2016

Mis à jour : 7 juin 2019

Les gorges de Trévans - Le Marzenc en boucle - Le chemin des amandiers - Baudinard – Lac des Monges – Crête du Raus - Le Pas de Redortiers et le col de la Roche




Les gorges de Trévans

Randonnées du 28 Avril

Animée par Alain D.


Nous sommes 17 à prendre la direction d’Estoublon et nous garer près de la stèle du « Maquis Josette » au pied du village de Trévans à 600m d’altitude.

La randonnée a été intitulée « petit circuit » car nous ne passerons ni par le château de Trévans ni par le belvédère. Nous prendrons la gorge et son chemin sous falaise jusqu’au confluent du ravin du Pas de l’Escale qui prend sa source en amont de Majastres (versant est) et du Poil et de l’Estoublaïsse (versant ouest) aux pieds du Chiran, du Mourre de Chanier et de la Serre du Montdenier.

A ce confluent nous remontons la gorge de l’Estoublaïsse sur 250m de dénivelée. Nous laissons à droite le sentier du belvédère pour nous diriger vers l’ancien hameau de Valbonnette et son four banal. Au carrefour du col de St Jurs nous redescendons vers les jardins de Valbonnette au bord du torrent.

Endroit idéal pour déjeuner sur l’herbe. Nous profitons du beau soleil et des friandises apportées par chacun, bercés par le gazouillement de l’eau.

Après cet agréable repos, nous remontons sur l’autre versant pour nous rendre à la chapelle (Eglise par ses dimensions) ruinée de Saint André et son belvédère (900m) dominant le pont romain, face à la route de Majastres au pied de la montagne Beynes.

Le retour s’effectue à travers le bois de genévriers de Phénicie puis de pins noirs. Nous traversons le ravin du pas de l’Escale pour retrouver le confluent et admirer la faille de la falaise de couleur orangée.

Cette partie aval de l’EstoublaÏsse est parsemée de belles cuvettes en forme de marmite très appréciées l’été par les estivants qui viennent nombreux en famille s’y rafraîchir.

A notre arrivée deux excellents gâteaux nous attendent pour mettre un terme à notre randonnée et notre journée réussie.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama




Le Marzenc en boucle au départ d'Auzet

Randonnée du 26 Avril

Animée par Daniel A.


Qui craint les patous ? Sûrement pas les 8 randonneurs du jour puisqu'on a été accompagné toute la journée par un patou ; pas un grognement, pas un aboiement, pas un geste agressif ; il ne nous a même pas embêté pour le pique-nique, assis sagement à une dizaine de mètres ; peut-être juste quelques signes d'impatience car il était toujours devant et trouvait sans doute qu'on n'allait pas assez vite !

Une météo assez fraîche surtout quand nous n'étions pas à l'abri de la bise, mais malgré tout sympathique et nous avons pu profiter à loisir du merveilleux panorama pendant que nous étions sur les crêtes : Dévoluy, Gapençais, Ubaye, Estrop, Haut Verdon, préalpes de Digne, les montagnes du sud dans le lointain et le massif des Monges.

Si l'hiver a été clément, le printemps tarde à venir mais nous avons pu admirer les premières fleurs alpines : crocus, pensées, renoncules, gentianes printanières, …

Le village d'Auzet est bien calme ce matin. La montée est tranquille dans la forêt. On passe à côté du refuge tout récent de Cubertin et de son arboretum puis au sortir du vallon encaissé du Passavous, on débouche sur les alpages au pied du Chabanon et de Tête Grosse. Nous traversons le Lauzerot (quelques chalets en état), passons à un petit col et après avoir traversé un autre vallon, nous ferons la pause à Garnier, pause comme toujours agrémentée de douceurs et de quelques blagues !

Il nous reste à grimper un peu pour gagner la Croix de l'Engile puis la crête finale qui nous mène au sommet.

La descente est d'abord hors piste sur des pentes herbeuses et glissantes avant de rejoindre la piste puis un joli sentier à travers une belle forêt de hêtres qui nous ramènera sur la route 2km en dessous d'Auzet où la voiture mise là ce matin nous attendait !

Des adieux à notre ami patou, un pot à Barles (le café ouvrira pour nous) et voilà une belle journée.

900m de dénivelée - 16km - 5h45

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama





Le chemin des amandiers au départ d'Oraison

Randonnée du 19 Avril

Animée par Marcel H.


Ce mardi, le beau temps était au rendez-vous.

Nous nous retrouvons sur le parking près du cimetière d'Oraison.

Marcel, l'animateur du jour nous y attend. Les prévisions météo pour jeudi n'étant pas très bonnes, il y a foule. Nous sommes 20 participants à cette rando.

Pas de difficulté particulière, ça monte tout doucement dans une forêt d'essences diverses.

Nous découvrons les ruines du vieux village, l'allure est modérée, nous nous dirigeons vers Le Castellet, où nous attend Nicole.

Nous atteignons le « grand Jas » puis une pommeraie tout en fleurs, pour redescendre vers Le Castellet.

