• sisteronrando

Randonnées de juin 2021

Dernière mise à jour : juil. 20

Les gorges de l'Infernet - Rando Challenge - A la recherche des pierres dorées - Crête de la Colle-Fontvielle - Petite formation lecture de carte - Les Gorges de Trévans - Le Revuaire - Le Méale -

Le Méale (2426 m)

à partir des Manins (St Sauveur-Les Gaillards, 05)

Randonnée du 29 juin

Animée par Yvette G.


Météo capricieuse au Méale, rando annulée 2 fois en 2020, pas top encore cette fois-ci, mais pas de pluie annoncée, alors on y va ; nous sommes 16.

Départ de la table d'orientation au hameau des Manins, après les Gaillards, pour se garer facilement. Plusieurs itinéraires pour rejoindre le sommet et pour en descendre.

Après un grand détour dans la campagne, la piste coupe le GRP du Tour du lac de Serre-Ponçon. Nous nous élevons au milieu des pâturages, puis c'est la forêt et prenons la piste qui monte vers le sud-est.

La vue sur le lac est très changeante en fonction de la couleur du ciel... Puis nous arrivons en vue de la station des Orres, la piste se change en un sentier qui s’élève en lacets dans une belle forêt. Température agréable pour marcher, mais parfois quelques micro-gouttes … Petit détour vers La Plâtrière, point de vue sur le lac … avec un gros nuage noir. Au fur et à mesure de la montée, la végétation devient de plus en plus belle et les fleurs se multiplient. Dernier raidillon, et nous y voilà !

Quand le ciel veut bien se dégager, beau panorama sur la Vallée de la Durance , sur Crévoux , le Boussolenc, le Pouzenc … Il fait frais et nous ne prolongeons pas le pique-nique.

Le sentier de descente dans la forêt est tout aussi agréable. Nous débouchons sur la piste de montée, et la quittons rapidement pour se diriger vers le parking de la Forêt, lieu idéal pour reposer les genoux quelques instants. Nous rejoignons le GRP puis la piste de départ nous ramène aux Manins

Pour clôturer cette bonne journée, nous levons le verre de l'amitié en cours de route.

Nous avons parcouru 18 km, avec une dénivelée de 1140 m ; temps de déplacement de 5h30mn.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Le Revuaire

Randonnée du 29 juin

Animée par Monique L.


Nous sommes 6 à partir vers St Genis pour une randonnée moyenne à l'allure cool.

Cela commence par une petite montée à partir du cimetière. Nous traversons le village, décoré et fleuri par ses habitants.

Nous longeons le Riou. Le sentier a été réaménagé, élargi, très agréable aux milieux des robines.

Nous entrons dans la forêt et la fraîcheur est la bienvenue. Petite halte pour admirer les gorges du Riou.

Après une descente soutenue nous traversons le torrent et remontons en direction de la maison forestière de Jubéo.

Arrivés au Pas de Jubéo nous apprécions cette aire propice à des pique-niques ombragés. Mais nous repartons en direction du Revuaire. Nous atteignons le col de Taillefer (!)1054 m et virons à droite pour l'ultime montée.

Nous prenons notre temps, admirons le paysage et arrivons sur la crête 1250m. Spectacle grandiose avec les sommets du 05 : montagne d'Aujour, pic d'Arambre, rocher de Beaumont et au loin le Ventoux etc etc

Pause pique nique auprès d'un genévrier de Phénicie pas tout jeune.

Descente tranquille vers le col de Taillefer et le sentier descendant à droite. Longue descente confortable en forêt. Le sentier forestier fait place à une succession de lacets serrés, ancien chemin muletier, bordé de pierres, de l'ancien couvent !

Un troupeau de chamois nous émerveille par leur agilité dans cet univers rocailleux.

Nous retrouvons notre sentier de l'aller. Retour tranquille vers les voitures.

Nous avons gravi 700 m et parcouru 12 km

Un grand merci aux participants

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Les Gorges de Trévans

Randonnée du 18 juin

Animée par Joël B.


Nous sommes 8 à partir de la route de Majastre au-dessus du pont romain pour entamer cette belle randonnée.

Partis tôt il fait pourtant déjà chaud mais le sentier est bien ombragé et le dénivelé s’avale facilement au début…

Nous montons voir la rénovation du monastère de St André qui a été bien sécurisé.

En redescendant nous prendrons sur la droite et ferons une boucle dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

Du pont juste après le départ de Trévans nous entamerons la longue (et chaude) montée vers le gîte de Trévans et le château. Une belle surprise nous y attend : une table à l’ombre et le bassin rempli d’eau claire et fraîche. Certains (nes) y tremperons leurs pieds et un courageux ira même jusqu’à se baigner ! un bon moment de récupération que nous ferons durer…

Direction le belvédère par le sentier du même nom puis vers le hameau de Valbonnette.