C'est à ce moment que Nicole B., la serre-file, nous prévient qu'il faut attendre car il y a 3 retardataires. Nous apprenons que, Jacqueline, s'est fait piquer par une abeille et fait une petite réaction allergique.

Elle repartira dans la voiture de Nicole H., qui est venue à sa rencontre.

Nous nous retrouverons tous au Castellet où nous prenons le casse-croûte, après avoir pris l'apéro et ce qui va avec, gentiment préparé par Nicole H.

Après cette pause, nous voilà repartis, sans Jacqueline, restée avec Nicole.

Les kilomètres avalés tranquillement, nous arrivons à une aire d'envol de parapentes, où nous assistons à un envol, puis nous nous dirigeons vers la chapelle St Pancrace que nous atteignons assez tardivement.

Là encore, une surprise nous y attend.

Nicole et Jacqueline, montées en voiture, ont apporté des bières, jus de fruits et boissons diverses, qui sont les bienvenues, pour nos gosiers asséchés, mais aussi quelques gourmandises (gâteaux, clafoutis etc...) pour nous redonner des forces, car la rando n'était pas terminée.

Après une descente un peu raide, puis bien plus douce, nous arrivons enfin au terme de cette rando

Il est 18 h 40.

Nous avons parcouru 25km pour 610m de dénivelé

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama




Baudinard – Lac des Monges – Crête du Raus.

Randonnée du 14 Avril

Animée par Michel D.


La météo est clémente, il fait un beau soleil, les randonneurs de Sisteron ont les pieds qui les démangent.

C'est à 14 que nous partons en direction de Baudinard, en passant par Reynier.

Dès le début, ça grimpe, un beau dénivelé nous attend, c'est le premier 1000 m de l'année.

Le rythme est cool, nous mettrons 1h 25 pour arriver au lac et grimper les 370 m qui nous en séparent.

Le panorama au lac est sublime, l'arrivé du printemps se voit à la verdure naissante, et aux fleurs qui tapissent le sol, rien que pour nous. Quelle plaisir !

Certains en profitent pour faire le plein de bourgeons de mélèze, avec lesquels ils confectionnerons

de délicieuses boissons alcoolisée, qu'ils ne manqueront pas de nous faire goûter plus tard.

Après quelques photos et avoir admiré le paysage, enneigé aux alentours, la grimpette continue à flan de montagne.

La neige est bien là, la nouvelle, tombée la veille, mais aussi l'ancienne qui n'a pas fondue et qui s'est accumulée à certains endroits. Nous passons sans trop de difficulté, le paysage est magnifique et, nous arrivons enfin sur la crête du Raus, que nous parcourons sans problème.

Le retour sur Baudinard, un peu perturbé, permis de sauver un chien qui s'était accrocher la laisse, et était donc prisonnier, sur un conduit traversant un cour d'eau.

Il a eu de la chance que nous sommes passés par là, sinon c'était une mort lente pour lui.

Donnée GPS : 16 kms et 1000 m de dénivelé.

Michel D.

Cliquez sur la photo pour accéder au diaporama et télécharger les photos




Le Pas de Redortiers et le col de la Roche à partir des Omergues

Randonnée du 12 Avril

Animée par Monique L.


Nous sommes 11 à partir vers Les Omergues. La vallée du Jabron est toujours aussi paisible de bon matin.

Nous laissons les voitures devant la mairie et partons vers le hameau de la Fontaine, en partie restauré : mise en jambe agréable !

La montée se fera tranquillement. Peu à peu le paysage s'ouvre et permet d'admirer les sommets proches : Pied du Mulet, montagne de Palle etc.

Arrivés au pas de Redortiers, nous voilà dans le Contadour, cher à GIONO et ses célèbres bergeries.

De grands espaces peu à peu repris par la végétation, autrefois le domaine des troupeaux.

Nous progressons vers l'est et arrivons en vue de la bergerie des Agneaux - lieu mythique - où fut tourné le film « CRESUS » dans les années 50. Ce paysage était quasi désertique, à ce jour la forêt reprend l'espace ….

La bergerie est bien dégradée, le toit est par terre, dommage …..

Au nord nous admirons les sommets enneigés du Devoluy et des Ecrins, sous nos pieds le village de Montfroc.

Nous continuons vers le grand cairn, baptisé le PAPE (1417 m) puis cap au sud

pour voir son jumeau, l'ANTIPAPE (1430 m) point culminant de notre circuit.

Le pique nique se passe à l'abri du vent, agrémenté des douceurs toujours bienvenues.

Nous repartons vers le Col de la Roche. La descente se fait dans une magnifique forêt de hêtres. Elle est longue, longue, longue, mais très agréable.

Nous arrivons vers le hameau de Villevieille et ses fermes délabrées…

Puis par des sentiers fleuris, des pistes et même à travers champs nous atteignons les Omergues.

La halte au bistro de Pays clôt cette belle journée.