Encore un bon bout de chemin avant de retrouver les voitures et la chaleur le rend fatiguant.

Journée clôturée par un pot de l’amitié à Mezel.

Nous avons parcouru 18km et grimpé 800m

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Petite formation lecture de carte

Organisée et animée par Daniel A.

le 17 juin


On se retrouve à Bevons, chez l'animateur du jour.

7 stagiaires sérieux et avides de découvrir les secrets de la carte !

On démarre par une question toute bête : qu'est ce qu'une carte ? Et on enchaîne sur les contraintes d'une carte : la représentation du relief, l'échelle.

Après avoir passé en revue les différentes échelles et leur utilisation, on se focalisera sur les cartes couramment utilisées en rando, les cartes de l'IGN au 1/25000.

On s'attardera sur la représentation du relief et sur tous les « trucs » pour bien visualiser ce relief et reconnaître le sens de la pente et sa raideur.

Les différentes couleurs et leur signification, la légende et toutes les infos utiles.

Comment orienter sa carte et très souvent sans avoir besoin de boussole. Un petit exercice en extérieur pour bien comprendre et ce sera l'heure du repas après quand même un petit focus sur l'azimut !

Une belle auberge espagnole et on n'a manqué de rien !

L'après-midi, travaux pratiques sur le terrain avec une petite balade dans le quartier par le château de Pécoule et les boules de grès.

Une journée bien sympathique et utile (aux dires des stagiaires !)

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Crête de La Colle, col de Fontvielle

à partir de Montfroc (26)

Randonnée du 15 juin

Animée par Yvette G.


La chaleur est arrivée et les belles journées appartiennent à ceux qui se lèvent tôt ; qu'importe, nous sommes 20, décidés à en profiter.

Départ entre les Anières et Grignon, çà sent bon le thym et la sarriette. Nous quittons rapidement la piste pour un « raccourci », mais attention à la végétation luxuriante qui peut faire dévier des petits sentiers … Première petite montée pour arriver à l'Esplane qui porte bien son nom, un parterre d'aphyllanthes de Montpellier nous y accueille. Après cette traversée, montée plus sérieuse au milieu de très beaux chênes, en suivant les drailles des moutons, replat , re-montée et nous voilà en haut de la crête de La Colle, entre vallée du Jabron (en bas, le village de Montfroc) et vallée de la Méouge (Lachau).

Descente à vue, un peu raide, vers le col du Chabau . Encore quelques pivoines …

Nous remontons en face vers « une crête de Chanteduc » (il y en a plusieurs dans les parages). Avant la pause pique-nique appréciée, un aller retour à l'extrémité Est de la crête nous donne un beau panorama, au Nord vers la montagne de Riable et sa Tour, à l'Est vers le Pied du Mulet, la montagne de Marre et la crête de l'Âne, au Sud d'où nous venons, et à l'Ouest vers la montagne de Palle.

Nous nous remettons en chemin sur le sentier cairné, bien ombragé, qui suit la crête avant de redescendre sur le col de Fontvielle. De là nous suivons la piste qui descend à travers le bois et nous ramène aux voitures.

Pour clôturer cette belle journée, nous levons le verre de l'amitié à Noyers / Jabron.

Nous avons parcouru 11 km avec une dénivelée de 800 m ; temps de marche 4 h .

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


A la recherche des pierres dorées

à partir d’Authon

Randonnée du 13 juin

Animée par Monique L.


C'est dimanche 13 juin et nous sommes 13 à partir vers Authon.

Superbe temps après la semaine orageuse passée.

Nous traversons le village et prenons la direction des Monges , Costebelle par une large piste.

Nous arrivons au croisement critique. Nous devons traverser le ruisseau et heureusement, pas besoin de mettre les sacs poubelle aux pieds !!!

La montée est soutenue dans une forêt luxuriante.

Nous arrivons au col de Défend et prenons à droite direction Barles et Feissal.

Un sentier sympa descend tranquillo vers Feissal.

Beaucoup de fleurs : asphodèles, lys de St Bruno orchis diverses …

A notre droite nous admirons la longue crête de Geruen sur son flanc nord.

Une belle pelouse ombragée sera notre restaurant. Mais il est tôt et nous effectuons une petite grimpette pour admirer le paysage : au loin l'Estrop encore enneigé, les Cloches de Barles et à l'opposé le Ventoux.

Après les douceurs toujours aussi appréciées nous repartons vers Feissal. Nous passons près d'un troupeau de moutons bien à l'ombre et arrivons au centre ville de Feissal et sa célèbre fontaine au débit abondant. Un groupe à pris possession du village, aussi nous passerons sans visiter.