Nous avons marché 17.5 km et gravi 680m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama




Le Pavillon,

Randonnée du 7 Avril

Animée par Stan N.


Après quelques jours pluvieux, 9 impatients, ravis d'une météo enfin favorable, vont enfin pouvoir dégourdir leurs jambes, quittes à aller jusqu'à l'autre bout du département. Ils ne seront pas déçus...

Le parking faisant face au coteau de Jean Long, avant Vénascle est déjà occupé lorsque nous y arrivons et deux randonneurs sont déjà en chemin ; nous les retrouverons au sommet puis de retour au parking peu avant nous, mais pas par le même chemin.

Ascension régulière, sans raidillon à couper le souffle. Tout juste quelques marches légèrement plus hautes au dessus du ravin de la Cine jusqu'à La Faye, et pour atteindre le sommet. Le chemin se faufile le plus souvent entre les buis à l'exception du large replat herbeux près de la Chaume des Agneaux et des derniers mètres caillouteux menant au sommet. Bien sûr nous y ferons la pause à l'abri d'un vent frais après le spectacle de 3 canadairs faisant leur exercice de ravitaillement dans le lac de Ste Croix.

Le ciel est bien bleu et, tout proches Chiran, Portail de Blieux, Mourre de Chanier et Margès ne peuvent nous échapper. Un peu plus loin le Couard se devine à peine, le reste se cache dans un voile d'humidité.

Le retour est prévu par le même chemin mais un autre passant par Vénascle existe, pourquoi se priver du plaisir de le découvrir ? Il n'a rien d'un boulevard et pas plus d'un chemin bien balisé. Tout juste quelques piles de cailloux, souvent discrètes, attestent que nous sommes dans la bonne direction. Cela apaise nos doutes.

De nombreux planeurs et parapentes tirent profit des courants ascendants alors que nous descendons. Un pierrier dans lequel d'autres semblent s'être engagés nous tend les bras. Erreur, il ne mène qu'à un fourré, une bonne centaine de mètres plus bas que le col que nous devions rejoindre. Pas question de le remonter. Nous ne parviendrons au col qu'après en avoir décousu avec la végétation. C'était la prime du jour.

Plus que 2 km de piste jusqu'aux voitures, un plaisir !

durée 5h - distance parcourue 11km - dénivelée 735m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama



Lurs et le Lauzon par le canal de Manosque

Randonnée du 10 Avril

Animée par Gérard K.


10 participants pour cette sortie dominicale dans la campagne provençale. Et oui ! Il existe parfois des randonnées programmées le dimanche ! 

Départ de Sisteron à 9 h. Direction Lurs, village de caractère, dont il est dit que Charlemagne serait le fondateur de la commune au IXème siècle, en permettant aux évêques de Sisteron d'y construire un séminaire. 

Début de la randonnée pédestre à l'entrée du village devant les stèles érigées sur le thème de l'histoire de l'écriture (lettres cunéiformes, hiéroglyphes, écriture chinoise...). 

Traversée du vieux village avec sa tour de l'horloge, les vestiges du château, le théâtre aux gradins de pierres, les petites rues bordées de calades. Petit détour par la promenade des évêques et ses 15 oratoires avant de descendre dans la plaine et de traverser un océan d'oliviers (l'une des plus importantes plantations de la région) 

En contrebas de la route, des champs multicolores de tulipes donnent à l'endroit des airs de Hollande avec, en toile de fond, les sommets des Alpes encore enneigés. 30 hectares de tulipes sont cultivés sur la commune de Lurs. Des tulipes de toutes les couleurs qui attirent bien de touristes ! Ces tulipes seront coupées pour l'exportation de leurs bulbes vers la Hollande... le pays de la tulipe ! 

Nous marchons un bon moment à travers la campagne en essayant d'éviter de temps à autre, le jet puissant des canons d'arrosage des cultures. 

En fin de matinée, nous arrivons devant le canal de Manosque que nous longerons en direction de La Brillanne jusqu'au cours d'eau du Lauzon. Ce vieux canal d'irrigation, de 57 km de long, qui relie Corbières à Château Arnoux, a été construit vers la fin des années 1880 . 

Il est 13 h lorsque nous profitons d'une halte bien méritée près du canal, à l'ombre d'un bosquet d'arbres. 

Dans l'après midi, retour à Lurs par un parcours différent mais tout aussi débonnaire que celui du matin. Le ciel partiellement couvert agrémente la température de cette journée déjà chaude. 

Notre randonnée se terminera par le traditionnel pot de l'amitié sur la terrasse du bistrot de Lurs, magnifique belvédère au dessus de la plaine de la Durance avec la chaîne des sommets enneigés dans le lointain.    

Gérard K.

Cliquer sur la photo pour voir le Diaporama




Cliquez sur la photo ci-dessous, pour accéder à l'album





 

© 2019 by Sisteron-Rando. Proudly created with Wix.com

Informations légales - En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous fournir les services que vous demandez expressément Pour en savoir plus cliquez sur le lien