Nous rejoignons la piste et partons vers la clue. Un sentier sur notre gauche mène au sommet de Géruen (ce sera la prochaine fois!).

Nous arrivons vers la clue, attention car c'est dans les parages que se trouvent les pierres dorées !

Un « point » doré est découvert sur la paroi rocheuse. Peu après la clue une inscription

"ars vivens" est gravée à la base d'un gros bloc (art vivant). Enfin la troisième gravure dorée "panta rhei" se trouve sur un gros rocher, au milieu du torrent - vançon - et visible avec les jumelles.

Nous avons trouvé les 3 pierres dorées, gravées par l'artiste HERMAN DE VRIES

( cf L'Art en marche, édité par le musée Gassandi)

Après nos découvertes nous reprenons notre marche sous une chaleur estivale

Nous avons parcouru 12,5 km et gravi 450 m

Un grand merci aux participants

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Rando challenge

à Noyers sur Jabron

le 10 juin

Organisée et animée par Daniel A.


8ème édition déjà depuis 2013 avec des « trous » en 2014 et l'an dernier pour cause de covid !

Le soleil arrive enfin, l'envie de se dégourdir aussi et de se retrouver après des périodes pas trop faciles de confinement et autre couvre-feu !

Nous sommes 33 et nous serons répartis en 6 groupes menés chacun par un animateur ; merci à Claudine, Monique, Claude, Gérard, Joël et Stan.

Parking un peu étriqué au bord du Jabron, un peu après le moulin de Jarjayes.

On se prépare, on écoute les consignes (rien de nouveau) et c'est parti ; l'animateur du jour en premier, qui pose balises et questions puis chaque groupe avec leur « road book ». Petit retour en courant de l'animateur qui a juste … oublié les questions !!!

La rando n'est pas très longue, 8km et 250m de dénivelée, pour un retour pour l'apéro offert par le club (merci à Mireille). Mais elle est appréciée et permet à beaucoup de découvrir des petits coins charmants : le château de Perivoye et un peu plus haut sa chapelle, le Vivier, la Cure, le château de Jarjayes.

C'est le moment des corrections et de la cérémonie des récompenses … Comme d'habitude (!!) les questions sont souvent jugées assez tordues et parfois les réponses encore plus !

C'est l'équipe de Monique qui cette année remporte le trophée. Un nouveau trophée, joliment décoré par Peggy …

Une belle journée, conviviale, qui a permis aux différents groupes (randos classiques, randos douces) de se retrouver ensemble.

Rendez-vous l'année prochaine, où la relève sera assurée par Ghislaine et Claude.

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama

Les gorges de l'Infernet

Randonnée du 3 juin

Animée par Gérard K.

8 participants

Temps nuageux et lourd

Situés entre St Disdier en Dévoluy et Corps, les gorges de l’Infernet constituent un spectacle impressionnant de rivière bouillonnante aux eaux tumultueuses dévalant à travers un défilé étroit sur plusieurs kilomètres avant d’aller plus sagement alimenter en aval le lac du Sautet.

Notre randonnée débute au niveau des résurgences de la rivière Souloise au pied du massif de l’Obiou. Ce phénomène, qui constitue la deuxième résurgence de France en importance après celle de la fontaine du Vaucluse est le résultat de l’infiltration des eaux de pluie et de la fonte des neiges à travers le massif.

Nous empruntons le sentier promenade qui suit la rivière sur la rive droite, avant de la franchir à plusieurs reprises à l’aide de passerelles aménagées.

Puis, nous quittons la rivière et remontons un sentier bordé de végétations et délicieusement ombragé jusqu’au petit village de Monestier d’Ambel, minuscule localité adossée à un versant, au pied de la montagne de Faraud.

Après une halte à la fontaine du village, nous redescendons jusqu’aux rives du lac du Sautet à l’endroit où la rivière Souloise se déverse dans le lac

Petit détour par le bord du lac jusqu’aux cheminées de fée, résultat d’un phénomène érosif de la falaise. Un éboulement du sentier nous oblige à faire demi-tour et à remonter sur le plateau de Pellafol par un sentier en sous bois. Ce sentier passe près des ruines de Payas, falaise abrupte de conglomérats de terre, résultat d’une érosion en tranches verticales.

Nous passons au hameau des Chaneaux puis à celui de la Posterle avant de redescendre sur la rive gauche de la Souloise et de revenir aux voitures.

Le pot de l’amitié sur la terrasse d’un bar de Veynes termine cette journée avec quelques rares gouttes de pluie.

Distance parcourue 17 km pour 580 m de dénivelé

Cliquer sur la photo pour voir le diaporama


724 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout